Offre d'achat acceptée mais aucun compromis

Signaler
Messages postés
16
Date d'inscription
lundi 23 janvier 2012
Statut
Membre
Dernière intervention
11 novembre 2017
-
Messages postés
16
Date d'inscription
lundi 23 janvier 2012
Statut
Membre
Dernière intervention
11 novembre 2017
-
Bonjour,

J'ai mis en vente récemment un bien. J'ai signé un mandat (non exclusif) avec un agent. Pendant quelques semaines, il a fait des visites, et en octobre, il me contacte en me disant que des acquéreurs lui ont fait une offre (inférieure au prix de vente ). C'est un samedi, il me propose un RDV pour le mercredi. Je lui dis : "oui pk pas, mais jusqu'à quand l'offre est valable ???" Et là, il me dit : "3 jours" .
Si je compte bien, les 3 jours se terminent le lundi, donc mercredi ça sera trop tard ... Il faut donc se voir lundi ...
Nous nous sommes donc rencontré le lundi , l'offre émise était valable uniquement 3 jours, ce qui m'a un peu alertée mais bon ... J'ai accepté cette offre en signant le document d'offre et "bon pour accord" etc...
Je lui ai demandé pourquoi les acquéreurs n'avaient laissé que 3 jours et en plus comportant un WE, il m'a répondu : "c'est pour que ça aille vite". Bref ... l'assainissement est passé quelques jours plus tard pour le contrôle, avant de fixer un rdv chez le notaire pour signature du compromis.
Le compromis a été rédigé par le notaire qui me représente (recommandé par l'agent), et ça devait se faire à distance : le compromis devait être transmis au notaire des acquéreurs pour signature puis envoyé au notaire qui me représente pour ma signature. Le rendez a été fixé mais la clerc de notaire me dit : j'espère que j'aurai bien reçu le compromis signé à cette date !
Ne voulant pas me déplacer pour rien, je la contacte le matin pour savoir si elle l'avait reçu ... Et elle me dit que non car les acheteurs n'ont pas encore signé, et me fixe un nouveau RDV quelques jours + tard.
Et elle me fait le même coup 2 ou 3 fois en tout.
La dernière fois : LE 2/11 elle me dit qu'ils doivent signer le 6/11. Le 8/11 je reviens vers elle et lui demande ou nous en sommes . Le 9/11 au matin, le mandataire m'appelle et me dit que les acheteurs se rétractent. Le même jour (le 9 ) 20 à 30 min plus tard, je reçois un mail de la clerc me disant qu'elle reçois le compromis en début de semaine pro et qu'elle reviendra vers moi pour fixer un rdv. Je rappelle mais on me fait patienter 20 min et je finis par raccrocher. Je lui demande par mail de me rappeler, elle me rappelle en fin d'AM et me demande si j'ai eu le mandataire, je lui dis oui , mais je n'arrive pas à savoir si le compromis a été signé ou pas . Bref, je trouve cette histoire hyper louche.

Ma question : Je n'ai que l'offre d'achat acceptée de ma part ... Je n'ai pas l'exemplaire du compromis signé, je n'ai pas de courrier de rétractation, ni des acheteurs, ni du mandataire, ni du notaire ... Ayant acceptée une offre, je ne peux donc pas accepter d'autres offres en attendant... Que puis je faire ? Je suis peut être parano, mais franchement je trouve cette histoire étrange ... Qui peux m'aider ?

