Mise a jour fichier client credit agricole [Résolu/Fermé]

Signaler
Messages postés
489
Date d'inscription
dimanche 28 octobre 2007
Statut
Membre
Dernière intervention
5 février 2014
-
Messages postés
33
Date d'inscription
dimanche 6 juin 2004
Statut
Membre
Dernière intervention
16 mars 2010
-
Bonjour,
J'ai reçu un courrier du credit agricole me demandant de transmettre copie de carte d'identité, justificatif de domicile et infos personnelles (situation familiale, profession). Ceci est présenté comme étant une obligation légale pour les banques. Quelqu'un a-t-il des infos à ce sujet ? Il va sans dire que je suis un peu méfiant à l'égard des banques en générale et du crédit agricole en particulier ! Merci d'avance

41 réponses

Voici les infos trouvées sur le net concernant les raisons de cette demande de mise à jour des dossiers bancaires.

les articles de loi:
-article L561-6 : http://droit-finances.commentcamarche.net/...
-arrêté du 2 septembre 2009 : http://droit-finances.commentcamarche.net/textes-de-loi/2907825/2907937-article-1
-arrêté du 2 septembre 2009 : le R561-12 http://textes.droit.org/JORF/2009/09/04/0204/0020/

-les raisons de tout ce ramdam  : 
-http://www.tracfin.minefi.gouv.fr/une.htm
https://www.banque-france.fr/search-es?term=20091215+lignes+directrices+conjointes+commission+bancaire+et+tracfin

- les analyses et les conséquences de ce ramdam: 
-https://www.net-iris.fr/veille-juridique/actualite/22858/publication-du-decret-fixant-les-criteres-impliquant-le-declenchement-de-obligation-de-vigilance.php

(Ce qui suit relève d'une analyse d'un non professionnel du droit ou d'une quelconque institution financière)

Il ressort de la lecture en diagonale de ces articles que ces mesures visent à contrôler les flux d'argent sales, suspects, et leurs auteurs.
Elles s'imposent entre autres, à toute banque au moment de l'ouverture de tout nouveau compte pour tout client nouveau...

Mais pas forcément à ceux ayant déjà un compte. Ou alors, c'est un peu à "l'appréciation", à la discrétion et au fonctionnement local de chaque banque, car :

- Les éléments d'informations souhaitées préexistent chez elles (identité, domicile, et éventuellement source des revenus); donc elles n'ont qu'à les retrouver dans leurs archives.

-  il existe une dérogation à la règle générale (I) qui dit que (II): 
" Article L561-5 II.-Par dérogation au I, lorsque le risque de blanchiment des capitaux ou de financement du terrorisme paraît faible et dans des conditions fixées par décret en Conseil d'Etat, il peut être procédé uniquement pendant l'établissement de la relation d'affaires à la vérification de l'identité du client et, le cas échéant, du bénéficiaire effectif. "

Autrement dit, à l'ensemble des clients lambdas, il pourrait apparemment être seulement demandé une vérification d'identité... même si, hélas le décret officiel permet d'aller beaucoup plus loin en évoquant la recherche de :

"― la justification de l'adresse du domicile à jour au moment où les éléments sont recueillis ; 
 ― les activités professionnelles actuellement exercées ; 
 ― les revenus ou tout élément permettant d'estimer les autres ressources ; 
 ― tout élément permettant d'apprécier le patrimoine ;"

Ce fameux décret du 2 septembre 2009, le voici à cette adresse: http://textes.droit.org/JORF/2009/09/04/0204/0020/

- enfin, comme les banques doivent rendre des comptes aux autorités des efforts qu'elles fournissent pour faire la chasse aux clients suspects, ces envois de courrier massif peuvent aussi leur servir à se couvrir.

""Article R561-12 : 3° A tout moment, sont en mesure de justifier aux autorités de contrôle l'adéquation des mesures de vigilance qu'elles ont mises en œuvre aux risques de blanchiment de capitaux et de financement du terrorisme présentés par la relation d'affaires.""


