Poursuite

-
Bonjour,
Je suis séparée depuis un an d’un pervers narcissique, 10 ans de mariage dans l’air, victime d’ha Psychologique, perte de confiance, desocialisation, plus d’amis pas de famille, j’ai comme même vécu une expérience traumatisante sur Désolée dépôts de plainte chez la police, victime de misogynie, bref la’ séparée il continue son harcèlement, il demande aux autorités algériennes de revenir à mon domicile et le’ juge lui accorde le droit malgré la traduction de l´ONC en arab stipulant ma séparation et les harcèlements vécus, que faire ? Je voudrai déposer plainte mais comment classer le motif?
Afficher la suite 

7 réponses

Meilleure réponse
Messages postés
73531
Date d'inscription
samedi 24 août 2002
Statut
Modérateur
Dernière intervention
19 juillet 2019
6683
1
Merci
" Je suis séparée depuis un an " : juste séparée ou réellement divorcée ?

--

Dire « Merci » 1

Heureux de vous avoir aidé ! Vous nous appréciez ? Donnez votre avis sur nous ! Evaluez Droit-Finances

droit-finances 24883 internautes nous ont dit merci ce mois-ci

Oui juste séparée pas encore divorcée
BmV
Messages postés
73531
Date d'inscription
samedi 24 août 2002
Statut
Modérateur
Dernière intervention
19 juillet 2019
6683 > Pampam -
Eh bien alors il faut très sérieusement envisager de faire prononcer très rapidement le divorce de façon officielle et définitive.

Tant que vous êtes encore mariés, il pourra agir contre vous de façon légale et/ou demander aux juges à ce que des éléments puissent vous être reprochés.
Bonjour
Comment demander au juge d’accélérer le divorce ? Il faut attendre 22 mois délai légal de rupture du lien conjugal. Peut être que ses actes pourront justifier une demande en référé ?
Commenter la réponse de BmV
Messages postés
73531
Date d'inscription
samedi 24 août 2002
Statut
Modérateur
Dernière intervention
19 juillet 2019
6683
1
Merci
" Il faut attendre 22 mois délai légal " : d'où sort ce "délai légal" ???
La mariage a eu lieu sous quelle juridiction ?

--

Dire « Merci » 1

Heureux de vous avoir aidé ! Vous nous appréciez ? Donnez votre avis sur nous ! Evaluez Droit-Finances

droit-finances 24883 internautes nous ont dit merci ce mois-ci

Bonjour,
Française Monsieur, le mari refuse de divorcer donc ça sera un divorce par rupture du lien conjugal, j’ai 30 mois pour l´assigner en divorce mais je dois le faire 6 mois avant la fin de ce délai sinon la procédure deviendra caduque
Mon avocat refuse de faire un divorce par faute il dit que c’est risqué
BmV
Messages postés
73531
Date d'inscription
samedi 24 août 2002
Statut
Modérateur
Dernière intervention
19 juillet 2019
6683 > Pampam -
Mais qui demande un divorce pour faute ?????

Il existe désormais par exemple la procédure de divorce "par suite de l'altération définitive du lien conjugal".
Ce qui semble bien être le cas ici.

https://www.notaires.fr/fr/couple-famille/divorce/les-diff%C3%A9rentes-proc%C3%A9dures-de-divorce

Vous êtes sûre que votre avocat est bien un avocat ?

Sinon, une fois encore, de quelle loi et article sort ce délai de 30 mois ??????
Qui de toute façon ne peut être qu'un délai maximal.
Vous pouvez l'assigner avant.
Bonjour
C’est moi qui voulais faire un divorce par faute pour harcèlement....
Le délai de 30 mois c’est écrit dans l’ONC

Je sais plus quoi faire, ce samedi je l’ai vu dans le parc (j’habite juste en face), vers 1:00 matin je me suis’ leve pour prendre un verre d’eau et sortie sur mon’ balcon, j’etais Terrorisée, j’ai pas appelé les flics il me prenne pas au sérieux, misogyne.
En mars 2018, il a fallut m’etrang J’ai appelé la police figurer vous j’ai copé un rappel à la loi ????
C’est vraiment pas juste et je ne sais pas pour quel motif, je me suis contentée de cette décision injuste, mon mari c’est pas un homme sur qui la loi s’appliqu
Commenter la réponse de BmV
Messages postés
73531
Date d'inscription
samedi 24 août 2002
Statut
Modérateur
Dernière intervention
19 juillet 2019
6683
1
Merci
@Tetralysal : pour les leçons, je prends provisoirement la relève, car AN.Banker ne peut pas tout faire tout seul....