7 réponses

Messages postés
16
Date d'inscription
lundi 23 janvier 2012
Statut
Membre
Dernière intervention
11 novembre 2017
8
Ok, merci beaucoup de vos réponses ... Ce que je me dis, c'est que ça a été fait par l'intermédiaire d'un mandataire avec un imprimé, ne doit-il pas avoir un rôle de conseil à ce sujet ?
Ensuite, est ce que cette offre ne devient pas caduque au bout d'un certain temps ? Car je l'ai signée le 16/10 ...
Est ce qu'un simple courrier des acquéreurs comme quoi ils ne veulent plus acheter peut suffire ?
Messages postés
16
Date d'inscription
lundi 23 janvier 2012
Statut
Membre
Dernière intervention
11 novembre 2017
8
Dans tous les cas, je sais qu'ils pourront tout de même annuler en faisant valoir le fait qu'ils n'ont pas obtenu le prêt, mais je trouve les comportement de l'agent et notaire bizarre ... Et surtout, je veux me libérer de cette offre qui ne trouvera pas suite... Et si possible au plus vite...
Messages postés
25187
Date d'inscription
jeudi 25 février 2010
Statut
Contributeur
Dernière intervention
25 juin 2020
8 226
Déja vous changez de notaire et surtout vous ne prenez jamais un notaire recommandé par une agence ou votre acheteur
Messages postés
16
Date d'inscription
lundi 23 janvier 2012
Statut
Membre
Dernière intervention
11 novembre 2017
8
Oui ça, c'est sûr, surtout qu'a l'origine, j'avais compris que ce notaire était le notaire de l'agent, et que je pouvais faire intervenir mon notaire habituel. Quand je l'ai stipulé (par mail envoyé au notaire) , la clerc et le mandataire m'ont appelé dans les 5 min, en me disant : "Ce n'est pas ce qui était convenu, vous aviez dit ok pour ce notaire, etc etc..." N'ayant pas d'exp en ce domaine, j'ai souvent entendu dire qu'il faut son notaire à soi en tant qu'acheteur mais en tant que vendeur , je me suis dis "peu importe "... Donc c'est pour ça que "je me suis laissée faire" en acceptant ce notaire... Qui à mon avis ne me fais pas suivre le compromis signé.Je me dis que si ça se trouve, les acquéreurs on signé direct dès le mois d'octobre ... Que les 10 jours de rétractation sont passés, mais vu qu'ils sont clients du mandataire, le mandataire et le notaire s'arrangent en me faisant croire qu'il n'ont pas signé le compromis ... Qu'en pensez vous ? Je suis parano non ? Puis je moi même contacter le notaire des vendeurs en lui demandant de me faire parvenir l'exemplaire du compromis signé ? Car je suis sûre qu'ils l'ont signés .
Messages postés
5639
Date d'inscription
samedi 22 décembre 2012
Statut
Membre
Dernière intervention
26 juin 2020
2 499
Votre probleme c'est que l'offre a été mal rédigée .
Une offre d'achat acceptée doit comporter une date butoir pour la signature du compromis .Cette date dépassée l'offre devient caduque .
Maintenant il faudrait que votre notaire voit avec le notaire des acheteurs pour mette en demeure les acheteurs de signer à une date donnée .En cas d'absence le compromis deviendrait caduque .
Les notaires se désintéressent du probleme et les acheteurs ne sont plus pressés ou néglgents, cherchent mieux ailleurs ,ou hésitent .La seule victime c'est vous.
Messages postés
16
Date d'inscription
lundi 23 janvier 2012
Statut
Membre
Dernière intervention
11 novembre 2017
8
Ok, donc si je comprends bien, vous conseillez donc que le compromis soit "officiellement " signé, afin que les acheteurs puisse se rétracter dans les 10 jours , c'est bien ça ? Pensez vous que le notaire des acheteurs acceptera de me faire suivre le compromis ? Afin que je le signe de mon côté , dans le but d entamer les 10 jours de rétractation ?
Ou alors faut il que je demande à un nouveau notaire de s'occuper de tout ça ?
Messages postés
5639
Date d'inscription
samedi 22 décembre 2012
Statut
Membre
Dernière intervention
26 juin 2020
2 499
aujourd'hui rien n'indique que les acheteurs ont signé !
Messages postés
16
Date d'inscription
lundi 23 janvier 2012
Statut
Membre
Dernière intervention
11 novembre 2017
8
oui je sais , mais franchement c'est que je tourne le problème dans tous les sens ... JE ne sais plus quoi penser ...
Messages postés
16
Date d'inscription
lundi 23 janvier 2012
Statut
Membre
Dernière intervention
11 novembre 2017
8
Et l'offre que j'ai acceptée est un imprimé qu'il faut compléter, ... Il y avait bien une durée de validité de l'offre , mais en effet pour le compromis aucune date butoir ... Il est simplement précisé : "En as d'acceptation de la présente proposition , en promesse et/ou compromis de vente sera établi pour préciser toutes les modalités de la vente, elle sera notamment soumise aux conditions suspensives suivantes : ( état hypothécaire / certif d urbanisme / obtention d un prêt si le proposant déclare y avoir recours // et en dessous : il est ajouté à la main des acquéreurs : un taux de 1.8 sur 20 ans maxi
Messages postés
5639
Date d'inscription
samedi 22 décembre 2012
Statut
Membre
Dernière intervention
26 juin 2020
2 499
promesse trop vague ,la date butoire absente pour la signature du compromis vous met dans une situation de dépendance vis à vis de l'acheteur ce dont visiblement il abuse actuellement .
Dossier à la une