Mes voisins et mes chiens .... [Résolu]

Signaler
-
 Lupyane -
Bonjour,
J'habite mon village depuis 10 ans et de j'ai de nouveaux voisins depuis environ 6 mois. Quand nous étions au travail la journée nous mettions nos chiens dans un enclos, à l'arrière de la maison. Un jour de début novembre 2010, ma nouvelle voisine me dit que mes chiens, quand ils aboient, gênent la sieste de leur fils d'un an. Étant aussi une maman je comprends le problème et lui dit que dorénavant mes 2 chiens seront à l'intérieur, dans notre cuisine, pendant nos absences. Ils sont donc dans la maison de 8h00 à 18h30 depuis le mois de novembre 2010. Fin novembre 2010, cette voisine me dit qu'il y a encore des problèmes avec mes chiens : comme leur fils dort jusqu'à 8h00 le matin et qu'il s'endort à 19h30 le soir, le fait qu'ils aboient le matin avant 8h00 et le soir après 19h30 la gêne encore ... Je lui réponds que franchement je ne vois pas quelle solution adopter, que j'ai un travail et qu'à 8h00 le matin je pars de mon domicile, donc impossible de sortir mes chiens à ses horaires.
Le lendemain, elle m'envoie un mail (que j'ai gardé précieusement) dans lequel elle m'indique les heures de sieste de son enfant, les jours où ils sont là ou non. Comme elle est institutrice elle me donne aussi les horaires pendant les vacances et hors vacances scolaires. Elle me suggère également dans son mail que, lorsque je sors mes chiens, il faudrait que je reste avec : ainsi je pourrais faire stopper les éventuels aboiements rapidement. Et au mieux, elle me dit que je devrais peut être les emmener en laisse faire leur besoins à l'extérieur de la maison. Et même qu'elle peut venir chez moi sortir mes chiens. Bref, je lui ai répondu que peut être elle allait me donner également les horaires ou je peux recevoir des amis sur la terrasse cet été, jouer dans le jardin, etc ... Elle téléphone également régulièrement pour que nous rentrions les chiens quand c'est l'heure de la sieste .... Je précise également que nous avons 2 autres voisins directs : nous les avons interrogés et ils nous ont répondu que les chiens et leurs aboiements ne les gênaient pas ils sont tout à fait normaux.
Il y a environ 3 semaines elle est allée se plaindre au maire car elle a entendu des aboiements à 6h00 du matin : en effet, il y a eu 1 et unique aboiement à 6h30 car un chien errant passait devant notre domicile juste au moment où mon mari les sortait.
Mon mari, qui avait été appelé par le voisin, lui a dit que nous n'allons pas déménager ou euthanasier nos animaux pour leur faire plaisir, et ce monsieur lui a répondu que c'était peut être là la solution....
Nous faisons de gros effort pour que nos chiens soient le plus calmes possibles mais nous ne pouvons pas faire du "zéro aboiement" : quand une voiture passe, ils aboient c'est vrai mais nous les rappelons à l'ordre immédiatement.
Ma question est : sachant tout à fait que nous avons des devoirs en tant que propriétaire de chiens, avons-nous aussi des droits dans un cas pareil ? Devons nous accepter tout ceci ?
Un grand merci pour votre réponse.

2 réponses

Bonjour
je ne sais pas par quoi commencer...
Vraiment madame vos avez fait dans votre descriptif tous ce que pouviez faire!!! Votre voisine en fait trop! si vos autres voisins ne sont pas génés par vos chiens quand vous n'etes pas là et bien la conclusion est donnée!
Je crois qu'il est temps d'expliquer à votre voisine que vous n'avez pas à vous plier à son sens rigoureux de l'organisation et que oui en effet un chien sa peux aboyer naturellement! d'ailleur c'est pour celà que vous avez des chiens ils gardent votre propriété et vous les aimez!
c'est à vous de définir le degré de relation que vous accordez à votre voisine et pas l'inverse!
vous pouvez etre cordiale et à l'écoute mais ca saura s'arreter là.
si elle ne comprend pas et bien tanpis!! coupez toute communication avec elle!
bon courage!
et gardez vos chiens !
Bonsoir,

Voila, je suis plus ou moins dans le même cas que vous à la différence prés que les relations avec ma voisine deviennent absolument désastreuses et que je craque.

