Livret A 2022 : taux, augmentation, plafond et prélèvements

"Livret A 2022 : taux, augmentation, plafond et prélèvements"

Le taux d'intérêt du livret A a augmenté le 1er août 2022. Voici son plafond, sa rémunération et ses règles de cumul et de prélèvements en vigueur.

Quel est le taux d'intérêt du Livret A ?

Le taux du livret A est égal à 2 % par an depuis le 1er août 2022. Fixé à 1 % avant cette date, la rémunération du livret A a été augmentée de 1 point afin de tenir compte de la hausse des prix en France. Le taux du livret A peut en effet être potentiellement modifié deux fois par an, en février et en août, afin de tenir compte de l'évolution de l'inflation. Pour autant, malgré cette hausse, le livret A affiche un rendement réel négatif puisque son taux est inférieur à l'inflation prévue par la Banque de France en 2022. En d'autres termes, la rémunération du livret A ne compense pas les pertes et le "grignotage" de l'épargne dus à la hausse des prix.

Avant la dernière hausse de février 2022, le taux du livret A avait subi une baisse progressive ces dernières années, pour atteindre un taux très bas. Son taux de rémunération à 0,5 % était resté le même depuis février 2020, date à laquelle Bercy avait modifié ses règles de calcul pour tenir compte de la moyenne de l'inflation et des taux à court terme Eonia sur les 6 derniers mois. Un seuil est désormais fixé à 0,5 % : dans tous les cas, le taux du livret A ainsi calculé ne peut pas être inférieur à ce pourcentage.

Le taux de rémunération du livret A apparaît donc encore faible au regard de l'inflation, ce qui pousse d'ailleurs une partie des épargnants à bouder ce moyen d'épargne pour aller placer leurs économies dans une assurance-vie ou un PEL, dont les taux de rémunération sont plus élevés. Mais il faut aussi tenir compte du fait que le livret A est totalement exonéré d'impôt et que les fonds sont disponibles à tout moment. C'est donc un bon placement de trésorerie, notamment en cas de crise. Mais n'oubliez pas d'optimiser vos versements en tenant compte des dates de valeur : l'épargne est rémunérée à compter du 15 du mois ou du 1er du mois suivant. Conclusion : alimentez votre livret en fin de quinzaine et procédez à vos retraits le 2 ou le 16 du mois.

Quelle est la prochaine augmentation du livret A ?

Le taux du livret A peut être modifié à la hausse ou à la baisse deux fois par an, en février et en août. La dernière augmentation du livret A a eu lieu le 1er août 2022. Le taux de rémunération a alors doublé à cette date, en passant à 2 % par an. Il s'agit de sa seconde hausse en 2022, puisqu'il était déjà passé de 0,5 à 1 point en février dernier. La prochaine augmentation du taux d'intérêt du livret A devrait intervenir en février 2023.

Le taux du Livret A fait en effet l'objet d'un nouveau calcul deux fois par an, en février et en août, afin de tenir compte de l'inflation. L'évolution du taux d'intérêt du livret A est déterminée à partir du niveau d'inflation moyen des 6 derniers mois et de la moyenne des taux interbancaires de court terme. Compte-tenu de l'importance de la hausse actuelle des prix, la Banque de France avait recommandé à Bercy de fixer un nouveau taux de rémunération du livret A à 2 % en août. Une proposition suivie par le ministère, qui a donc décidé de doubler le taux du livret A.

Jusqu'à combien peut-on verser sur un livret A ?

Les versements sur le livret A sont aujourd'hui plafonnés à 22 950 euros. Le solde du livret A peut dépasser ce plafond puisqu'il n'est pas tenu compte des intérêts acquis. Etant donné que chaque membre du foyer fiscal peut ouvrir un livret A, y compris les enfants mineurs, un couple avec deux enfants peut ainsi placer jusqu'à 4 X 22950 = 91 800 euros sur ce livret défiscalisé. Sans compter les possibilités de cumul des livrets A avec des LDD (anciennement Codevi).

Pour ouvrir un livret A, vous devez verser un montant minimum de 10 euros. Il s'agit aussi du montant minimal de dépôt ou de retrait en espèces sur le livret A.

Peut-on ouvrir deux livrets A ?

Il n'est pas possible d'ouvrir deux livrets A pour une même personne. Mais il arrive souvent, notamment en cas de changement de banque, qu'un épargnant oublie qu'il avait déjà ouvert un livret A dans le passé et en ouvre un second dans sa nouvelle banque. Un oubli parfois volontaire... Le décret n° 2012-1128 du 4 octobre 2012 relatif aux vérifications préalables à l'ouverture d'un livret A et publié au JO du 6 octobre prévoit plusieurs étapes de contrôles.

  • Si un client demande l'ouverture d'un livret A, la banque doit au préalable l'informer de la procédure de contrôle et lui demander s'il accepte que l'administration fiscale communique à la banque les coordonnées d'un éventuel livret précédent.
  • La banque interroge l'administration fiscale pour savoir si le client détient déjà un livret A dans un autre établissement. La réponse doit parvenir dans les 48 heures.
  • Si la réponse est négative, le livret A peut être ouvert immédiatement.
  • En cas d'existence d'un ancien livret A, l'administration fiscale en communique les coordonnées à la banque. Mais seulement si le client en a donné l'autorisation préalable. Le client peut alors charger la banque de clôturer l'ancien livret ou s'en charger lui-même.

Si le client n'a pas fourni d'attestation de clôture de l'ancien livret A dans les trois mois qui suivent sa demande, il doit renouveler celle-ci et la banque doit à nouveau interroger l'administration fiscale.

Peut-on cumuler un livret A avec d'autres livrets ?

Il est interdit de cumuler livret A et Livret Bleu. Une réponse ministérielle a toutefois autorisé une possibilité de cumul : quand les livrets A et Bleu ont été tous les deux ouverts avant le 1er janvier 1979. Mais attention : cette tolérance cesse en cas de transfert du livret A vers une autre banque. En effet, le transfert se traduisant par la fermeture de l'ancien livret et l'ouverture du nouveau, l'épargnant ne pourrait plus bénéficier de cette possibilité de cumul. (rep. Zocchetto, Jos du 1er janvier 2009).

Le cumul entre un livret A et un LDD est possible, ces deux livrets étant, au passage, rémunérés au même taux. Le cumul entre un livret A et un livret d'épargne populaire (LEP) est également autorisé. Le LEP est mieux rémunéré que le livret A, mais il est réservé aux épargnants aux ressources modestes et son plafond de versement est beaucoup plus réduit.

Quelles sommes peuvent être versées ou prélevées sur un livret A ?

Le titulaire peut naturellement alimenter son livret A depuis sont compte courant. Peuvent également être virées sur un livret A les prestations sociales versées par les collectivités publiques et les organismes de sécurité sociale et les pensions des agents publics. A l'inverse, peuvent être directement prélevés sur un livret A : l'impôt sur le revenu, la taxe d'habitation, la taxe foncière, les quittances d'eau, de gaz ou d'électricité, les loyers dus aux organismes d'habitation à loyer modéré.