Bref, en résumé, les Banques sont dans leurs bons droits... mais d'un point de vue de la gestion de leur relation clientèle, ces opération de flicage à grande échelle sont désastreuses et répondent surtout au soucis de faire bonne figure vis-à-vis des autorités (quitte à ne pas davantage insister avec les gros poissons).

A mon avis, un client lambda doit pouvoir s'en sortir, en demandant à  ce que son identité soit contrôlée au guichet (dérogation (II), prévue à l'article L561-5), en fournissant oralement, à cette occasion là, les réponses aux éventuelles autres questions qui seraient posées par la banquier. Un point c'est tout!

Ou laisser passer l'envoi de cette lettre, en faisant le mort, car ce courrier, bête et méchant, doit exister principalement dans le cadre d'une opération, de justification, pour les Banques, de leur bonne volonté, vis-à-vis des autorités, à mettre en œuvre les dernières réglementions en matière de lutte contre l'argent sale, le financement du terrorisme, etc... 

Ce sont les envois de ces courriers qui compteraient, les moyens de prouver l'existence de ces envois massifs, bien plus que les réponses reçues.

Donc faire le mort, ou exiger une vérification simple au guichet de son identité.
54
Merci

Quelques mots de remerciements seront grandement appréciés. Ajouter un commentaire

droit-finances 31513 internautes nous ont dit merci ce mois-ci


Références touchant au changement d'intitulé d'articles, devenant R 561 :
-https://www.legifrance.gouv.fr/affichCode.do;jsessionid=C495A0C6A56E6D8F2C01B7B6CE1F9876.tpdjo05v_1?idSectionTA=LEGISCTA000021020431&cidTexte=LEGITEXT000006072026&dateTexte=20100101

En outre et pour être bien complet, l'ensemble des ces obligations légales pèsent sur la personne des institutions financières, non sur les particuliers.

Ce sont les banques envers lesquelles le droit Européen affiche de telles exigences en matière de participation à la lutte contre le crime financier, non les particuliers.

Ce point de droit passe à la trappe dans les courriers où il est seulement fait état d' "obligations réglementaires nouvelles" (aux béotiens de conclure faussement que ces obligations deviennent les siennes)

Or ces obligations pèsent sur les épaules des banques, non sur celles des clients. A elles de réussir à marcher dans les clous, à monter patte blanche le jour des contrôles diligentés par l'Etat vérifiant leur bonne volonté à traquer puis signaler les comptes aux transactions douteuses.

Les particuliers, leurs clients (hormis ceux évoqués par l'article L 561-2, c'est-à-dire ces professionnels amenés à opérer eux mêmes des transactions financières), ces clients donc ne sont pas visés par les termes de ces dispositions.
Ils ne sont pas eux "Personnes assujetties aux obligations de lutte contre le blanchiment des capitaux et le financement du terrorisme."( Section 2 ; http://droit-finances.commentcamarche.net/...

En clair, aux banques à réussir à faire le boulot imposé par l'Europe via l'Etat français; aux banques de répondre contraintes et forcées à de telles nouvelles obligations; pas aux clients des banques, pas aux particuliers.

A rétorquer aux chargés de clientèle un peu trop exigeants ou cauteleux " ces obligations légales vous sont imposées à vous. Pas à moi. " (...Et si je refuse, vous vous retrouvez le bec dans l'eau...)
Point final.
J'ai reçu, moi aussi, pour la énième fois, une demande du même ordre. Depuis ces envois, j'ai vidé mon compte et aucune opération en débit et en crédit n'y est plus effectuée . J'attends patiemment qu'on me vire de cette banque qui a joué au casino, plus que de raison, avec notre pognon. Je possède ce compte depuis environ 40 ans... et soudain je suis un parfait inconnu pour cette banque. Il est plus que temps de mettre notre argent dans une banque propre avant que ce ne soit dans notre propre banque. Si demain s'ouvre dans ma ville un guichet " crédit coopératif" ou banque équitable, je m'y précipite. Et puisque des mecs du Crédit Agricole sont en train de lire ma contribution, je leur dis " ne passez pas votre temps à publier sur ce site des faux messages en prenant bien soin de les émailler d'innombrables fautes d'orthographe, c'est mauvais pour votre image ..."
Arrêtons de courber le dos quand on peut le relever, ce qui n'est pas hélas toujours le cas, et fuyons ces banques qui représentent ce qu'il y a de plus haïssable dans notre société moderne : nous leur donnons notre pognon pour qu'elles nous écrasent et foutent en l'air la société. Ce n'est plus supportable.
Pour resumer :
- Mettre a jour mon adresse regulierement pour eviter que mon voisin recoive mon releve de compte: OK.

