Expulser son ex-compagne de mon appartement [Résolu]

- - Dernière réponse : DorisOups
Messages postés
18576
Date d'inscription
mardi 19 novembre 2013
Dernière intervention
18 juillet 2017
- 12 juil. 2017 à 18:33
Bonjour,

Je vivais avec ma copine depuis deux ans maintenant avant que plus rien n'aille entre nous. Aujourd'hui cela fait deux mois que nous nous sommes séparé, elle ne veut pas quitter notre appartement.
Je précises que je loue mon appartement et que le bail est à mon nom ainsi que toute les factures (edf, eau, téléphone ...). Nous touchions des APL. Pour faire la déclaration des APL j'avais mis que nous étions en couple. J'ai fait le changement de situation au mois d'octobre. Je leur ai déclarer le fait que je suis à présent célibataire et que je ne vis plus avec elle.
Aujourd'hui après lui avoir laissé deux mois pour rebondir et quitter l'appartement je souhaites l'expulser ! Mais je ne sais pas comment faire pour que cela se passe sans problèmes au niveau juridique (je ne veux pas avoir de problème avec la loi).
Je pensais changer les serrures et lui ouvrir le jour ou elle veut récupérer toutes ces affaires. Est-ce une bonne idée ?

J'aimerai avoir votre aide s'il vous plait parce que j'ai essayé de lui faire comprendre la situation mais elle s'entête et ne veut pas quitter le domicile. Pire elle veut reprendre l'appartement alors que tout les papiers sont à mon nom !!

J'espère avoir des réponses rapidement car je comptes lui dire tout ça demain soir.

Je vous remerice d'avance

Ju
Afficher la suite 

Votre réponse

10 réponses

Meilleure réponse
42
Merci
Vous la mettez à la porte en changeant les serrures et prévenez la famille , proches, amis voire police

Dire « Merci » 42

Quelques mots de remerciements seront grandement appréciés. Ajouter un commentaire

droit-finances 15451 internautes nous ont dit merci ce mois-ci

Très bien, il est sur que je n'aurai aucun soucis ?
Si d'autres personnes ont un avis ??

Merci
Commenter la réponse de Utilisateur anonyme
9
Merci
OK je vous remercie pour vos réponses. Je vais faire en sorte qu'elle ne se retrouve pas à la rue mais elle va devoir quitter le domicile.
Commenter la réponse de Juju1138
2
Merci
bonjour : Vu que vous n'êtes pas son bailleur, vous pouvez la mettre dehors sans risque. Vous pouvez même tout lui mettre sur le trottoir. Il n'y a pas de trêve hivernale qui tienne dans son cas.

Elle ne peut pas reprendre le logement, c'est vous le locataire en titre, elle est simplement hébergée. A la limite, elle est occupant sans droit ni titre.

Le fait que vous vous soyez déclaré en couple aux allocs n'a rien à voir avec le fait que vous soyer seul locataire en titre.

Donc, pas de risque. Ce qui ne vous empêche pas de voir si elle peut aller dormir chez ses parents par exemple. Si elle travaille, elle peut toujours se trouver un studio.
j59450
Messages postés
2
Date d'inscription
vendredi 11 décembre 2015
Dernière intervention
11 décembre 2015
-
bsr je suis dans le meme cas que juju1138 sauf que je suis pacsé mais que depuis 2 mois. elle me dit qu'elle a une date butoire et que je ne peux pas l"expulser comme ca. a t elle raison? de plus elle me parle de pension compensatoire??????
> j59450
Messages postés
2
Date d'inscription
vendredi 11 décembre 2015
Dernière intervention
11 décembre 2015
-
Le pacs prend fin trois mois après la signification d'huissier au partenaire.
Le juge tranche les difficultés quant à la liquidation de l'indivision et peut accorder des dommages et intérêts s'il estime la rupture fautive, vexatoire.
Commenter la réponse de Utilisateur anonyme
2
Merci
J'ai peu être oublié de préciser quelque chose qui peut avoir son importance.
Mon ex copine à 20 ans, est elle trop jeune pour que je puisses la mettre à la porte ?
Utilisateur anonyme -
Elle est majeure depuis 2 ans non?
Oui en effet mais elle me dit qu'il existe une loi qui pourrait la protéger de l'expulsion vu qu'elle a moins de 21 ans. Je ne connais pas du tout les textes de loi et ça mère est rentière. Du coup je penses qu'elle doit être plus au courant que moi ...

