Conduire pied nu : interdit ou autorisé ?

Conduire pied nu : interdit ou autorisé ? Peut-on conduire pied nu en France ? Le point sur la réglementation routière à connaitre si l'on est pieds-nus au volant.

Conduire pied-nu peut être tentant l'été, notamment par temps de forte chaleur ou lorsque l'on rentre de la plage. Mais conduire sans chaussure est-il risqué en cas de contrôle de police ou de gendarmerie ? Il faut savoir qu'aucun texte législatif ou réglementaire n'interdit expressément de conduire déchaussé. En l'absence d'interdiction, conduire pieds nus est donc, a priori, autorisé ! Certes, l'article R412-6 du Code de la route prévoit que « tout conducteur doit se tenir constamment en état et en position d'exécuter commodément et sans délai toutes les manoeuvres qui lui incombent ». Un article dont la formulation laisse une certaine liberté d'appréciation aux forces de l'ordre... Mais, en l'espèce, la simple conduite pied-nu ne va pas, en soi, à l'encontre de cette règle. A condition, bien sûr, que vous n'ayez pas - par exemple - laissé vos chaussures au niveau des pédales de frein, d'embrayage ou d'accélération de votre véhicule, entravant ainsi leur bon fonctionnement...

En pratique, quelques verbalisations - médiatisées - ont déjà eu lieu pour sanctionner une conduite pieds-nus, mais elles restent extrêmement rares. Si un policier ou un gendarme vous a verbalisé parce que vous conduisiez pieds-nus et que rien n'entravait pourtant la bonne conduite de votre véhicule, il est possible de contester le PV afin de ne pas payer l'amende (150 euros).