Nu-propriété et charges [Résolu]

lionolas - 8 avril 2017 à 10:56 - Dernière réponse : roudoudou22 9878 Messages postés vendredi 11 janvier 2013Date d'inscription 23 avril 2018 Dernière intervention
- 8 avril 2017 à 11:15
Bonjour,

Je suis actuellement nu-propriétaire (suite à donation familiale) mais le propriétaire âgé (80 ans) ne veut plus devoir faire face aux charges (factures, impots etc...) et envisage de reprendre le bien et de le vendre pour s'en "débarrasser"...Existe-t'il un moyen légal pour que je puisse prendre à sa place les charges et le cout de cette propriété ? le but étant que le propriétaire actuel, ne reçoive plus rien comme factures et courriers concernant ce bien qui est devenu mon logement actuel.
Merci

ps: j'ai tenté de m'inscrire, mais apparemment ça n'a pas fonctionné.
Afficher la suite 

2 réponses

Répondre au sujet
condorcet 25436 Messages postés jeudi 11 février 2010Date d'inscription 23 avril 2018 Dernière intervention - 8 avril 2017 à 11:12
0
Utile
1
Je suis actuellement nu-propriétaire (suite à donation familiale) mais le propriétaire âgé (80 ans)
Si vous détenez la nue-propriété, cette personne âgée de 80 ans ne peut que posséder l'usufruit.

et envisage de reprendre le bien et de le vendre pour s'en "débarrasser"...
Il oublie tout simplement qu'il n'est plus propriétaire du bien donné et qu'il ne peut donc plus en disposer à son gré.

Existe-t'il un moyen légal pour que je puisse prendre à sa place les charges et le cout de cette propriété ?
Votre bonne volonté, tout simplement.
Personne ne vous adressera de reproches d'avoir supporté le coût de charges ne vous concernant pas.

Pour faire plus simple, que par acte notarié le donateur fasse abandon de ses droits d'usufruitier en raison des charges trop importantes vis à vis desquelles ses moyens financiers ne lui permettent plus d'assumer.
roudoudou22 9878 Messages postés vendredi 11 janvier 2013Date d'inscription 23 avril 2018 Dernière intervention - 8 avril 2017 à 11:15
Pour faire plus simple, que par acte notarié le donateur fasse abandon de ses droits d'usufruitier en raison des charges trop importantes vis à vis desquelles ses moyens financiers ne lui permettent plus d'assumer.

Avis partagé, c'est ça la bonne solution
Commenter la réponse de condorcet
Newsletter

Pour mieux gérer vos finances et mieux défendre vos droits, restez informé avec notre lettre gratuite

Recevez notre newsletter

Dossier à la une