Qu'est ce que tu en penses ?
Commenter la réponse de Juju1138
2
Merci
Merci à vous tous pour vos réponses. Bonne continuation
Commenter la réponse de Juju1138
2
Merci
Bonjour

Moi je suis une mamie de 52 ans, j'ai appris par téléphone que mon compagnon qui a l'appartement à son nom a été voir les forces de l'ordre pour leur signaler que j'avais quitté l'appartement.

Hors c'est faux il le sait, il m'a acheté les billet aller-retour pour faire connaissance avec mon petit fils qui vient de naître. Je suis toujours chez mon petit fils mais comme convenu je rentre lundi à mon domicile. Que dois-je faire ? A-t-il le droit de faire ce que bon lui semble à la période hivernale. Je n'ai aucunes ressourc
Commenter la réponse de Julienne
2
Merci
Attention !

Cette personne vivait officiellement sous votre toit : vous étiez concubins. Aujourd'hui, il y a un conflit entre vous au sujet du logement.

La loi ne donne aucun droit aux cas de concubinage.
A défaut de loi, la jurisprudence a prévu : elle dit que le concubin sans titres, (ne figurant pas sur le bail) peut revendiquer des droits quant au logement dans les conditions exclusives suivantes :

- être un concubin notoire : on considère concubins notoires les couples qui peuvent prouver sans difficulté qu'ils vivent sous le même toit et ont des relations stables (notoriété, factures, compte joint, aide au logement, etc)

- avoir partagé le logement avec le locataire en titre depuis plus d'un an à la date de l'abandon de domicile ou du décès;

- s'il s'agit d'un logement soumis à la loi du 6 juillet 1989 ou d'un HLM et si ce logement n'est pas soumis à la loi 48;

- si aucun ascendant, descendant ou personne à charge du locataire, qui vivait sous le même toit depuis plus d'un an, ne revendique également l'appartement. En cas de litige, seul le tribunal est compétent ;

- dans le cas d'un HLM, si le concubin remplit toutes les conditions précédentes, il peut être maintenu en place uniquement si ses ressources sont inférieures aux plafonds qui ouvrent droit aux logements HLM.

(à moins qu'il ne puisse revendiquer le transfert du bail qui est de droit dans les conditions suivantes (applicables à « l'abandon de domicile », et également valables en cas de décès du locataire en titre) Il suffit qu'il fasse état de cette notoriété auprès du bailleur

Si le concubin sans titre ne remplit pas ces conditions, il n'a aucun droit sur le logement

Je ne suis pas persuadé que si vous lui mettez ses affaires sur le trottoir et que vous changez les serrures et qu'elle dépose une plainte en justifiant de sa qualité de résidente depuis deux années en tant que concubine notoirement connue, vous n'ayez pas des soucis à vous faire, civilement et pénalement.

Je vous conseille de vous rapprocher d'un avocat qui vous indiquera la jurisprudence constante dans ce domaine.
Absolument avec un bon avocat elle rester 2 ans surtout si elle peu prouver q'il y a un ou des meubles a elle !! et son courrier etc.. il faut une décision de justice pour la mettre dehors !!! paul
DorisOups
Messages postés
18576
Date d'inscription
mardi 19 novembre 2013
Dernière intervention
18 juillet 2017
> paul18 -
MDR!! depuis 7 ans, ça dû se régler!!!
Commenter la réponse de chris
Messages postés
13895
Date d'inscription
lundi 5 juillet 2010
Statut
Contributeur
Dernière intervention
20 juin 2014
0
Merci
Bonjour,

Vous êtes bien en France ??

Pas de texte de loi sur les moins de 21 ans chez nous... la majorité est à 18 ans.
Commenter la réponse de BarbieTM
0
Merci
bonjour : Si vous êtes en France, elle vous raconte des histoires. Elle n'a qu'à retourner chez sa mère. Avant elle n'était pas à la rue, elle n'a qu'à revenir où elle était.
Commenter la réponse de Utilisateur anonyme
Messages postés
5040
Date d'inscription
samedi 27 novembre 2010
Dernière intervention
15 décembre 2018
0
Merci
Bonjour,

A défaut d'accord entre vous, avant d'agir manu militari , vous pouvez consultez

http://www.legavox.fr/...

Cordialement
Commenter la réponse de lucini
Dossier à la une