- Donner mon avis d imposition alors que mon salaire est vire directement sur ce meme compte : NEGATIF (sauf pour les artisans, TNS et autres professions succeptibles d etre payees en liquide).




hello

juste un petit message en tant qu ex conseiller financier.

sans faire l extremiste qui outre passe ses petites fonctions comme mahine (qui vu son niveau d orthographe doit etre stagiaire ou simple guichetiere), et sachant que presque personne ne lit les 120 pages de contrat pour la simple et bonne raison que les termes employes sont tres techniques et donc non accessibles a M et Mme tout le monde,

Si vous n avez pas confiance en votre banquier je vous invite a en changer tres rapidement (si bien entendu vous n etes pas retenu par un pret).

En effet il n est pas rare de voir ce corps de metier vous proposer de nombreux produits sur lesquels EUX sont commissionnes et qui ne correspondent pas du tout a vos besoins.

Depuis quelques annees, lors d entretiens de recrutements (j ai ete moi meme recruteur), les RH de banque/assurance recrutent des COMMERCIAUX (profils recherches : BTS NRC, les BTS banque/assurance etant plus acces vers les taches administratives) ou des personnes au profil commercial. Les profils au dela du BTS sont plutot recherches pour de la gestion de patrimoine (les affaires de gros sous pour resumer simplement).

Le temps du banquier qui connait les ficelles de la finance est revolu. Il doit y avoir une ou deux personnes par agence qui maitrisent reellement ce metier. Les autres ne sont que de simples vendeurs objectives sur des produits particuliers. Des lors si vous avez peur, ou le moindre doute pour simplement mettre a jour votre adresse ce n'est pas 'normal'. La concurrence est forte, profitez-en, n'hesitez pas a la faire jouer en insistant sur votre souhait d etre en relation avec une personne de bon conseil, digne de confiance, c est pour ca que vous payez. Pour le reste, comme dit prcedemment, vous leur donnez votre argent. Si vous avez peur de dire a votre banquier je ne vois pas comment vous pouvez laisser votre argent chez eux.


En ce qui concerne l avis d imposition la c est different. C est uniquement pour vous faire souscrire a des produits d epargne (produits les plus rentables pour eux puisqu qu'ils assurent des revenus sur une periode plus ou moins longues. C est avec cet argent qu ils investissent et font fructifier leurs/vos capitaux en prenant une marge confortable). Je vous invite a ne pas leur transmettre. Avec ce simple document et les mouvement sur votre compte votre vendeur, pardon, votre banquier aura les pleins pouvoir.

Je vous invite egalement a ne pas tenir de propos virulents envers vendeur/banquier car nous sommes malheureusement tous sujet a de petit pepin financier (panne de voiture, locataire aui paye un loyer avec quelques mois de retard...) Des lors vous serez sur que votre banquier cheri vous listera a la banque de France a la premiere occasion.

Je suis egalement un client du CA. Ils m ont fait parvenir le meme courrier et m ont convoque un samedi matin pour me 'refourguer' en plus leur nouvelle carte de retrait ( la pub avec la carte aui s ouvre en 2) en m annoncant simplement qu il y avait un soucis sur l un de mes comptes. Cette carte est en fait une sorte de credit revolving (une escroquerie donc, j ai pris l habitude d utiliser que l argent que j ai gagne. Ma capacite d emprun est maximale et est reservee a des investissments immobiliers, pas pour m acheter un jean, un ecran plat ou une voiture). Je leur ai explique courtoisement que je ne convoquais jamais mes clients sous de faux pretxtes et que des lors je risquais de plus pouvoir leur faire confiance a l avenir ( et donc changer de banque a terme).

