Appel agréssif de France-contentieux

Fermé
sylvie543 Messages postés 6 Date d'inscription mercredi 19 octobre 2011 Statut Membre Dernière intervention 23 janvier 2012 - 19 oct. 2011 à 10:35
nemrod18 Messages postés 25506 Date d'inscription vendredi 18 avril 2008 Statut Membre Dernière intervention 3 janvier 2022 - 2 nov. 2011 à 12:34
Bonjour,
je vous expose mon problème, j'ai reçu, hier, un appel de france-contentieux, qui me sommait de payer immédiatement un dette qui date de 2006 ou 2007, sous peine de voir mon compte bancaire bloquer or cette dette était inclus dans mon dossier de sur-endettement pour lequel j'ai obtenu un éffacement des dettes en 2008, j'ai appeler la banque de france qui m'a dit de leur dire se qu'il en était mais d'attendre qu'il m'envoie un courrier car il ils n'ont pas à appeler les gens pour les intimider, ce matin, nouveau coup de tel de france contentieux, je leur explique quand même ma situation et leur demande la copie de leur soit-disant courrier ainsi qu'un titre éxécutoire datant de moins de 24 mois après le non-paiement qu'ils devraient avoir puisqu'ils menacent de bloquer mon compte! là la personne me dit qu'elle ne m'enverra rien du tout, que nous n'avons qu'a payer nos dettes et qu'elle ne va pas polémiquer avec moi plus longtemps et me raccroche au nez.
Ma dette à était éffacée , pourquoi me la réclamée maintenant? et ont-ils le droit de bloquer mon comte car malgré tout je m'inquiète? merci d'avance à ceux qui pourront m'éclairer à ce sujet.
A voir également:

12 réponses

merci pour l'aide que vous m'apportez, je viens de lire plusieurs articles sur internet qui parle de ces sociétés de recouvrement et leurs pratiques et quand je vois par exemple :" Les agents de ses sociétés de recouvrement harcèlent au téléphone non seulement les petits débiteurs mais aussi les employeurs et aux famille et voisinage de ces infortunés créanciers. Ils poursuivent même les héritiers des créanciers décédés", je me dit qu'il doit y en avoir plus d'un qui cèdent à leurs intimidations, en tout cas si j'ai bien compris dans mon cas, tant que je n'ai pas de titre exécutoire émis par un tribunal qui m'est signifié par un huissier, je ne fait rien.
53