Leçon N° 457 : selon la loi sur la presse (29 juillet 1881), toujours en vigueur et applicable à tous les écrits publics donc aussi à ceux sur ce forum, il est non seulement exigé par la Loi mais aussi par la bienséance et l'honnêteté de citer ses sources, surtout quand on copie-colle une page entière.

Pour info, bien que choisi avec pertinence, la source de ce pavé n'est pas notre intervenant, bien sûr, mais le site ► https://www.mon-avocat.fr/b/guides/droit-penal/droit-penal-harcelement/



--

Dire « Merci » 1

Heureux de vous avoir aidé ! Vous nous appréciez ? Donnez votre avis sur nous ! Evaluez Droit-Finances

droit-finances 24883 internautes nous ont dit merci ce mois-ci

tetralysal
Messages postés
67
Date d'inscription
jeudi 27 juin 2019
Statut
Membre
Dernière intervention
14 juillet 2019
1 -
Je n'ai pas à recevoir de leçon, par contre, vous avez tout à fait le droit de me corrigé. L'erreur est humaine. C'est tout à fait normal.

Merci pour l'information et vos investigations, en effet j'ai oublié de citer la source, bien sûr, je ne fais pas que du copié collé... Si j'ai le temps je rédige tout, si je n'ai pas beaucoup de temps, je rédige et je complète avec une source externe. Il m'arrive d'oublier de citer a source. Etant donné que je suis très occupée par mon métier, rare est mon temps libre pour répondre à quelques personnes en difficultés. Il faut bien comprendre que je ne peux pas tout rédiger tout le temps, étant donné que je ne suis pas rémunéré pour même si l'argent n'est pas important quand on aide quelqu'un.
BmV
Messages postés
73531
Date d'inscription
samedi 24 août 2002
Statut
Modérateur
Dernière intervention
19 juillet 2019
6683 > tetralysal
Messages postés
67
Date d'inscription
jeudi 27 juin 2019
Statut
Membre
Dernière intervention
14 juillet 2019
-
" Je n'ai pas à recevoir de leçon, " : OK. C'est un choix.
Donc dorénavant on vous laissera patauger dans vos erreurs de Droit.
C'est pas nous qui aurons l'air c*** quand on se fera contredire par un vrai pro.

" je ne peux pas tout rédiger tout le temps " : d'une part personne ne vous y oblige et d'autre part
cela semble souvent préférable.

" étant donné que je ne suis pas rémunéré pour " : ah bon ?
Et quels sont les intervenants qui sont rémunérés pour ça sur ce forum ?
Merci de bien vouloir nous en dresser une liste, ça nous intéresse violemment.
Commenter la réponse de BmV
Messages postés
67
Date d'inscription
jeudi 27 juin 2019
Statut
Membre
Dernière intervention
14 juillet 2019
1
0
Merci
Bonjour,

Commencez par porter plainte à la police avec si possible des preuves (rapport du médecin sur les dégâts causés par cette personne (physique ou moral), copie des messages etc...).


Cordialement;

Tetralysal
Bonjour
Oui c’est 100 appels manqués, sms a 2 h du matin, e-mails de menace (je viendrai et je vais foutre le bordel), atteinte à la dignité ( tu es une p...), je vais dévoiler ça à tes parents, tes photos des parties intimes ... il a pratiquement rien copé juste une amande et travaux d’inter Général ??!!
Il a pris un avocat en Algérie me demandant de revenir et il a eu gain de cause ? Qu’est-ce que je peux faire ?
tetralysal
Messages postés
67
Date d'inscription
jeudi 27 juin 2019
Statut
Membre
Dernière intervention
14 juillet 2019
1 > Pampam -
Bonjour,
Dans ce cas, ce n'est pas normal et c'est pleinement du harcèlement. Portez plainte encore une fois pour harcèlement avec les preuves de tout ce que vous dites sous forme papier. (Je vous en dit plus à la fin)

Le harcèlement peut prendre de nombreuses formes :
- insultes ou vexations ;
- menaces ;
- propos obscènes ;
- appels téléphoniques, SMS ou emails malveillants ;
- visites au domicile ou sur le lieu de travail.

