Construction sur sol d'autrui [Résolu]

- - Dernière réponse : michelkaiser
Messages postés
5
Date d'inscription
dimanche 22 septembre 2019
Statut
Membre
Dernière intervention
26 septembre 2019
- 23 sept. 2019 à 00:23
Bonjour,

avec mon amie, nous avons construit une maison sur un terrain lui appartenant. La construction a été financé par mon apport (du montant du terrain) et par un emprunt commun. En l'état actuel,suis je propriétaire de la maison? Si non comment pouvons nous régulariser la situation.
Petite précision importante : nous ne sommes pas mariés
Afficher la suite 

2 réponses

Meilleure réponse
54
Merci
Bonjour,

ATTENTION! ATTENTION! ATTENTION!

Le Code Civil, depuis sa création en 1804, comporte un principe important: "la propriété du sol emporte la propriété du dessus" (Article 552 al.1 du Code civil). Pour faire simple, le propriétaire du sol devient automatiquement propriétaire des toutes les plantations, constructions qui s'élèvent au dessus du terrain.
C'est la théorie dite "de l'accession". (Ainsi, le propriétaire d'un champ devient automatiquement propriétaire du blé qui pousse dans son champ à mesure que celui-ci pousse.)

Dans votre cas, votre concubine est propriétaire du terrain sur lequel vous avez construit ensemble. Étant propriétaire du sol, elle devient automatiquement propriétaire des constructions qui s'élèvent sur son "fonds de terre". Aïe! Aïe! Aïe! Je vous confirme que vous n'êtes pas propriétaire ni du sol, ni de la maison en l'état actuel.

L'article 553 du Code Civil nous le confirme: "Toutes constructions (...) sur un terrain, sont présumés faits par le propriétaire à ses frais et lui appartenir". Mais le texte précise:"(...) si le contraire n'est pas prouvé (...)"

Votre concubine est même présumée avoir fait les travaux de construction sans votre aide financière. Cette présomption peut être renversée par tout moyen. Je vous conseille donc: de garder la preuve de l'apport personnel que vous avez financé (photocopie de chèque, relevé de compte, etc...) et de garder la preuve de l'emprunt commun que vous avez remboursé ensemble (gardez une copie des documents de prêt, vos relevés de compte, etc....). GARDEZ DES PREUVES DE VOTRE PARTICIPATION FINANCIÈRE. En cas de problème de couple et de mauvaise foi (ça arrive souvent malheureusement), vous perdriez beaucoup d'argent.

Enfin, pour régulariser la situation, rien de plus simple: Il vous suffit de prendre rendez-vous chez un notaire dans un premier temps pour un rendez-vous de renseignement et de préparation (Venir avec le titre de propriété du terrain + toutes documents bancaires précités + plan de la maison). Puis dans un second temps, le notaire va établir un acte pour régulariser la situation de manière non contentieuse. La situation étant un peu complexe, il dispose de plusieurs solutions pour régulariser votre petit problème.
La rédaction de cet acte coutera un certain prix: Le prix de "la sécurité juridique". C'est appréciable!

Par ailleurs, tant que vous êtes chez le notaire, parlez lui de votre couple. Ne serait-il pas plus adéquat de vous marier où de vous pacser, maintenant que vous vivez ensemble dans une maison?

Voilà, j'espère avoir pu vous aider.

PS: Il aurait été plus simple d'acheter la moitié en "pleine propriété" du terrain avant de construire.

Dire « Merci » 54

Heureux de vous avoir aidé ! Vous nous appréciez ? Donnez votre avis sur nous ! Evaluez Droit-Finances

droit-finances 24842 internautes nous ont dit merci ce mois-ci

Merci pour ces précisions, cela me servira pour le futur
Merci, très clair et consis
Bravo
michelkaiser
Messages postés
5
Date d'inscription
dimanche 22 septembre 2019
Statut
Membre
Dernière intervention
26 septembre 2019
> Gaétan -
impeccable
Rennette35
Messages postés
2
Date d'inscription
dimanche 4 mars 2018
Statut
Membre
Dernière intervention
5 mars 2018
-
Très clair Merci
Commenter la réponse de CG
Messages postés
1295
Date d'inscription
mardi 16 décembre 2008
Statut
Membre
Dernière intervention
2 octobre 2010
375
2
Merci
Bonjour,

Rapporter la preuve d'un apport personnel sur le bien d'autrui est certes nécessaire, mais ce n'est pas suffisant pour obtenir dédommagement.

Puisqu'ils sont concubins, chacun d'eux supporte seul les dépenses de la vie courante qu'il a exposées.

Par conséquent, à défaut de rapporter la preuve de l'existence d'un contrat de prêt, d'un enrichissement sans cause par exemple, il n'est pas possible d'obtenir dédommagement.
Maintenant si votre concubin consent à vous dédommager, il faudra le faire établir par écrit, devant notaire ou pas, en constatant l'existence d'un contrat de prêt entre vous par exemple.


Puisque vous n'êtes pas propriétaire du bien, le seul moyen à votre disposition pour devenir en partie propriétaire est d'acheter la moitié du bien en pleine propriété, afin qu'il tombe en indivision.
Une donation est à proscrire puisque les droits s'élèveront à 60 %.


Un PACS ne sera pas d'une grande utilité particulière. Un mariage vous apportera quelques avantages, déjà une certaine protection plus renforcée vis-à-vis du logement familial.

Cordialement
Commenter la réponse de luna10
Dossier à la une