Mon fils veut aller vivre chez son père [Résolu/Fermé]

Signaler
-
 bly -
Bonjour,

J'ai besoin de votre aide, vos conseils et votre réconfort.

Voila je suis divorcée depuis début 2008 et j'ai la garde de mes deux enfants 14 et 9 ans, jusque là pas de problème.

Depuis un an que nous sommes divorcé, il a fallut que j'oblige mon fils de 14 ans à accepter d'aller en we chez son père et durant les vacances et j'ai même du négocier avec mon ex pour qu'il accepte de modifier les vacances à la demadne de son fils, dernièrement en avril, mon fils de 14 ans a écrit au JAF afin d'être entendu pour une répartition équitable entre mon ex et moi pour les vacances ce qui n'était pas le cas car je n'avais les enfants que 5 semaines par an en vacances et tout le reste pour mon ex, ce que mon fils ne voulait pas, la demande de modification a été envoyé ainsi que le courrier au jaf car pas possibel de s'entendre à l'amaiable avec mon ex il change tout le temps d'avis. de plus en ce qui concerne les week end il a du les prendre 4 week end en 2008 et là depuis début avril il a planifier les week ends car mon fils lui a dit qu'au lieu de se plaindre il ferait mieux de les prendre un we sur deux comme prévu ... bref, passons
durant ces trois jours 08, 09 et 10 mais mes enfants sont donc parti s chez mon ex jusque là pas de souci, mais dimanche soir une fois rentré à la maison mon grand de 14 ans me dit froidement, maman je veux aller vivre chez papa définitivement!!!!!!!
imaginez ma tête ! soit mon fils si telle est ta décision tu iras vivre chez papa mais papa tu lui as demandé au moins s'il voulait bien d'avoir à temps plein !!!!! non ! alors parles en d'abord avec lui et s'il est ok tu iras vivres chez lui quand le juge auras homologué ta demande, en attendant tu es en vacances le 03 juillet, je suis o pour que tu ailles chez papa toutes les vacances d'été mais explique moi ton choix car je comprends pas !!!

or mis le fait que paap luia dit tout ce que ta mère te refuse moi je te l'achèterais, bien entendu je suis contrre le fait qu'il ait un scooter ou même une motot et bien soit paap ce week end est allé avec lui commandé une moto de cross, mais le problème est qu'il ne pourra en faire que quand il est chez papa à 300 km de chez moi!!!

je suis débousolée, retournée, blessée, vidée...... je n'arrive pas à comprendre sa décision depuis début 2008 j'entends mon fils se plaindre de son père qu'il ne les prends jamais qui ne les appelle pas, mon fils lui même refuse d'appeller son père malgré mes demandes insistantes, a demandé à passer moins de temps en vacances chez son père alors que le jugement stipule 5 semaines l'été , 1 sem en février, 2 sem en avril , toutes les vacances de la toussaint et une sem en décembre (noel année paire et contraire année impaire).

Et là ilme dit qu'il veut aller vivre chez son père définitivement quand je lui demande pourquoi il me répond je veux passer plus de temps avec papa

Quelle attitude dois-je avoir ? Je suis désemparée, j'ai besoin de vos conseils
A voir également:

19 réponses

Messages postés
38417
Date d'inscription
samedi 20 décembre 2008
Statut
Contributeur
Dernière intervention
10 mars 2020
7 201
re
votre question ne s'affiche pas (la derniere ) mais je vais y repondre
c'est mon pseudo et je ne suis pas docteur
mais si vous voulez un avis quand meme

" non , je ne pense pas que vous soyez egoiste (sauf pour votre bohneur) mais plutot réaliste
la réalité conflictuelle deja presente va evidement se repercuter sur la famille

voila, c'est pourquoi j'allais dans votre sens car meme l'enfant ne va pas y trouver son compte
il culpabilisera en plus d'avoir laisser sa mere et va l'envoyer de facon agressive dans son attitute

je ne trouve pas cela judicieux

cordialement
14
Merci

Quelques mots de remerciements seront grandement appréciés. Ajouter un commentaire

