Minimum contributif 2022 : montant minimal de retraite

"Minimum contributif 2022 : montant minimal de retraite"

Le minimum contributif est un montant minimal de retraite. Son montant est régulièrement revalorisé.

Qu'est-ce que le minimum contributif ?

Le minimum contributif est un montant minimal de retraite auquel a droit un retraité du régime de base qui prend sa retraite à taux plein. Ce dispositif du régime général de la Sécurité sociale permet de garantir aux assurés un montant mensuel minimal de retraite.

Au moment du calcul de la retraite, le montant ainsi calculé est comparé à celui du minimum contributif. Le montant de la pension ne peut pas être inférieur à ce minimum. Ainsi, si le montant de votre pension de retraite est plus faible que ce seuil, il sera augmenté à hauteur du minimum contributif, qui constituera donc le seuil minimal du montant de votre retraite de base. Aucune démarche ne doit être accomplie auprès de sa caisse de retraite : le calcul est automatique.

Le minimum contributif ne doit pas être confondu avec le minimum vieillesse (Aspa). L'Aspa et le minimum contributif sont en effet deux dispositifs bien distincts, tant au regard de leurs montants que de leurs conditions d'attribution. Par ailleurs, contrairement à l'Aspa, le minimum contributif n'est pas récupérable sur la succession du bénéficiaire.

Quel est le montant du minimum contributif ?

Le minimum contributif est augmenté chaque année en même temps que la date de revalorisation des retraites de base. Il sera ainsi revalorisé de 1,1 % au 1er janvier 2022 afin de tenir compte de l'inflation et de la hausse des prix. Jusqu'en décembre 2021, le montant du minimum contributif de base est de 645,50 € (7 746,03 euros par an). Ce montant est majoré si vous avez cotisé au moins 120 trimestres. Le montant du minimum contributif est alors porté à 705,36 € par mois (soit 8 464,28 € par an). Ces montants du minimum contributif augmentent de quelques euros en janvier 2022.

A quelles conditions peut-on toucher le minimum contributif ?

Le minimum contributif n'est pas ouvert à tous les assurés : la principale condition pour le toucher est de pouvoir bénéficier d'une retraite à taux plein. Il faut donc soit :

  • avoir valider le nombre de trimestres requis pour partir à taux plein ;
  • avoir atteint l'âge du taux plein automatique, fixé à 67 ans pour les salariés nés à partir de 1955.

En plus de cette condition, il faut avoir atteint l'âge légal de la retraite et avoir liquidé toutes ses retraites (retraite de base ou retraite complémentaire Arrco - Agirc). Si l'une de ces conditions n'est pas remplie, vous ne pourrez pas toucher le minimum contributif.

Quel est le plafond de revenu pour le minimum contributif ?

Le minimum contributif, comme l'Aspa, est une allocation différentielle : son montant peut être réduit quand le total des pensions de retraite de l'intéressé dépasse un certain plafond. Le plafond du minimum contributif pour 2021 est fixé à 1 203,37 € par mois. Si vous dépassez ce seuil, le montant du minimum contributif est donc diminué. Pour le calcul du plafond, toutes vos pensions de retraite sont prises en compte, y compris les pensions de régimes complémentaires ou étrangers.

Pension et retraite