Voici quelques type de harcèlement que peut subir une personne :
- Le harcèlement sexuel ;
- Le harcèlement moral ;
- Le harcèlement au sein d’un couple ;
- Le harcèlement scolaire ;
- Le harcèlement sur internet ou cyberharcèlement ;
- Le harcèlement téléphonique.

Pour du harcèlement en ligne il risque 2 ans de prison et 30 000 € d'amende d'après l'article 222-33-2-2 du code pénal.

Vous pouvez soit porter plainte auprès des forces de l’ordre en vous déplaçant ou soit en envoyant une lettre au procureur de la République.

Si pour x raison le commissariat ou autre n'a pas prit au sérieux votre plainte, vous avez la possibilité de vous rendre au commissariat ou à la gendarmerie de votre choix autre que le précédent. Ainsi, une fois la plainte déposée, elle sera automatiquement transmise au procureur de la République.

Si vous ne pouvez pas ou ne souhaitez pas vous déplacer, vous avez la possibilité d’envoyer votre plainte directement au procureur de la République. Sur papier libre, rédigez une lettre contenant les éléments suivants :
- Votre état civil et coordonnées complètes (adresse et numéro de téléphone) ;
- Le récit détaillé des faits, la date et le lieu de l’infraction ;
- Le nom de l’auteur supposé du harcèlement (si vous le connaissez) ;
- Les noms et adresses des éventuels témoins ;
- Une description et estimation provisoire ou définitive du préjudice ;
- Les documents qui serviront de preuve : certificats médicaux constatant les blessures, arrêts de travail, factures diverses, constats en cas de dégâts matériels…

Pour que votre plainte soit prise en compte, envoyez votre lettre au tribunal de grande instance (TGI) du lieu de l’infraction ou à celui du domicile de l’auteur de l’infraction. Vous n’avez pas pour obligation d’envoyer votre plainte en lettre recommandée avec accusé de réception et une lettre simple suffit. Dans un cas comme dans l’autre, vous recevrez un récépissé dès l’enregistrement de votre plainte.

Les poursuites et sanctions pour le coupable de harcèlement :
Quel que soit le type de harcèlement (moral, sexuel, téléphonique…), il est toujours réprimé par la loi. Je vous conseillerais de recueillir des témoignages de voisins, copies de courriers qui peuvent être admise en justice.

La sanction prévue par le code pénal pour une personne reconnue coupable de harcèlement est de 1 an de prison et 15 000 € d’amende.

Les circonstances aggravantes :
La peine encourue peut être revue à la hausse par le tribunal si le harcèlement présente des circonstances aggravantes :
- Le harcèlement a entraîné une incapacité totale de travail de plus de huit jours (anxiété, stress…) ;
- Le harcèlement a été commis sur une personne dont la vulnérabilité (âge, maladie, infirmité, déficience physique ou psychique, état de grossesse…) est apparente ou connue de l’auteur.

La peine maximale passe alors à 2 ans de prison et 30 000 € d’amende si les faits ont été commis avec une seule de ces circonstances aggravantes. Elle peut aller jusqu’à 3 ans de prison et 45 000 € d’amende avec trois circonstances aggravantes ou plus.

-------------
Dans votre cas, vous dites que cela à été traumatisant pour vous, que vous n'avez plus confiance en vous, que vous n'avez plus d'amis ... Je vous conseille de prendre rendez-vous avec un psychologue afin de vous soulager un peu et surtout d'avoir un rapport de médecin qui prouve tout cela. Dans ce cas-là, au lieu de risquer comme dit plus haut 1 an de prison et 15 000 € d’amende, jusqu’à 3 ans de prison et 45 000 €. Vous dites qu'il vous fait du chantage, ce qui accentue la gravité des faits comme le fait d'appeler et d'envoyer des SMS sans arrêt à 2h du matin.
Dans ce cas-là, vous prenez une capture d'écran et imprimez tout les appelle manquées avec la date et l'heure des faits. Vous imprimez aussi les mails et SMS qu'il vous a envoyés. Vous allez voir un médecin spécialiste pour évaluer les dégâts causés par cette personne moralement sur vous. Vous prenez le rapport du médecin, vous mettez tout dans un dossier. Vus soumettez tout cela à un avocat, et je peux vous assurer qu'il n'aura pas une "simple" peine de travaux d'intérêt général. Grâce à tous les éléments de preuve, même si votre mari refuse de divorcer, le juge fera le nécessaire comme dit par @BmV pour "altération définitive du lien conjugal" sans pour autant attendre 22 mois de délai (comme vous dites dans votre réponse du 30 juin 2019 à 10:52) étant donnée qu'il y à du harcèlement .