droit-finances 31410 internautes nous ont dit merci ce mois-ci

bonjour,

comme convenu je vous tiens au courant de la suite des évènements
le fils de mon mari est venu comme convenu ce week end
ils nous a confirmé que les rapports se détériroraient avec sa mère (ce qui n'arrenge rien bien sûr) et m'a précisé qu'il y avait de grande chance qu'il demande donc au juge vers le mois de mars 2010 pour faire sa demande pour venir chez nous et y faire sa seconde. il m'a demandé si le bac SSI existait chez nous, je me suis renseignée, apparemment, NON, (j'étais un peu soulagée) et en lui donnant la réponse il m'a répondu que ce n'était pas grave, que du coup pour être sûr de ne pas faire sa seconde chez sa mère, il prétexterait et mentirait en lui disant qu'il vient faire sa seconde ici dans le but de passer un bas SSI !!!!
pour l'instant, il a fait une demande d'élargissement de week end et il dont passer devant le juge en décembre. Je n'ose pas le dire à mon mari mais son envie de venir est telle et je n'ai jamais eu de chance dans ma vie, alors les deux combinés, je pense que sa demande aboutira, à moins, comme on me dit, que d'ici là, des évènements surviennent et que du coup il change d'avis. En mars, sa mère lui a dit que s'il partait chez son père, cela tuerait la grand-mère que son petit fils la quitte et elle lui a dit qu'elle développerait un cancer suite à son départ. Vous comprenez aisément, que le gamin a fait vite marche arrière et qu'il a annulé sa demande.
Malheureusement, j'en ai parlé avec lui ce week end en lui disant que sa mère remettrait le couvert avec son chantage, sauf que pas de bol, cela ne l'affecte plus et il me dit que de toute façon sa grand mère doit partir un jour et qu'il n'en culpabiliserait pas !!! super !!!
mes collègues me disent, pour ton mari, fais-le, prends son gamin, si çà se passe mal, tu le renverras chez sa mère, oui sauf si elle n'en veut plus ! il est déjà prévenu, "si tu fous le camp chez ton père, plus la peine de revenir en cas de problème "
je pense que pour l'extension de décembre cela va marcher vu que c'est la demande du gamin et qu'à 14 ans 1/2, le juge tiendra compte de sa demande, en plus, il est prêt comme il dit, à descendre sa mère pour avoir plus de chances de venir !!
Bon, ben je vais suivre mon train train quotidien et attendre les nouvelles de décembre et prier pour qu'en mars il ait changé d'avis. Merci en tout cas pour votre écoute et vos conseils

NAN
Messages postés
1
Date d'inscription
jeudi 10 juin 2010
Statut
Membre
Dernière intervention
10 juin 2010
10
salut moi aussi je suis divorcer et mon fils de 15ans a choisi de vivre avec son pere ca m'a demoraliser au debut mais maintenant j'ai accepter le fais . mon fils trouve que avec son pere il est plus libre et lui realise tou ses desire les garcons sont tous pareil acet age laisse le aller vivre avec son pere .
14
Merci

Quelques mots de remerciements seront grandement appréciés. Ajouter un commentaire

droit-finances 31410 internautes nous ont dit merci ce mois-ci

bonjour j' ai 10ans je m' appelle Nicolas fortin. vos enfants ont certainement quelque chose a vous dire .ils osent pas vous le dire. il faut parler avec eux . leurs père dit des choses malle sur vous.s'est horrible pour vous.(il ne faut pas s'en faire vous ettes une mère merveilleuse).
Bonjour, pour mon cas mon fils vas sur ces 7 ans et il viens de passer 3 semaines chez son père et réclame de rester vivre chez lui alors que jusqu'à ces dernières vacances son père ne la pris que très irrégulièrement depuis toujours, il a déménage depuis peu a plus de 1000 km de chez moi et je ne sais plus quoi faire car le petit lui vous une adoration sans limite et cela est réciproque, vue que leur relation n'a jamais été régulière, mon fils a une demande de son père énorme, son père me demande le d'envisager le changement de résidence du petit dés que sa situation le lui permettra (attente d'un cdi et d'une organisation de garde nounou ect)
Je vais le récupérer en fin d'après midi à la gare et j'appréhende les retrouvailles vue qu'il m'as dis au téléphone qu'il voulais rester avec papa
Aidez moi svp
Messages postés
38417
Date d'inscription
samedi 20 décembre 2008
Statut
Contributeur
Dernière intervention
10 mars 2020
7 201
re
d'apres ce que vous me dites , en tous les cas, mon impression à moi est qu'il s'agit de caprices d'adolescents en conflit apres l'autorité