Je m'explique: J'ai reçu en héritage une maison avec beaucoup de terrain, je m'y suis donc installé avec ma chienne il y a environ 6ans. Au début tout se passait bien, puis environ 1an après mon arrivé, j'ai accueilli un chien qui avait été maltraité durant les premières années de sa vie.

Ce pauvre toutou, un jack russell, était plus qu'heureux de pouvoir enfin vivre au grand air avec une "copine" et une maîtresse très aimante. Malheureusement, aux vus de se kil avait vécu, il s'est vite attaché à moi et se mettait à hurler lorsque je quittais mon domicile pour aller travailler. Les voisins mécontents (et je le comprend) m'en ont fait la remarque.

Au début plutôt septique, je me suis vite rendu à l'évidence qu'ils avez raison. J'ai donc mis tout en oeuvre pour que cela cesse, entre autre, collier anti-aboiements, castration chimique,... et surtout modification de mon comportement auprès de mes chiens. En particulier, les chiens étaient rentrés dés que la nuit tombée et étaient sortis le plus tard possible, de plus je rentrais tout les midis pour ne pas les laisser seuls trop longtemps. Bref, après seulement quelques semaines, tout avait l'air d'être rentrés dans l'ordre, mes voisins m'affirmant que tout se passait bien dans la journée.

Mais voilà, quelque temps après, mes voisins directs m'ont demandé la permission d'utiliser le haut de mon terrain (comme ils en avait l'habitude avec les précédents occupants de la maison) pour y mettre leurs chevaux.

Évidemment, afin d'éviter tout problème avec mes chiens, j'ai du refuser et c'est la que tout a commencé....
Ma voisine a recommencé à se plaindre des aboiements de mes chiens, au début catastrophée car je ne voyais plus quoi y faire, je me suis très vite rendue compte qu'elle affabulait complétement.

En effet, je suis depuis 2ans maintenant en arrêt maladie et donc à la maison toute la journée. Mes chiens dorénavant au nombre de 4, n'ont absolument pas d'aboiement excessifs d'ailleurs lorsque je me rapproche de mes autres voisins, ces derniers me disent qu'ils ne ressentent plus aucune gêne en rapport avec mes chiens.

Je reconnait que les chiens aboient lorsque des passants passent devant la maison, mais cela ne durent que 35s maximum (nous les avons chronométré), il a en moyenne 10 passages par jour durant les weekend et seulement 3 en semaine (facteur inclus).

De plus, mes chiens n'aboient pas après les véhicules, ni après mes voisins lorsqu'ils sont dans leur jardin et enfin, je les rentre systématiquement lorsque mon ami et/ou moi ne sommes pas à la maison.

Mais voilà, la voisine ne cesse de m'envoyer les gendarmes (qui n'ont rien constaté) et appelle mon père régulièrement pour se plaindre. De plus, la mairie (avec qui mes parents sont en conflit depuis plusieurs années), m'envoie un gendarme à la retraite qui me donne des tas de documents sur les nuisances sonores et les risques encourus par les propriétaires de chiens "nuisibles" et m'indique qu'il fait des rapports (sans jamais me les montrer) sur désagréments causés par mes chiens.

Enfin, j'apprends aujourd'hui (par ce même gendarme à la retraite) que ma voisine veut entamer une procédure judiciaire contre mes chiens, en prétextant qu'ils sont la cause de sa dépression nerveuse et de ses séjours en maison de repos et que la SPA va bientôt passer chez moi pour faire aussi un rapport.

Je suis totalement désespérée, je n'en dors plus la nuit, je suis sur le dos de mes chiens à longueur de journée, les empêchant même de jouer ensemble de peur qu'il fasse trop de bruit.

Enfin, tout ça pour savoir si quelqu'un saurait si il existe un moyen juridique de me défendre, en allant sur différents sites, j'ai pu constater que les propriétaires ne gagnaient jamais et que pour certains ont leur avait enlever leur chiens. Je ne veut pas me séparer de mes chiens, je les aiment tous les 4, ils font parti de la famille et je ne m'en remettrais pas si je devais m'en séparer.

S'il vous plaît, aidez moi...
Dossier à la une