Harcelée par mon employeur pendant mon arrêt maladie

lilietludo
Messages postés
5
Date d'inscription
samedi 5 octobre 2019
Statut
Membre
Dernière intervention
9 novembre 2019
- 5 oct. 2019 à 15:35
 nenuphar - 9 nov. 2019 à 19:13
bonjour, voici la situation , je suis assistante maternelle , je suis enceinte de 3 mois et en arret de travail à cause d'une hyper-thyroïdite ( que l'on suppose lié à la grossesse) . Je suis en arrêt jusqu'au 31 octobre et mon employeur me met la pression (pour ne pas dire me harcèle) pour savoir si je reprendrai le travail ou non , c'est à dire des appels presque tous les jours et surtout des visites à mon domicile sous prétexte que je dois signer des papiers mais en fait aucun papier à signer et du harcèlement moral à mon domicile??
(ils ont une assmat de remplacement qui leur demande une réponse avant le 15 mars pour accepter d'autres contrats et ils ne veulent pas comprendre qu'elle est dans l’obligation de le garder jusqu'à ma reprise )
pourquoi me harcèlent ils alors que c'est avec elle qu'ils doivent s'arranger!!
ont ils le droit de me demander de leur donner une réponse (si reprendrai le travail ou pas à l'issu de mon arret maladie)avant le 15 alors que mon arrêt maladie est jusqu'au 31 octobre et vu mon état de santé aléatoire , il m'est impossible de le savoir?
ont il le droit de m'harceler de la sorte? que puis je faire?
je n'en peux plus, je suis très diminuée par ma pathologie et ils en rajoutent , je suis au bord de la dépression! quelqu'un a t il une solution?
merci d'avance
Cordialement

3 réponses

Bonjour,

D'une part, votre employeur a du conclure pour votre remplacement à un cdd avec comme terme votre retour d'arrêt maladie. Donc à eux de s'arranger avec la personne qu'ils ont engagé.

D'autre part, si la situation persiste, je vous conseille de ne plus leur répondre au téléphone ou à votre domicile et de justifier dans les règles si vous aviez une prolongation. Si quelqu'un (votre mari ?) est présent lors de leurs appels ou passages, cette personne peut leur dire fermement que vous êtes en arrêt pour vous reposer et que leur manière d'agir n'arrange en aucun cas votre état de santé. Et non ils n'ont pas le droit de vous demander si vous allez avoir une prolongation ou non ; seul votre médecin prescripteur jugera de votre état de santé à la fin de votre arrêt et vous ne pourrez revenir vers eux qu'à ce moment là.

Et si cela ne suffit pas, vous pouvez prendre contact avec un syndicat et/ou l'inspection du travail afin d'obtenir des conseils pour la rédaction éventuellement d'un courrier recommandé.

(faire un copier coller dans votre barre de tâches)
http://www.assistante-maternelle.org/info-spamaf/78-syndicats-regionaux-france

Bien cordialement
2
merci pour votre réponse mais cela n'est pas terminé
ma gynécologue a pris le relais pour mon arrêt maladie , elle m'a arrêté jusqu'au 20 novembre ( mon prochain rendez vous) déjà mon employeur n'a pas compris pourquoi le 20 et pas la fin du mois mais il m'a ouvertement demandé de reprendre juste une journée pour pouvoir me licencier!! comme ils doivent trouver une assistante maternelle de remplacement , celle ci devrait se plier à mes tarifs mais aucune n'accepte , donc d'après les parents employeur je ne fais aucun effort et ils me mettent la pression !! que me conseillez vous? merci d'avance cordialement
0