Depuis plus aucun soucis.

Pour resumer :
- Mettre a jour mon adresse regulierement pour eviter que mon voisin recoive mon releve de compte: OK.

- Donner mon avis d imposition alors que mon salaire est vire directement sur ce meme compte : NEGATIF (sauf pour les artisans, TNS et autres professions succeptibles d etre payees en liquide).



Toutes mes excuses pour ce message sans accent, j ecris depuis l etranger avec un clavier qwerty.

Cdt
Nassos
Faîtes comme moi :

- Dans le courrier adressé par votre banque repérez la référence aux textes de loi
- Sur internet, recherchez ces textes de loi et imprimez les
- Sur le site de la CNIL, imprimez le dossier concernant les informations que votre banque peut détenir sur vous
- Préparez un petit courrier signé en faisant référence aux fameux textes de loi qui concerne le blanchiment d'argent et dites que vous n'êtes pas concernés
- Prenez rendez vous avec le responsable de votre agence et présentez lui votre dossier
- Profitez en pour râler et réclamer un petit cadeau
Messages postés
489
Date d'inscription
dimanche 28 octobre 2007
Statut
Membre
Dernière intervention
5 février 2014
1
Et pourquoi mon intervention n'apparait pas dans mes interventions ?!!
N'ayez pas trop confiance ! Sous prétexte administratif on vous demande des infos que vous avez communiqué déjà par le passé. Ils ont bien votre adresse pour vous envoyez un courrier avec menace de "comptes bloqués" au 31 mai 2009 si vous ne fournissez pas l'ensemble des documents ! C'est une manière de procéder qui se fiche du client. Les documents sont à usage interne : mais oui bien sûr . . .
TEMOIGNAGE : je confirme avoir été menacée par cette banque, intimidations, exigence de remise à nouveau de ma carte d'identité, déjà donnée pour gros prêt octroyé 3 ans plus tôt, et remboursé par anticipation à 95 % !. Le bon sens est ailleurs, l'éthique aussi.
je comprend les arguments des uns et des autres, mais pour ce qui est de lutte contre les usurpations ou blanchiments, les banques ont notre quotidien financier en continu sous les yeux et peuvent à tout moment nous contacter, prélever ou bloquer... j'ai reçu le même courrier qui est parti direct à la poubelle.

es banques ont une grosse responsabilité dont ils abusent, j'estime que l'économie appartient aux citoyens et pas à quelques tradeurs, à nous de voter un peu moins débile, sinon alors d'assumer.
Bonjour,

J'ai eu la même demande de la part du crédit agricole :
Fournir :
- Une pièce d'identité
- Un justificatif de domicile
- Mon dernière avis d'imposition
Quand j'ai demandé au conseiller de me fournir les textes qui m'obligent a donner un avis d'imposition, le discours à changé : c'est pour mieux te conseiller mon enfant ...
Depuis 1 mois il me demande de lui re-signer mon contrat (qui serait identique à l'original) car leur système informatique à changé.

Quelqu'un sait-il ce qui se trame ?
Moi aussi j'ai la même question.. Une association de consommateur ne pourrait-elle pas nous donner un texte réglemenetaire qui permet de se rassurer sur ces demandes émanant des organismes bancaires enparticuliers.
Merci.
Messages postés
1
Date d'inscription
mardi 2 février 2010
Statut
Membre
Dernière intervention
2 février 2010

Qu'est ce qui pousse le CA et la CE à faire du zèle dans l'interprétation de vagues directives : le marketing

En effet, pouvoir collecter le maximum de données sur leurs clients, c'est du pain béni.