donc, dites toujours que sa mere à raison , sauf si vous jugez que non, alors ne dites pas devant l'enfant, mais parlez en avec votre mari

et franchement et sincerement, à mon avis, il n'y a pas lieu de changer l'enfant de son lieu de vie car il y est installé depuis toujours et ses raisons ne feront pas de lui un homme si vous cedez à ces caprices, bien au contraire

il a des regles chez maman et c'est tres bien ainsi

de plus, avec son état d'esprit, en effet, vous etes parties dans les conflits à ne plus en finir, si la raison qui motive son desir de venir chez vous n'est que materielle et pour contrer l'autorité


imaginez vous donc lui inculquer des regles ou vous n'etes en plus pas sa mere ?

ben , je vous souhaiterais alors bon courage car il va se servir de cette situation ambigu ou en plus les relations avec la maman ne sont pas bonnes pour induire un peu plus de discorde

non, je m'abstiendrais et j'expliquerais à mon mari pourquoi ,; si j'étais à votre place

proposez lui donc uniquement de venir un peu plus souvent
cordialement
Messages postés
38417
Date d'inscription
samedi 20 décembre 2008
Statut
Contributeur
Dernière intervention
10 mars 2020
7 201
re
oui, c'est normal que votre mari le pense, donc, il va falloir induire cela avec beaucoup de tact

j'ai meme envie de vous suggerer de laisser une tierce personne intelligente et particuliement diplomate, en etant pedagogique , lui présenter les choses

d'ailleurs, entre nous, il a deja reussi à amener une situation conflictuelle avec sa demande

bref, ce que je vous répond est aussi dans l'interet de l'enfant car à lui favoriser ses caprices , on n'en fait des adultes irresponsables

de plus, je doute que sa mere ne soit pas si etrangere que cela à cet demande
si elle cherche à vous créer des problemes, elle a justement une si belle occasion avec son fils, sachant d'avance qu'il créra des conflits chez vous et que vous allez forcement vous y opposez
donc, cela lui permet de génerer un conflit entre vous deux , l'air de rien, en se servant de son enfant pour matiere à ....

donc, soyez tres prudente pour eviter le conflit avec votre mari

ou vous lui dites (juste pour voir si ma théorie est bonne ) que vous etes d'accord et vous laissez les choses se faire (si elles se font car c'est à ce moment la que l'on va voir la réaction de sa mere qui va ou désenchanté et se battre contre puisque ce n'est pas cela qu'elle souhaitait

ou c'est vraiment le fils qui veut venir et la mere de toute facon s'y opposera

dans ces deux solutions, vous n'avez à la limite pas besoin de vous en meller

ou derniere solution
vous prenez une tierce personne qui saura trouver les mots pour expliquer à votre mari la manipulation que son fils est en train d'excercer sur lui uniquement pour obtenir de la liberté , du matériel et qu'obligatoirement, cela va générer des conflits de vie commune évidente

ne jamais lui dire que vous n'en voulez pas chez vous est evidement inutile de preciser

peut etre que si vous ne dites rien , finalement, les choses ne se feront meme pas

cela evitera un conflit entre votre couple, car c'est plutot ce but la que je percois dans votre récit, c'est comme si on vous menait l'air de rien à vous opposez à votre mari ?.

