Enfant à l'avant en voiture : âge, taille et sanction

Enfant à l'avant en voiture : âge, taille et sanction Un enfant ne peut pas s'asseoir à l'avant d'une voiture avant un certain âge. L'adulte qui conduit risque une sanction en cas de contrôle.

Quelle taille doit faire un enfant pour monter devant en voiture ?

Le droit pour un enfant de monter devant en voiture ne dépend pas de sa taille mais de son âge. Un enfant ne peut pas s'asseoir à l'avant d'une voiture avant d'avoir atteint l'âge de 10 ans. Tous les enfants qui n'ont pas atteint cet âge doivent donc s'installer à l'arrière du véhicule, quels que soient leur taille ou leur poids. Il existe toutefois des exceptions à cette règle de principe.

Par exception, il est en effet possible d'installer un enfant à l'avant si le véhicule ne dispose pas de place arrière ou s'il n'est équipé d'aucune ceinture de sécurité à l'arrière. Autre cas de figure : si le conducteur transporte plusieurs enfants de moins de 10 ans et que plus aucune place n'est disponible à l'arrière, un enfant de moins de 10 ans peut être autorisé à s'installer à l'avant.

Pour les enfants en bas âge, et notamment les bébés, il est également possible de placer un siège auto à l'avant même si une place avec ceinture est disponible à l'arrière. Dans ce cas, deux conditions doivent être réunies :

  • le siège doit être placé dos à la route ;
  • le conducteur doit veiller à désactiver l'airbag.

Quelle est la sanction en cas de conduite avec un enfant à l'avant ?

Le fait de faire monter devant un enfant avant ses 10 ans et en dehors des exceptions tolérées est sanctionné par le Code de la route. Le non-respect de cette interdiction est passible d'une amende dont le montant peut atteindre jusqu'à 750 euros.

Qu'il soit assis à l'avant ou à l'arrière, qu'il ait atteint l'âge de 10 ans ou non, l'enfant doit obligatoirement attacher sa ceinture. Le non-port de la ceinture par un passager enfant est sanctionné : le conducteur risque là aussi une amende dont le montant est fixé à 135 euros. Il est également interdit de fumer en voiture en présence d'un enfant dans le véhicule. Le fumeur risque dans ce cas une amende de 68 euros.