Refus de suivre un cours scolaire [Résolu]

-
Bonjour , ma fille au CM1 se voit imposer une lecture du livre Harry potter qui l impressione et dont ni elle ni ses parents ne le souhaite . Il y a 2 groupes à l école et l autre à un autre livre à étudier. J ai demandé que ma fille change de groupe. Les enseignants et ka directrice refusent. Ont ils le droit et quel est mon recours ? Du coup ma fille est à la maison. Merci. Mme G. Je précise que je ne rejette pas le cours mais le livre vu qu il y a possibilité de faire ce cours dans l autre groupe. Où est le respect de l autorité parentale et le bien de l élève ? ....... Je n ai pas trouvé réponse ici .
Afficher la suite 

3 réponses

Meilleure réponse
Messages postés
2949
Date d'inscription
mardi 23 avril 2019
Statut
Contributeur
Dernière intervention
22 novembre 2019
1419
1
Merci
Bonjour,

Si tous les parents avaient leurs mots à dire sur les programmes et les lectures ce serait un beau bordel. Vous avez l'autorité parentale de votre enfant mais les enseignants sont maîtres de leur enseignement dans le respect des directives de l'éducation nationale et des programmes. Si rien n'interdit la lecture de Harry Potter en classe et à son niveau, elle doit s'y soumettre.

Ou alors allez chez le médecin vous faire délivrer une contre indication médicale à la lecture de ce livre mais j'ai un doute sur la faisabilité. Et la raison de santé est le seul recours que je vois


Cordialement,
AN.Banker

Dire « Merci » 1

Heureux de vous avoir aidé ! Vous nous appréciez ? Donnez votre avis sur nous ! Evaluez Droit-Finances

droit-finances 25512 internautes nous ont dit merci ce mois-ci

AN.Banker
Messages postés
2949
Date d'inscription
mardi 23 avril 2019
Statut
Contributeur
Dernière intervention
22 novembre 2019
1419 > Pierrecastor
Messages postés
35796
Date d'inscription
mercredi 5 novembre 2003
Statut
Modérateur
Dernière intervention
22 novembre 2019
-
Seulement si l'école refuse et c'est le cas ici, la seule solution serait de montrer un suivi médical ou un écrit d'un médecin indiquant ce rapport à l'angoisse différent chez cet enfant.
L'autorité parental n'a aucun pouvoir sur la gestion de l'école quant à ses programmes et ses choix.
En tout cas c'est mon avis, dans le sens de l'école qui souhaite se prémunir de "l'ingérence" des parents sur son fonctionnement
Pierrecastor
Messages postés
35796
Date d'inscription
mercredi 5 novembre 2003
Statut
Modérateur
Dernière intervention
22 novembre 2019
1809 > AN.Banker
Messages postés
2949
Date d'inscription
mardi 23 avril 2019
Statut
Contributeur
Dernière intervention
22 novembre 2019
-
Je suis d'accord sur les solutions limité en cas d'équipe borné. Je ne vois pas vraiment d'autres solution qu'une attestation médical (d'un pédopsychiatre, peut-être ? ) et en parallèle, un courrier au rectorat pour leur signaler ce soucis.

Mais ça me mets un poil en colère. On ne parle pas d'ingérence des parents (genre je ne veux pas que ma fille lise harry potter parce que la sorcellerie c'est mal), mais de bien être de l'enfant (ma fille en fait des cauchemars). Et ça m'inquiète que l'enseignant et/ou sa direction ne le prenne pas en compte.
AN.Banker
Messages postés
2949
Date d'inscription
mardi 23 avril 2019
Statut
Contributeur
Dernière intervention
22 novembre 2019
1419 > Pierrecastor
Messages postés
35796
Date d'inscription
mercredi 5 novembre 2003
Statut
Modérateur
Dernière intervention
22 novembre 2019
-
Je comprends votre point de vue et la colère si c'est le cas surtout qu'il y a une alternative. Mais voilà c'est un peu comme la justice et la jurisprudence, si vous suivez ce parent alors les autres derrières vous devrez les suivre et ça peut remettre en question la bonne gestion de l'établissement. Demain un autre ne voudra pas tel livre, un autre dira que son fils à peur des ballons donc il ne veut pas faire de sport de ballon, etc. Et puis ils diront que tel parent a été écouté sans attesté médicalement de sa demande. il n'y a pas de fin et je pense, sauf s'il y a conflit antérieur ici, que l'école veut se prémunir de ça.
Ne pas oublier que nous sommes depuis pas mal de temps dans un contexte où des parents malhonnêtes qui sous n'importe quel prétexte (et je pense à la religion, à des parents adeptes de sectes, mais pas que) ne voudrait pas tel lecture pour leur enfant, tel sport, tel programme, etc. Je ne dis pas ça pour le cas ici mais pour dire que l'école est sur la défensive.
Utilisateur anonyme -
On parle du bien de l enfant. Il y a 2 groupes donc 2 choix pourquoi imposer une chose qui n est pas constructive .
Pour le bien de l'enfant, il serait peut être justement judicieux d'effectuer une pédagogie en amont afin de lui expliquer que le livre ne fait pas peur, et qu'elle vas devoir l'étudier. L'enfant roi doit avoir ses limites.

Et comment ce livre pourrait l'angoisser si elle ne l'a pas lu ? Ou sinon, peut être lui avez fait voir les films avant l'age recommandé et du coup, ça l'angoisse maintenant ?
Commenter la réponse de AN.Banker
Messages postés
803
Date d'inscription
samedi 16 février 2019
Statut
Membre
Dernière intervention
22 novembre 2019
180
0
Merci
Bonjour,

Quel est le rapport entre l'autorité parentale et un choix de livre de lecture imposé par un établissement scolaire?

Vous avez la possibilité de scolariser votre fille à domicile.
Il y aura surement encore des livres imposés.
Commenter la réponse de goyave28
0
Merci
Oui par principe je suis d accord avec vous sur le " si tous les parents avaient un mot à dire " mais vu qu il y a 2 groupes et donc 2 choix pourquoi imposer ? C est cela qui me choque. Ma fille est impressionnable et voilà tout .
Andy31200
Messages postés
81213
Date d'inscription
mardi 1 octobre 2013
Statut
Modérateur
Dernière intervention
21 novembre 2019
437 -
Et je ne vois pas pourquoi vous signalez à la modération que votre question est obsolète ...
Commenter la réponse de Utilisateur anonyme
Dossier à la une