Pour preuve le site de cette société,
http://www.cartegie.com/strategie-entreprise/reference-client-decisionnel-marketing.htm

qui " permet aux entreprises du secteur privé d'analyser, de cibler, d'extraire des fichiers pour développer les ventes sur les marchés d'entreprises, de professionnels ou de particuliers".

Parmi les entreprises qui font confiance à la solution CARTEGIE ePacks :

* Caisse d’Epargne Languedoc-Roussillon
* Caisse d’Epargne Pays de la Loire
* CCMO Mutuelle
* Credit Agricole Alsace-Vosges
* Credit Agricole Centre-Loire
Témoignage client Credit Agricole Centre-Loire Témoignage client Credit Agricole Centre-Loire
* Credit Agricole Centre-Est
* Credit Agricole d'Aquitaine

CQFD. Un avis de la CNIL est urgent.
Je suis confronté au même problème. Le crédit agricole me demande un justificatif d'identité récent, un justificatif de domicile etc . . . Je comprends que la banque demande une pièce d'identité récente et un exemplaire de signature mais alors pourquoi reçoit-on dans le même courrier un nouveau contrat d'ouverture de dépôt à vue privé composé de 13 pages écrites en minuscule à parapher ?
Bonjour,

je ne comprends pas pourquoi il y a que le crédit agricole qui fait cette demande alors que j'ai aussi des comptes à la caisse d'épargne et à la poste qui sont aussi vieux?

cordialement
Bonjour,
j'ai eu également la même demande. en consultant le code monétaire et financier, il y était fait référence aux obligations à l'ouverture du compte et aux transactions suspectes dans le cadre d'enquêtes sur les paris illégaux. rien à voir avec le blanchiement d'argent avancé par le service téléphonique que j'ai appelé.
Une supposition : une opération spéciale est probablement en cours pour dématérialiser les dossiers papiers en agence et il est plus pratique de faire refournir les documents par les clients plutôt que de les extraires des archives. Ils nous traitent vraiement comme des moutons de panurge.
L'infantilisation du client étant une attitude qui m'insupporte, je renverrai l'enveloppe vide à chaque relance et vous invite à en faire autant
Plutôt que d'envoyer des courriers vides, que personne n'analysera, je te conseille de simplement informer ton agence que tu refuses cette mise à jour. Ainsi il sera noté dans ton dossier "mise à jour refusé" et plus aucune lettre te sera envoyée.
> Clo
j'ai écrit au crédit agricole de l'oise brie picardie au troisième rappel:

économie de papier...

Vous vous prévalez d'obligations légales dans le cadre d'une loi sur le blanchiment (qui n'est pas récente)pour me harceler avec des demande d'information illégitimes.
C'est une scandaleuse et coûteuse (en papier )extrapolation abusive à laquelle je ne répondrai jamais :
référez-vous à l'article L 561-1 du code monétaire et financier il concerne la lutte contre le blanchiment et certaines professions ou statuts professionnels et en aucun cas TOUTES les personnes et surtout les particuliers.
Vous êtes par ailleurs de ce point de vue dénoncé un peu partout sur internet pour cette tentative de fichage

Merci de passer le mot à votre agence de Clermont...

................

En effet , les banques vous traitent comme des"clients" en réalité ce sont elles qui sont vos clientes, si modestes que soient vos ressources.

Elle ont donc l'obligation fondamentale de garder et de vous rendre votre pognon gratuitement pointalaligne et de se financer en faisant travailler le cashflow..Pas d'essayer de vous vendre ces obligations comme des services....

Pour une enquête financière, jusqu'à présent en France il faut une commission rogatoire signée par un juge.