reflechissez bien
cordialement
merci encore pour vos conseils
j'ai eu mon mari au téléphone cet aprem et il a constaté que quelque chose me travaillait
il me connait par coeur et a tout de suite trouvé ! il m'a dit que pour l'instant on ne pouvait pas se prononcer vu qu'on attend que le gamin vienne ce week end et qu'il faudra savoir ce qu'il veut. Je lui ai quand même précisé que çà ne me plaisait qu'à moitié qu'il vienne. En mars, quand il a fait sa première demande, on savait bien entendu que sa mère s'y opposait. Seulement voilà, après renseignements que mon mari a pris auprès d'un avocat, si l'enfant de 14 ans fait la demande au juge et même si la mère s'y oppose, on a 80 % de chance de gagner et ....... de l'avoir chez nous ! apparemment, sa mère n'aura aucun argument valable devant le juge pour le garder si ce n'est de dire au juge "je m'y oppose pour faire c... son père !!" alors là, forcément, il va atterir chez nous. Ce problème me mine tous les jours car je pressens que la convocation qui va avoir lieu fin novembre normalement, va bouleverser ma vie et qu'il va vouloir revenir, je trouve qu'il tourne trop autour du pot en me demandant des renseignements sur le lycée de notre ville, si certaines sections et quel BTS il y a, çà veut tout dire !!!!!! . Après c'est vrai qu'on me conseille de tenter et de voir et que si çà ne va pas, aviser et le renvoyer. L'adolescence est une période dure m'a-t-on dit et qui dure longtemps. J'ai essayé de dire à mon mari tout cela en mars dernier pour le dissuader de l'accepter chez nous, mais je pense que nous rentrerons en conflit. On a eu à l'époque un bol immense, puisque c'est lui qui a annulé et envoyé sa lettre au juge pour dire qu'il avait changé d'avis. Cela m'arrangeait bien. Après, je me pose souvent la question, vu que les rapports sont exécrables avec son ex, s'il veut bien le prendre pour faire rager et payer son ex femme ou si rééllement il a envie qu'il vienne puisqu'il me dit bien souvent qu'il a un mauvais fond et un caractère de chien ! alors j'ai des doutes !
Bref, j'en arrive à ne plus comprendre, moi je ne suis pas prête et je stresse parce que je ne veux pas le prendre et d'un autre côté il y a des mères qui pleurent pour garder leur enfant et pour qu'ils n'aillent pas chez leur père ! c'est le monde à l'envers

comme vous le dites dans votre message qu'il demande bien à son pére s'il veut le prendre à sa charge une bonne discussion .et vous ,parlez à votre fils pas de votre chagrin même si il est présent mais une fois sa décision prise il ne poura pas revenir en arrière car il faut repasser devant la JAF avec votre ex lui doit faire une requête pour l'ado pour un changement de garde qui prend du temps car je suis en plein dedans et nous attendons encore le rendez-vous au tribunal pour mon gamin qui depuis mars vit chez moi...c'est pas facile courage c'est vrai que les garçons à cet âge on plus besoin de papa que maman même si les papas ne s'en occupaient guére étant plus petit je comprends j'étais comme ça donc je comprends votre souffrance mais ça reste votre fils il ne l'oublira pas.
> laurak10
vous savez les enfants c'est ingrat on n'a beau les aimés du plus profond de notre coeur mais dans de telles situations les gosses sont dans leur crises d'adolescence laissez passer du temps vous verrez les choses vont s'appaisé le gamin ne voit que pour son interêt il va avoir une moto qu'il aurait pas eu chez maman ,il se dit qu'avec papa il aura tout mais comme je vous dit 14ans c'est l'âge bête ....en grandissant il va comprendre surtout juste ne pas s'opposé à sa décision qui pourrait vous être fatale au point de ne plus le revoir et ne lui dites rien non plus au sujet de son pére (de méchant) comme je dis souvent au mien par rapport à sa mére chacun sa vie et ça ne regarde personne que de se tirer dans les pattes à tout va ...que si votre fils vous questionne au sujet de son pére parlez lui sinon rien..allez courage vous avez votre puce ! qui est là!
> cocotte3061
Merci pour vos réponses ,
je sais bien la période pré ado, adolescence est pas facile, il va falloir que je m'y fasse

bien sûr je ne dénigre jamais son père bien au contraire, durant cette anéne et dmei je n'ai fit que pouser mon fils à aller vers lui en lui expliquant que c'est son père et qu'il restera toujorus son père, que ce qui s'est passé entre nous c'est une histoire d'adulte et qu'il n' apas à y être mélé, jamais je ne le questionne sur ses vacances chez son père, ni même ses peu de week end qu'il y a passé, je ne le questionne pas non plus sur la vie de son père, par contre lui c'est tout le contraire, il n'a apas accepté que je refasse ma vie et ne cesse de m'insulté et de traiter mon ami de gros con devant ses enfants, (dires de mes enfants), mes enfants me racontent ce qu'il veulent me raconter de leur séjour chez papa spontanément

