Dossier surendettement et vivre à l'étranger [Résolu]

Mumichi - 3 avril 2016 à 11:40 - Dernière réponse : Micha1. 6325 Messages postés dimanche 31 mai 2015Date d'inscription 3 mars 2017 Dernière intervention
- 3 avril 2016 à 13:17
Bonjour,
voilà je doit partir vivre en Suisse avec ma femme pour des raisons familiales. Ma question est que je doit partir prochainement donc on va devoirs abandonner nos cdi, mais nous avons tout les deux quelque dettes. Si ont fait un dossier de surendettement pour vivre à l'étranger sera t-il accepté sachant qu'ont gardera toujours un conpren français pour payer les crédits.
Merci de vos réponses.
Afficher la suite 

13 réponses

Répondre au sujet
0
Utile
12
Vous êtes surendettés ? SI vous démissionnez et quittez la France, la commission pourrait juger que vous vous créez vous mêmes des problèmes.
Micha1. 6325 Messages postés dimanche 31 mai 2015Date d'inscription 3 mars 2017 Dernière intervention - 3 avril 2016 à 12:57
L'avenir est incertain.
À savoir: si vous n’êtes pas natif de la Suisse, il vous sera difficile de rester sur du long terme.
Mumichi > Micha1. 6325 Messages postés dimanche 31 mai 2015Date d'inscription 3 mars 2017 Dernière intervention - 3 avril 2016 à 13:00
Je conte me marié avec ma copine qui elle est Suisse
Micha1. 6325 Messages postés dimanche 31 mai 2015Date d'inscription 3 mars 2017 Dernière intervention - 3 avril 2016 à 13:08
Ça ne change pas la problématique.
La Suisse est difficile avec les ressortissants étrangers.
Mumichi > Micha1. 6325 Messages postés dimanche 31 mai 2015Date d'inscription 3 mars 2017 Dernière intervention - 3 avril 2016 à 13:14
A la différence c'est que je serai marié avec une suisse sur le territoire suisse donc pourrais demander la double nationalité. Bon on s'éloigne du sujet . Merci comme même de tes réponses .
Micha1. 6325 Messages postés dimanche 31 mai 2015Date d'inscription 3 mars 2017 Dernière intervention > Mumichi - 3 avril 2016 à 13:17
Commenter la réponse de william049
Newsletter

Pour mieux gérer vos finances et mieux défendre vos droits, restez informé avec notre lettre gratuite

Recevez notre newsletter

Dossier à la une