Demande renseignements [Résolu]

Messages postés
2
Date d'inscription
lundi 15 janvier 2018
Dernière intervention
16 janvier 2018
- - Dernière réponse : Audrey07071987
Messages postés
2
Date d'inscription
lundi 15 janvier 2018
Dernière intervention
16 janvier 2018
- 16 janv. 2018 à 00:49
Bonjour,

C'est la première fois que je suis inscrite sur un forum et j'espère trouver des réponses à mes questions ici. Avec mon ami nous allons commencer les démarches pour une PMA. Ma première question concerne les modalités de prise en charge de la CPAM. Sur le net il est écrit qu'il faut justifier d'au moins 2 ans de vie commune avec son conjoint. Ce n'est pas notre cas... La CPAM demande-t-elle des "preuves"? Merci d'avance pour vos réponses. Cette histoire me tracasse... Bonne journée à tous et à bientôt j'espère.
Afficher la suite 

Votre réponse

3 réponses

0
Merci
Bonjour,

Vous avez la réponse dans votre question ! "qu'il faut justifier d'au moins 2 ans de vie commune "
Par définition, justifier signifie apporter la preuve.

Bonne journée
Commenter la réponse de Komar
Messages postés
17426
Date d'inscription
mercredi 18 avril 2007
Statut
Contributeur
Dernière intervention
18 décembre 2018
0
Merci
Sur le net il est écrit qu'il faut justifier d'au moins 2 ans de vie commune avec son conjoint. Ce n'est pas notre cas... La CPAM demande-t-elle des "preuves"?

C'est probable que des preuves soient demandées, effectivement.
Pire, si des preuves ne sont pas demandées avant, elles peuvent l'être après lors d'un contrôle, et aboutir à la demande de remboursement des sommes perçues (qu'évidemment vous avez entièrement dépensées).

Sur le fond, se lancer dans une PMA sans deux ans de vie commune, c'est clairement bruler les étapes.
Commenter la réponse de dna.factory
Messages postés
2
Date d'inscription
lundi 15 janvier 2018
Dernière intervention
16 janvier 2018
0
Merci
Bonsoir,
Apporter ce genre de jugement n'a pas sa place dans la réponse. Merci pour les renseignements tout de même.
Commenter la réponse de Audrey07071987
Dossier à la une