Plainte pour insulte sur messenger [Résolu]

Signaler
Messages postés
1
Date d'inscription
mercredi 9 décembre 2020
Statut
Membre
Dernière intervention
9 décembre 2020
-
Messages postés
37694
Date d'inscription
mercredi 5 novembre 2003
Statut
Modérateur
Dernière intervention
16 janvier 2021
-
Bonjour,

J'aimerais avoir votre avis concernant une insulte sur messenger !

Après qu'une personne m'a insultée sur un appel entre amis sur un groupe messenger. Je suis allé dans son privé où on s'est jamais parlé et là, je l'ai insulté directe de p*** et sa mère aussi (je sais, je n'aurais pas dû, mais j'étais énervé). La personne en question vit au royaume uni. Donc elle a pris une capture d'écran et a dit à un ami qu'elle a déposé une plainte. Et même elle fait un scénario comme quoi elle a était admet à l'hôpital le soir même (c'est une fille à papa plein d'argent)

Je risque quoi en gros ?

Merci pour vos réponses.

1 réponse

Bonjour,
D'abord, même si cette personne habite au Royaume-Uni, la loi pénale française vous "protège", de sorte qu'elle est la seule applicable. En effet, les infractions commises par une personne française sur le territoire français, ainsi qu'en dehors de ce territoire, sont régies par le droit français.
Ensuite, inutile de paniquer, selon moi. Même s'il s'agit "d'une fille à papa", la justice française n'a que faire des messages insultants, si ce n'est que cela relève du cyberharcèlement, ou des menaces de mort. Comprenez-bien qu'avec toutes les insultes qui sont envoyées tous les jours via les réseaux sociaux, la justice ne s'en sortirait jamais.
En tout cas, même si vous devriez être "condamné" pour une infraction telle que le cyberharcèlement, vous n'obtiendrez, au pire des cas, qu'un rappel à la loi, et encore. Je pense que vous n'aurez rien du tout, de toute façon.
Ne vous inquiétez donc pas. La justice n'est pas dupe, et encore moins lorsqu'elle apprend qu'un message injurieux a conduit la victime à l'hôpital alors qu'il ne s'agissait que de la première fois que vous lui parliez... C'est légèrement surréaliste.
Salutations distinguées,
Messages postés
16688
Date d'inscription
mardi 31 juillet 2012
Statut
Membre
Dernière intervention
13 janvier 2021
4 579 >
Messages postés
4550
Date d'inscription
vendredi 19 février 2016
Statut
Membre
Dernière intervention
16 janvier 2021

ce n'est pas pareil, puisque pas le même article. Même si les peines sont similaire.
et la diffamation non publique existe.

Article R621-2 L'injure non publique . Amende de 1ere classe ...
Sauf si il y a un caractère diffamatoire on passe en 5eme classe.

Une injure est une parole, un écrit, une expression quelconque de la pensée adressés à une personne dans l'intention de la blesser ou de l'offenser.

R621-1 diffamation non publique
La diffamation c'est une allégation ou l'imputation d'un fait qui porte atteinte à l'honneur

la différence c'est que dans le cas de la diffamation, la preuve de la vérité des faits allégué, vous permet en principe d'échapper à une condamnation.


Si vous dites :
X tu es un con. C'est une injure
Si vous dites X je sais que tu a fraudé, c'est une diffamation,
si vous apportez la preuve de la fraude, vous pouvez ne pas être condamné.
Messages postés
4550
Date d'inscription
vendredi 19 février 2016
Statut
Membre
Dernière intervention
16 janvier 2021
1 405 >
Messages postés
16688
Date d'inscription
mardi 31 juillet 2012
Statut
Membre
Dernière intervention
13 janvier 2021

"Si vous dites X je sais que tu a fraudé, c'est une diffamation, "
s'il n'y a que cela dans le message, que le contexte ne permet pas de savoir en quoi il y a fraude, il n'y a pas de fait précis.

on peut ne pas être condamné pour injure si on répond à une provocation.

mais que ce soit un propos injurieux ou diffamant, il faut qu'il y ai perte du caractère confidentiel pour qu'il y ai une condamnation conforme à la loi.
Messages postés
37694
Date d'inscription
mercredi 5 novembre 2003
Statut
Modérateur
Dernière intervention
16 janvier 2021
2 882 >
Messages postés
4550
Date d'inscription
vendredi 19 février 2016
Statut
Membre
Dernière intervention
16 janvier 2021



mais que ce soit un propos injurieux ou diffamant, il faut qu'il y ai perte du caractère confidentiel pour qu'il y ai une condamnation conforme à la loi.


Non, vu que la jurisprudence cité s'applique à la diffamation.

A moins qu'il existe une jurisprudence similaire pour l'injure. Dans le cas contraire, c'est bien répréhensible.
Messages postés
4550
Date d'inscription
vendredi 19 février 2016
Statut
Membre
Dernière intervention
16 janvier 2021
1 405 >
Messages postés
37694
Date d'inscription
mercredi 5 novembre 2003
Statut
Modérateur
Dernière intervention
16 janvier 2021

voir le message 6
Messages postés
37694
Date d'inscription
mercredi 5 novembre 2003
Statut
Modérateur
Dernière intervention
16 janvier 2021
2 882 >
Messages postés
4550
Date d'inscription
vendredi 19 février 2016
Statut
Membre
Dernière intervention
16 janvier 2021

Tiens, il a changé ce message. ;-)

Ok, vu pour la jurisprudence pour l'insulte si la correspondance reste confidentiel. Noté, merci.
Dossier à la une