Arnaque, escroquerie et contrefaçon [Résolu]

Messages postés
3
Date d'inscription
vendredi 2 février 2018
Dernière intervention
5 février 2018
- 2 févr. 2018 à 16:21 - Dernière réponse :
Messages postés
3
Date d'inscription
jeudi 21 juin 2018
Dernière intervention
21 juin 2018
- 21 juin 2018 à 01:36
Bonjour.
J'ai acheté sur le Bon Coin une sculpture signée et certifiée par le vendeur comme étant un original.
Or, il s'agit d'une vulgaire contrefaçon sans aucune valeur.
Quels sont mes droits et que dois-je faire pour obtenir un remboursement, sachant que le vendeur fait la sourde oreille à toute mes relances.
Merci de vos réponses.
Afficher la suite 

Votre réponse

9 réponses

Meilleure réponse
Messages postés
946
Date d'inscription
mardi 6 juillet 2010
Statut
Contributeur
Dernière intervention
16 novembre 2018
- 2 févr. 2018 à 16:41
1
Merci
Bonjour
Votre vendeur est un particulier ou un professionnel ?????

Merci tiffin 1

Avec quelques mots c'est encore mieux Ajouter un commentaire

droit-finances a aidé 14082 internautes ce mois-ci

Messages postés
3
Date d'inscription
vendredi 2 février 2018
Dernière intervention
5 février 2018
- 5 févr. 2018 à 20:44
Bonjour.
Le vendeur est probablement un particulier, sans certitude absolue.
Après une douzaine de mails échangés, et toute les garanties données, je n'ai plus de réponse à mes relances.
J'ai acheté l'objet à distance, j'habite à 600kms.
De nombreuses photos m'ont été adressées, il ne semblait pas que ce soit une copie, et le vendeur le certifiait.
Messages postés
6368
Date d'inscription
jeudi 4 janvier 2018
Dernière intervention
16 novembre 2018
>
Messages postés
3
Date d'inscription
vendredi 2 février 2018
Dernière intervention
5 février 2018
- 5 févr. 2018 à 20:49
Vous vous êtes fait pigeonner.
Messages postés
3
Date d'inscription
vendredi 2 février 2018
Dernière intervention
5 février 2018
- 5 févr. 2018 à 20:59
Merci, j'ai bien compris cela.
Par contre, ce n'était pas l'objet de ma demande.
Quelle est la procédure à suivre: Dépôt de plainte auprès du procureur, ou simplement dans un commissariat ou une gendarmerie?
Messages postés
6368
Date d'inscription
jeudi 4 janvier 2018
Dernière intervention
16 novembre 2018
>
Messages postés
3
Date d'inscription
vendredi 2 février 2018
Dernière intervention
5 février 2018
- 5 févr. 2018 à 21:01
Gendarmerie, mais n'espérez pas trop.
Commenter la réponse de tiffin
Meilleure réponse
Messages postés
17260
Date d'inscription
mercredi 18 avril 2007
Statut
Contributeur
Dernière intervention
15 novembre 2018
- 2 févr. 2018 à 16:45
1
Merci
Vous avez bien entendu respecté les conditions d'utilisation du bon coin, et acheté l'objet en main propre après l'avoir examiné ?

Merci dna.factory 1

Avec quelques mots c'est encore mieux Ajouter un commentaire

droit-finances a aidé 14082 internautes ce mois-ci

Commenter la réponse de dna.factory
Meilleure réponse
Messages postés
6368
Date d'inscription
jeudi 4 janvier 2018
Dernière intervention
16 novembre 2018
- 2 févr. 2018 à 17:20
1
Merci
Salut,

Auriez vous vu juste ???? le silence le confirme.

Leboncoin signifie bien le bon coin, pas à distance.

Merci Marley-18 1

Avec quelques mots c'est encore mieux Ajouter un commentaire

droit-finances a aidé 14082 internautes ce mois-ci

Commenter la réponse de Marley-18
Messages postés
5426
Date d'inscription
samedi 22 décembre 2012
Dernière intervention
16 novembre 2018
- 12 févr. 2018 à 10:08
0
Merci
BONJOUR
Si le vendeur est parfaitement identifié et l'objet d'une certaine valeur vous pouvez porter plainte et entamer une action en justice .Mais pouvez vous être sur de son identité et pouvoir le localiser avec certitude ?
Messages postés
3
Date d'inscription
jeudi 21 juin 2018
Dernière intervention
21 juin 2018
- 21 juin 2018 à 01:36
...mais surtout prouver que l'objet du délit est bien celui qu'il vous a envoyé et pas un article que vous lui auriez substitué ? Je suis dans le même cas d'achat d'une contrefaçon sur leboncoin et ce point m'inquiète en cas de dépôt de plainte, au final ce serait parole contre parole...
Commenter la réponse de relou
Dossier à la une