Pour répondre à je ne sais qui sur ce fil qui travaille au C.A...Oui les banques ont un puissant lobbying qui permet de faire légaliser leurs pratiques usurières et leurs abus...Ce ne sont évidemment pas les petits employés et commerciaux engrammés idéologiquement dans leur business qui en profitent même s'ils répètent comme des perroquets le blabla des cadres sup...
Le fait de donner ces infos permet a cette personne par la suite de créer une sorte de fichier, logiciel, qui permet de vous retrouver partout ou vous etes :)
Ce problème agite beaucoup !
Comme cela est rappelé dans la réponse précédente qui réume fort bien la situation, cette mesure qui s'impose aux banques peut très bien être ignorée des clients "lambda".
Il est toutefois regrettable que certaine banques qui possèdent déjà dans leurs archives la copie de la pièce d'identité (dont il est obligatoire depuis 1991 de conserver les caractéristiques) n'effectuent pas le tri avant de battre le rappel.
De mon contact avec une caisse régionale de Crédit Agricole que j'interrogeait suite la remarque d'un adhérent, il est apparu la chose suivante : il est plus facile de demander aux clients de nous adresser la copie de leur CNI pour la scanner ensuite que de rechercher dans nos archives la copie de celle qui nous avait été présentée à l'ouverture du compte.
L'argument qui m‘avait été présenté d'abord de la validité décennale de la CNI ne tenait pas puisqu'il n'a jamais été demandé de "rafraichir» cette information tous les dix ans.
Ce type de campagne de grande envergure mal pensée voire bâclée par certaines banques nuit à leur image à une époque où la crainte du « fichage » est de plus en plus présente.
Messages postés
33
Date d'inscription
dimanche 6 juin 2004
Statut
Membre
Dernière intervention
16 mars 2010
2
fideso, soit vous etes de mauvaise foi, soit vous etes incompetente, soit vous venez jsute de debuter et vous avez encore des etoiles pleins les yeux, soit vous vous faites avoir. Votre discourt est en plus tres confu.

Avec un bac+5 et la maitrise de plusieurs langues, vous devriez etre gestionnaire de patrimoine (c est d ailleurs vaguement ce que vous decrivez) et pas conseillere financiere. Si vous travaillez bien dans une banque vous devez certainement connaitre la difference entre ces 2 metiers, outre la paye naturellement. pour exemple j ai fait ces deux metiers. Conseiller financier =>1200 a 1300 net/mois ; gestionnaire de patrimoine => de de 2500 a 5000 net mensuel (en euros)

En ce qui concerne la remuneration des pro de ce secteur c est un long debat.

Cependant, sans rentrer dans de longs et pompeux debats, il me semble quand meme que la base du capitalisme (donc le centre de notre systeme economique) est base sur une remuneration en contre partie d un travail qui ce traduit par la production de bien ou de service. Avouons quand meme que la part de productivite d un banquier en France est tres reduite. Il ne fait qu acheter et revendre des services (bien souvent a Londres , Ny, etc). Pourtant leurs remuneration depassent de loin (beaucoup trop) celle de ceux qui ont une activite de production (au sens economique terme). Rappelons que la production est le resultat du capital (de l argent) et du travail (le travail au sens propre). Le deux vont de pairs. Mais si on valorise plus le capital que la valeur 'travail' on va se retrouver dans un pays d investisseur qui ne pourra plus rien produire. L inverse est vrai aussi. Un pays d ouvrier ne peut subvenir a ses besoins. C est pourquoi il faut trouver le juste milieu pour ne pas deregler la machine.

Or aujourd hui le capital est bien trop remunere comparer a ceux 'qui se levent tot'. De plus le coeur de notre systeme est acces sur l optention de credit. Sans credit on revient a un systeme monarchique heriditaire. J entends par la que si on ne nait pas riche on a aucune chance de le devenir. Or l acces au credit (quand notre capacite d emprunt le permet bien entendu) est aujourd hui tres limite. Les banquiers seraient vraiment professionnels, ils etudieraient chaque dossier en en evaluant techniquement le risque d echec ou de succes. Or aujourd hui, leur boulot se resume simplement a vous donner de l argent si l assurance leur donne le feu vert. Dans le cas contraire c est negatif avec comme seul argument : l assurance vient de rejeter le dossier. Aucune etude de rentabilite, aucune etude de marche (je parle bien entendu des conseillers financier et pas des gestionnaires de patrimoines)

En tout cas, croyez en mon experience, quand la RH vous convoquera en vous disant que vous ne "refourguez" pas assez de CB et de credit revolving, et qu ils vous mettront dehors sans aucune idemnitee, votre discourt sur les traders risquera de changer quelque peu :)

cdt

Nassos
(Pour etayer mes propos et suite aux remarques de certain, je ne repete pas betement ce que l on dit aux infos en France, je suis responsable marketing d'une banque sur Sydney)
merci ,de confirmé .