Cordialement;

Tetralysal
AntiEnrayage
Messages postés
364
Date d'inscription
dimanche 29 mai 2016
Statut
Membre
Dernière intervention
17 juillet 2019
159 -
Les articles L335-2 et L335-3 du Code de la propriété intellectuelle prévoient que la contrefaçon est punie de trois ans d’emprisonnement et de 300 000 euros d’amende.
Merci pour votre réponse bien détaillée mais j’en crains que mon cas est à part
J’ai déjà fait tout ça: capture d’ecran Sms, appels manqués, copie e-mail......
La police a demandé une évaluation chez un psychologue référant : j’ai pas pu lire le’ compte rendu c’etait Sous vide.
Malgré ça il conclu à une petite amande 500€ et travaux qu’il n’a même pas honoré
J’ai déposé plainte car il m’a saccagée ma porte blindé pendant que j’etais Au travail : pas de nouvelle
J’ai l’impression que la justice française ne punit pas aussi sévèrement que prévu dans les articles de loi. Dernièrement suite à la vague de chaleur de vendredi dernier, on est rentré tard du gala d’en danse de ma fille, il était là, je suis sortie sur l’entrée balcon arrosé mes fleurs il était 1:00 matin il était là en face de l’immeuble dans le parc d’en face, j’ai reconnue ça chemise blanche j’etais terrorisée, j’ai pas appelée la police je me suis dite ils vont encore rien faire ????j’aurai dû, je compte acheté une caméra mais le vendeur me disait que c’etait interdit de filmer les lieux publics ??
tetralysal
Messages postés
67
Date d'inscription
jeudi 27 juin 2019
Statut
Membre
Dernière intervention
14 juillet 2019
1 > Pampam -
Bonsoir,
Je vous prie.
Ce n'est vraiment pas normal, je vous conseille vivement d'écrire au procureur de la République avec une belle lettre accompagnée de preuves envoyée en recommandé avec accusé de réception. Je vous conseillerais également de prendre un bon avocat qui sera là pour faire le nécessaire car c'est du harcèlement avec éléments aggravants les faits et cette personne n'a pas une sanction sérieuse.

Pour la caméra de vidéosurveillance, en effet, vous ne pouvez pas filmer les voie publique... du moins, il y a des restrictions ! Pour poser une caméra(face à une voie publique), il faut une autorisation préfectorale.

Seul l'État Nation, une collectivité territoriale une entreprise de sécurité peut filmer un espace public. Les caméras des particuliers doivent être orienté de manière à ne pas filmer les espaces privés des voisins, ou l'espace publique, "sans visionner la voie publique" .

Vous pouvez en savoir plus ici :
http://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=LEGITEXT000005617582&dateTexte=20110911

" Le dispositif de vidéoprotection d'un particulier peut-il couvrir une partie de la voie publique ? "
Réponse (http://www.interieur.gouv.fr/sections/a_votre_service/video-protection/faq/questions-juridiques) :

"Le visionnage de la voie publique n'est autorisé pour les personnes morales de droit privé qu'en cas de prévention d'actes terroristes et limité aux abords immédiats du site à protéger. Il n'existe pas de jurisprudence définissant techniquement le caractère immédiat des abords mais en pratique les autorisations préfectorales tendent à limiter le visionnage à la lisière du bâtiment concerné. "

---------------------
Ce que vous pouvez faire, c'est d'installer des caméras face à votre maison, votre jardin, comme ça, si cette personne vient, il y aura l'heure et la date sur la vidéo, ce qui fait encore des preuves comme pour votre porte "saccagé".

Vous pouvez trouver un avocat avec la compétence le mieux adapté à votre situation proche de chez vous, dans votre ville ici :
https://consultation.avocat.fr/
Et vous pourrez également savoir si vous avez le droit l'aide juridictionnelle.

Cordialement;

Tetralysal
Commenter la réponse de tetralysal
0
Merci
Bonjour
J’ai également déposé plainte par courrier directement au procureur en plus par recommandé = 0 réponse
Commenter la réponse de Pampam
0
Merci
J’ai eu qu’un jour d’ITT, du moment où on a pas la mâchoire cassée !! Les sévices psychologiques ils ne les prennent pas au sérieux
Commenter la réponse de Pampam
0
Merci
Je vous remercie pour vos réponses
Commenter la réponse de Pampam
Dossier à la une