Coefficient de minoration (taux réduit) : Arrco-Agirc

Coefficient de minoration (taux réduit) : Arrco-Agirc Si la retraite de base n'est pas liquidée à taux plein, la pension de retraite complémentaire Arrco-Agirc est affectée d'un coefficient de minoration qui dépend du nombre de trimestres manquants.

Trimestres manquants et minoration Arrco-Agirc

Précision préalable : pour calculer le nombre de trimestres manquants, il faut soustraire le nombre de trimestres que vous avez validés au nombre de trimestres requis pour partir à taux plein pour votre génération (ce nombre varie en fonction de votre année de naissance).

Exemple : pour un assuré né en 1958, il faut avoir validé 167 trimestres pour partir à taux plein. Si l'assuré n'en a validé que 164, il lui manquera 3 trimestres.

Le barème en fonction du nombre de trimestres manquants ne s'applique toutefois que s'il vous manque 20 trimestres ou moins. Dans le cas contraire, il faut tenir compter du coefficient d'anticipation Agirc-Arrco pour âge, qui s'applique par défaut. S'il vous manque 20 trimestres ou moins, vous devez donc comparer les deux coefficients et retenir celui qui est le plus favorable pour vous.

Tableau

Coefficient Trimestres manquants
0,78 20 (1)
0,7925 19
0,8050 18
0,8175 17
0,83 16
0,8425 15
0,8550 14
0,8675 13
0,88 12
0,89 11
0,90 10
0,91 9
0,92 8
0,93 7
0,94 6
0,95 5
0,96 4
0,97 3
0,98 2
0,99 1

(1) Lorsque le nombre de trimestres manquants est supérieur à 20, le coefficient est déterminé uniquement en fonction de l'âge.

Exemple

Newsletter

Exemple : Paul est né en 1960. Il souhaite partir à la retraite en 2022, mais il n'a validé que 159 trimestres sur les 166 exigés pour sa génération pour partir à taux plein. Il lui manque 7 trimestres pour partir à taux plein : il subira donc un coefficient de minoration de 0,93.

Pension et retraite