Vous avez NASSOS le mérite de reconnaître la vérité ,pour cela je vous tire mon chapeau .
Je suis ravi de constater que vous avez une vraie valeur morale.
Encore merci,merci,merci.
Messages postés
773
Date d'inscription
mercredi 10 mars 2010
Statut
Membre
Dernière intervention
31 janvier 2012
301
--
Un banquière qui aime son métier...

J'aime ce genre de propos, non je ne suis pas une débutante, non je ne suis pas incompétente, non je n'ai pas plein d'étoiles dans les yeux. J'aime mon métier, et j'aime le faire bien.

Je devrais être conseillère en patrimoine... Mais dites moi monsieur, il vrai que je m'occupe autant de personnes qui sont RMIstes qu'imposables sur l'ISF. Mais j'aime cette diversité qui rend mon métier passionnant ...La compétence s'acquiert par un titre maintenant?
Sachez que je reçois les félicitations de ma DRH, non je ne suis pas une commerciale, je suis une conseillère.. Et oui c'est vrai que personne n'a besoin de cartes.... Qu'il vaut mieux payer 20 % d'agio que faire un crédit sur du court terme , même revolving à 12 %(vous connaissez le remboursement anticipé total????) et des exemples je peux continuer à en donner..

Quant aux salaires que vous annoncez, vous parlez de nos salaires mensuels??? J'aimerais bien... Mais je ne connais de salariés dans ma banque qui touche ces salaires.. Un directeur touche dans le 3500 euros, alors imaginez un conseiller en gestion de patrimoine....

Vous voulez parlez de notre intéressement et participation??? Comme la majorité des grandes entreprises ?? Soyez plus précis je vous pries, que nous puissions parler des mêmes choses..

Je crois que cela fait trop longtemps que vous n'avez pas travaillé dans une banque en france... Certes je connais et j'ai connu des commerciaux qui refourguaient.. Mais cela il y en a partout et dans tous les métiers... J'aime ceux qui ont parlé de l'artisanat, Trouvé un bon artisan de nos jours sous entendu pas un escroc et professionnel c'est dur... Vous voyez chaque métier à sa dérive...

Mais je vous en prie ne mettez pas tout le monde dans un même panier... Il est facile de dénigrer, de faire des généralités...

pour finir, pour ceux qui parlent de l'argent prêté par l'état, faites des recherches avant de parler...

Et imaginez tous autant que vous êtes, une société où le crédit n'existe pas... D'ailleurs regarder depuis quand le troc ou credit existe... Je vous souhaite bien du courage...

Car sans nous, nombreux ne seraient pas propriétaire, n'auraient pas de patrimoine, n'auraient pas survécu à des accidents de vie...

Mais c'est vrai nous sommes de bons à rien, ou pardon juste bon à prendre votre argent...




Un banquière qui aime son métier...
Je travaille actuellement dans une banque dans le cadre d'un stage et vous avez pas à être méfiant. La loi en question oblige les banques à mettre à jour leurs fichiers clients, pour qu'ils soient accessibles dans les fichiers informatiques de la banque.

Pour répondre à katou, je ne fais que ça d'extraire les documents des archives mais nous sommes obliger d'utiliser des documents récents et donc si votre banque vous demande de les renvoyer c'est pas par plaisir.

J'ai demandé à ma chef la loi en question, je vous en ferai par quand je l'aurai
la caisse d'epargne m'a dmeandé la meme chose par courrier pas plus tard que hier. Ce n'est donc pas exclusif au credit agricole.
Exact, c'est pour cela que j'avais écrit "cette mesure qui s'impose AUX banques ".
Dossier à la une