Accusé sans preuve et utilisation de terme très blessant [Résolu]

Signaler
-
 cpasmoaclui -
Bonjour,

Mon fils est en classe de 4ème dans une ecole privée et est accusé sans preuves par des élèves de CM2.

En effet deux petites filles de CM2 on était se plaindre auprès de la surveillante, qui est également la secrétaire, comme quoi que mon fils leur avait dit je cite en m'excusant d'avance "va baiser ta mère ".

Je précise soit dit en passant que la surveillante est la maman d'une des petites filles qui ont répété cette soit disant insulte. La surveillante a donc mis dans le carnet de mon fils un mot qui est le suivant : " langage très très grossier à caractère pornographique à des CM2" limite mon fils est un pédophile, le "à des CM2 veut dire quoi ?!!! Et sur école direct qui est l'équivalent de pro note dans les écoles privées les termes exact on était noté à savoir je m'excuse d'avance " va baiser ta mère ".

Avec mon mari nous avons donc demandé un rendez-vous avec la directrice, la responsable de vie scolaire et la surveillante qui a écrit le mot, aucunes de ces trois personnes ni autres adultes ne peux prouver que mon fils a bien dit ces mots, personne n'a entendu ces propos ils a donc, pour nous, était accusé sans preuves.
J'ai donc plusieurs questions :

Ont-ils le droit d'utiliser des termes aussi fort tel que "pornographique à des CM2" et de noter les mots exacts sur le profil d'école direct, moralement, mon fils, moi-même et mon mari sommes très blessés et choqués par ces propos.

Deuxieme questions : Une surveillante a t'elle le droit de surveiller son propre enfant au risque de prendre toujours parti pour lui ou elle ?

Troisième questions : des CM2 ont-ils le droit d'être en récréation avec les collégiens?

Je vous remercie d'avance pour vos réponses. Nous sommes très déçus par ce qui a pu se passer.

4 réponses

Messages postés
10464
Date d'inscription
dimanche 17 mars 2013
Statut
Membre
Dernière intervention
13 janvier 2021
4 687
Deuxieme questions : Une surveillante a t'elle le droit de surveiller son propre enfant au risque de prendre toujours parti pour lui ou elle ?
Oui. C'est comme si vous demandiez si un enseignant peut avoir son propre enfant dans sa classe.
Bonjour Gayomi,

Merci pour votre réponse qui est tout à fait logique pour enseignant, enfants.
Je me posai la question si ce n'était pas different pour les surveillants car une de mes amis qui est surveillante dans un collège public n'a pas eu le droit d'inscrire son fils dans le même college...
si vous saviez comment ce langage est d'une banalité dans les cours des colleges
au bout d'un moment cela passe cela doit etre évoqué ,mais c'est loin d'etre un drame
Tout a fait d'accord cpasmacloui, le collège en a fait un drame.
Ha bon. Normal que des gamins utilisent ce langage!!!!
C'est pas un drame.. ben voyons..
> Lecture
. aller vous promenez une journée dans un college de France.... et vous verrez la réalité des choses
> Lecture
Ne dites pas ce que je n'ai pas dit....Le collège en a fait un drame sans preuves...
> Lecture
j'ai pas dit que c'etait ''normal'' j'ai dit que cela ce passe comme çà tout le temps et que la plupart des gamins utilisent ce langage entre eux ,c'est dura admettre pour un adulte,mais le milieux des colleges n'est pas un milieu de bisounours
Bonjour,

limite mon fils est un pédophile
Le pédophile est un adulte ayant des attirances sexuelles pour les enfants.
Donc non votre fils n'est pas un adulte !

Avant de vous plaindre des propos de la surveillante, faites attention a votre interprétation.
Messages postés
50438
Date d'inscription
mardi 8 janvier 2008
Statut
Modérateur
Dernière intervention
13 janvier 2021
827
Certes... Mais cela répond-il aux questions de Tidav ?
>
Messages postés
50438
Date d'inscription
mardi 8 janvier 2008
Statut
Modérateur
Dernière intervention
13 janvier 2021

Merci à vous Chris 94...
Je m'attendais à obtenir des réponses et non pas à des jugements....
C'est triste.
Bien sûr, votre fils est un ange et les méchants c'est les autres....
Messages postés
50438
Date d'inscription
mardi 8 janvier 2008
Statut
Modérateur
Dernière intervention
13 janvier 2021
827
Bonjour,

...ou le contraire !
Dossier à la une