Effacement de dettes et defichage [Résolu]

JEAN PEPLU - 21 déc. 2015 à 13:22 - Dernière réponse :  Dalma
- 22 déc. 2015 à 12:52
Bonjour,

en 2014, j'ai bénéficié d'une procédure de rétablissement personnel dans le cadre d'un dossier de surendettement, et une grande partie de mes dettes ont été effacées. Ce mois-ci, grâce a de l'argent que me devait la CAF, mes arriérés de loyer ont été soldé, ce qui fait que j'ai demandé par courrier à la Commission de surendettement de me déficher du FICP puisque je n'avais plus de dettes à régler.

Malheureusement, j'ai reçu un coup de fil de leur part,suite à mon courrier me disant que je ne pouvais pas être défiché avant la période des 5 ans car mes dettes avaient été effacées et que je ne les avaient pas réglées a mes créanciers...

C'est du grand n'importe quoi : je n'ai plus rien a régler a mes créanciers, mais la commission me répond que si je veux être retiré du FICP, il faudrait que je leur règle par mes propres moyens des dettes qui n'ont plus à être payées puisqu'elles ont été effacées !

On est vraiment le pays de Kafka en France !!!
Une idée pour leur faire entendre raison?
Afficher la suite 

Votre réponse

19 réponses

Meilleure réponse
sleepy00 12795 Messages postés mardi 31 juillet 2012Date d'inscription 26 septembre 2018 Dernière intervention - 21 déc. 2015 à 13:33
13
Merci
Bonjour,
vous avez bénéficiez d'un effacement de dettes
dans cette situation, fichage automatique pendant 5 ans.
c'est la règle, lorsque vous avez fait votre dossier de surendettement c'était indiqué.

on vous donne une deuxième chance, il ne faut pas non plus abuser a tout vouloir sans effet négatif.
le fichage vous protège de ne pas refaire de nouvelle dette alors que vous n'avez pas réussi a payer les premières.


"On est vraiment le pays de Kafka en France !!! "
peu de pays, vous aurez permis d'effacer votre dette ...
dans certain pays vous seriez en prison, dans d'autres les créanciers aurait trouvé d'autre moyen pour vous faire payer...

Merci sleepy00 13

Avec quelques mots c'est encore mieux Ajouter un commentaire

droit-finances a aidé 13501 internautes ce mois-ci

"Donc je ne vois pas pourquoi je devrais être "puni" 5 ans pour une situation dont j'ai été victime et non pas responsable "

Et vos créanciers qui n'ont jamais touché l'argent que vous leur deviez, pensez vous qu'ils étaient responsables de votre situation ?

"Et je me fiche de la situation dans les autres pays"
Alors commencez par cesser de critiquer la façon dont votre situation a été gérée dans celui ci. Vous ne semblez pas conscient d'avoir bénéficié d'un sérieux coup de main.
dna.factory 16948 Messages postés mercredi 18 avril 2007Date d'inscriptionContributeurStatut 26 septembre 2018 Dernière intervention - 22 déc. 2015 à 07:38
tant qu'on m'en donne les moyens, c'est à dire que je dispose d'un revenu suffisant pour le faire
C'est un troll ? Rassurez moi ?
Rien que cette phrase confirme que votre fichage est justifié, car vous ne comprenez pas comment fonctionnent les prêts.
La petite phrase 'un crédit vous engage' a été affichée pour les gens comme vous.

On n'a pas à vous donner les moyens de rembourser, c'est à vous de prendre les devants et de vous assurer de pouvoir rembourser.
Surtout quand il s'agit d'un événement aussi prévisible qu'une fin de droit ARE.

D'autant plus que vous dites avoir simplement eu des soucis pour payer le loyer et 'diverses factures', mais que vous parlez de la difficulté de payer le crédit voiture...

Bref, ce sujet est résolu.
La réponse à votre question ne va pas vous plaire, mais c'est comme ça : le fichage est non seulement normal car c'est la règle, mais en plus justifié.
Si vous n'êtes pas content, écrivez à votre député pour lui demander de faire changer la loi, ou entrez en politique pour le faire vous même.
Pfff, votre betise est sans bornes : non je ne suis pas un troll, et non, je n'ai pas fait de crédit pour me retrouver dans cette situation, c'est uniquement du au fait que je me soit retrouver avec l'ASS et 498€ pour vivre....Je disais simplement aux donneurs de leçons comme vous que si vous vous retrouviez par exemple à devoir rembourser un crédit auto ou maison alors que vos revenus chutent à moins de 500 €, vous vous retrouveriez bien dans la merde et vous ne sortiriez pas des inepties comme ça !

