Passer le BAFA : inscription, prix, aide et examen

"Passer le BAFA : inscription, prix, aide et examen"

Le BAFA peut être passé dès l'âge de 17 ans. Conditions d'admission, formalités, prix. Avec un point sur l'aide pour passer le BAFA en 2022.

Comment s'inscrire au Bafa ?

Le candidat doit avoir au moins 17 ans au jour de la première session d'examen, mais l'inscription administrative peut être faite à compter des 3 mois précédant son 17e anniversaire. Il doit tout d'abord se connecter au site du ministère afin d'accomplir son inscription administrative en fournissant notamment une adresse e-mail lui servant d'identifiant. Cette inscription est importante, puisque c'est sur ce site Internet que les formalités administratives ultérieures devront être accomplies. Via le site, le jeune doit s'inscrire auprès de la direction départementale de son lieu de résidence en lui adressant une copie de sa pièce d'identité recto/verso. La direction départementale valide alors l'inscription et lui fournit un numéro d'inscription. Le candidat doit par la suite contacter un organisme de son choix afin de que celui-ci lui fasse passer une session de formation générale.

Quelle est l'aide pour passer le Bafa ?

Le coût d'une formation Bafa oscille actuellement entre 800 et 900 euros. Afin de faire face à la pénurie de main-d'oeuvre dans le secteur de l'animation, le Gouvernement instaure une aide de 200 euros en 2022 pour financer une partie du prix de la formation Bafa. La mise en oeuvre de ce dispositif a été annoncée par le secrétariat d'Etat à la Jeunesse et l'engagement le 25 octobre dernier. La nouvelle aide au Bafa est versée sous condition de ressources, qui lui même dépend du quotient familial. Elle devrait s'appliquer tout au long de l'année 2022. Pour rappel, il existe également des aides des collectivités territoriales ainsi que de la Caf pour financer une formation Bafa.

En quoi consiste la session de formation générale ?

Dans un premier temps, le candidat passe une session de formation générale d'une durée au moins égale à 8 jours. Cette étape lui permet d'acquérir les notions de bases pour assurer les fonctions d'animation. A l'issue de cette formation, le directeur de session donne un avis et une appréciation sur les acquis du candidat. Il appartient ensuite au directeur départemental de valider ou non la session.

En quoi consiste le stage pratique ?

Dans les 18 mois qui suivent la session de formation, le jeune doit ensuite passer un stage pratique d'une durée au moins égale à 14 jours. Ce stage doit se faire au sein d'une structure d'accueil collectif de mineurs (centre de vacances, accueil de loisirs, accueil de jeunes ou accueil de scoutisme). A l'issue du stage, le candidat reçoit un certificat du directeur de l'accueil collectif de mineurs. Le jeune doit transmettre ce document à la direction départementale du lieu où le stage s'est déroulé, à qui il incombera de valider le stage.

Qu'est-ce que la session d'approfondissement ou de qualification ?

Le candidat a ensuite le choix entre :

  • passer une session d'approfondissement lui permettant d'approfondir ses aptitudes à exercer les fonctions générales d'animateur, et dont la durée ne peut pas être inférieure à 6 jours
  • passer une session de qualification qui lui permet de se spécialiser dans un domaine de compétence particulier (baignade, voile, canoë, etc.), et dont la durée ne peut pas être inférieure à 8 jours.

A l'issue de l'une ou l'autre de ces formations, le directeur de session donne un avis et une appréciation sur les acquis du candidat. Il appartient ensuite au directeur départemental de valider ou non la session.

Quelle réponse du jury après l'examen du dossier Bafa ?

Lorsque toutes les étapes de la formation sont validées, le dossier du candidat est transmis à un jury afin d'être examiné. En fonction de la proposition du jury, le directeur départemental pourra décider de recevoir, d'ajourner ou de refuser la demande. Si le candidat est reçu, il obtient alors le diplôme BAFA.