Et ne vous en déplaise, il serait tout à fait normal dans un pays comme la France, qui est riche et qui se vante d'avoir inventé les droits de l'homme, qui se targue de beaux principes dans sa constitution et la Déclaration des droits de l'homme qu'elle donne à chacun, qu'elle que soit sa situation, un véritable revenu d'existence à la hauteur du coût exorbitant de la vie en France !

On met les gens dans des situations intenables, englués dans un chômage de longue durée sans pour autant que l'Etat verse a ces personnes un revenu suffisant pour vivre, il ne faut pas s'étonner des conséquences en terme de surendettement après !

c'est un scandale que les minimas sociaux en France soient très inférieurs au seuil de pauvreté par exemple ( 828€ à 50% du niveau de vie médian) cela prouve bien que l'Etat se fiche comme de sa première chemise de ses propres lois comme l'art. 25 du préambule de la Constitution de 1946 !

J'espère qu'il finira par être condamné par la Cour Européenne de Justice.
dna.factory 16948 Messages postés mercredi 18 avril 2007Date d'inscriptionContributeurStatut 26 septembre 2018 Dernière intervention - 22 déc. 2015 à 11:56
par exemple à devoir rembourser un crédit auto ou maison alors que vos revenus chutent à moins de 500 €, vous vous retrouveriez bien dans la merde et vous ne sortiriez pas des inepties comme ça !
Sauf si prévoyant, je m'assure que mes crédits comportent des assurances.
Que je m’inquiétè de ma situation au premier jour du chômage, et pas au moment de passer à l'ASS

un véritable revenu d'existence à la hauteur du coût exorbitant de la vie en France !
Bah oui, c'est évident...
Ne récompensons pas le travail.
assurons à chacun la possibilité de vivre décemment en restant chez soi, sans contrepartie.
du coup, personne ne travaille, l'économie s’effondre en deux mois, et de pays riche, on passe à pays du quart monde.

Il y a des gens qui vivent avec ces 500 euros, y'en a même sur ce forum, qui nous font part régulièrement de leurs expériences.
D'autant plus que ce n'est pas juste 500 euros, car à ces 500 euros s'ajoutent les APL, les éventuelles allocations familiales, la prime de noel, les resto du coeur, l'absence d'imposition, etc...
Et ces gens ne font pas tous de dossier de surendettement.

Et puis bon, on vous a déjà conseillé d'aller regarder ailleurs...
Nicolas Sarkozy a été décrié par son 'la France, tu l'aime ou tu la quittes', mais il a raison.
Allez faire un tour aux états unis, ou la protection sociale est inexistante, ou vous pouvez vous faire licencier en 30 minutes, et vous retrouver à 0 revenu si vous n'avez pas pris les devants.
Et je doute qu'on vous aurait proposé en effacement des dettes aux états unis...
Sans même aller aussi loin, allez faire un tour en suisse, ou en Angleterre (puisque vous parlez de l’Europe).

Ho, et...
l'art. 25 du préambule de la Constitution de 1946 !
http://www.conseil-constitutionnel.fr/conseil-constitutionnel/francais/la-constitution/la-constitution-du-4-octobre-1958/preambule-de-la-constitution-du-27-octobre-1946.5077.html
article 25 d'un préambule qui en comprends 18...
(sachant que c'est la constitution de 1958 qui est en vigueur, mais comme il est indiqué à plusieurs endroit que la constitution de 58 fait référence à celle de 46, je laisse le bénéfice du doute).
Est-ce donc choquant que l'état n'en tienne pas compte ?
"Nicolas Sarkozy a été décrié par son 'la France, tu l'aime ou tu la quittes', mais il a raison. "

Inutile d'aller dans cette voie je pense, d'autant que nombreux sont les sarkozystes à profiter des avantages de la vie en France tout en planquant leurs revenus là où le climat fiscal se fait plus doux.
Commenter la réponse de sleepy00
dna.factory 16948 Messages postés mercredi 18 avril 2007Date d'inscriptionContributeurStatut 26 septembre 2018 Dernière intervention - 21 déc. 2015 à 14:22
1
Merci
On est vraiment le pays de Kafka en France
Kafka est écrivain tchèque de langue allemande.
Je vois pas trop le rapport avec la France.
Commenter la réponse de dna.factory
1
Merci
La Commission de Surendettement lui a évité "Le proçès" et lui a permis "La Métamorphose" en nouvel emprunteur potentiel ..et impatient.!..

KAFKA tout ça..et en France...
Commenter la réponse de Gégé
0
Merci
Doit pas être '"déçu du voyage" !

Dura forum, sed forum...
Commenter la réponse de Gégé

Dossier à la une