Je viens de discuter avec la psychologue de mon boulot qui me cosneille de dire clairemetn à mon fils la peine que cela me fait et de lui dire que malgré tout je serais toujours là pour lui , que je ne m'oppose pas à sa décision même si cela me fait énormément de peine et de lui dire que malgré tout, il ne pourra aller vivre chez son papa que lorsque le juge aura donné son accord mais qu'en attendant, s'il le voulait il pouvait aller passer les deux mois d'été chez papa en ayant bien entendu fait un courrier au juge pour l'informer que le grand pasera les deux mois d'été chez son papa
> laurak10
je ne vous conseille pas de montrer votre peine à votre fils car il va se sentir coupable de cette situation !! même si votre psy vous le conseille par contre pour mon cas mon ex s'est rendu au commissariat de notre ville avec l'enfant et à déposé une main courante car le gamin ne voulait pas retourné chez sa mére de ce fait que je l'ai déjà depuis mars (le jour même de la main courante)sans être encore passé en jugement pour la garde exclusive chez moi et maman DVH ..la main courante fait foi pour les dates si votre fils veut y aller rapidement chez son pére ce qui prouverait que vous vous n'y vous opposé pas.par contre au sujet de la pension alimentaire moi je continue de lui versé car le jugement n'a pas eu lieu mais c'est rétroactif c'est à dire une fois le jugement passé elle doit me remboursé les mois de pension pour le fils qu'elle n'a pas eu à charge depuis mars ..vous pouvez contacté le papa et demandé une attestation sur l'honneur que depuis tel date l'enfant vit chez lui donc de ce fait pas de pension nous ça n'a pas pu être possible car la maman est vraiement en colére...c'est plus facile vous n'aurez pas à remboursé les mois de pension aprés le passage chez la JAF.
> cocotte3061
bsr je suis dans le meme cas que vous mon fils est parti depuis le 4 mars chez sont père car chez papa il fait et sort quand il veut il fou meme sont année de 3éme en l aire mais moi en plus le papa n'a pas d'electricité et sont papa a etais hospitalisé pendant 11 jours et mon fils livré en lui meme mais meme le commissaria mon ditde le laisser faire qu aussi non qu'il allé se buter encore plus mais bon enfin je l'ais signalée a mon assistante social mais pour l'instant elle devé le signaler a l'assistante de mr qui elle devée se deplacer chez lui mais pour l'instant pas d'autre reponse de sa part depuis lundi dernier
> moustique
Bonjour,

oui effectivemetn c'est dur, je n'arrive plus rien à avaler, je ne dors plus le plus dur c'est que je ne comprends pas pourquoi, depuis notre divroce, j'ai obligé mon fils à aller voir son père durant les vances quand il déniait les prendre car en fait il est a pris une semaine en février 2008, en avril 2008 il devait les avoir 15 jours et au bout de 4 jours mon fils m'a appelé en larme pour que je revienne les chercher et finalement son père a accepté à la fin de la semaine, été 2008 ils ont passés 3 semaines et ensutie les 15 derniers jours d'aout où ils devaient y retournés ils ont refusés, mon ex a insister et mon fils s'est mis dan sun colère térrible jamais je ne l'avais vu comme ça dont mon ex a cédé, à la toussaint il devait les avoir durant toutes les vacances et leur avait dit qu'il les emmènerait au brésil et finalement ilne les a pas pris, voyage reporté à la semaine de noel mais le voyage n'a pas eu lieu non mais ils ont passé la semaine de noel avec lui, février 2009 il m'a fait changé mes vancances pour les avoir 15 jours au lieu d'une semaine afin de les emmener au bresil, j'ai réussi tant bien que mal à changer mes vacances et puis finalement il les a pris durant mais 15 jours mais ne sont pas parti en voyage, mon fils a fait des puieds et desmains pour modifier la répartition des vacances car normalement moi je ne les ai que 5 semaine dans l'année et le reste pour mon ex , mon ex changeant constamment d'avis mon fils a écrit au jaf début avril 2009 pour une répartition équitable des vacances entre nous deux et là aujourd'hui il m'annonce qu'il veut aller vivre défintivement chez son père !!!!! c'est à n'y rien comprendre ! pour les week end, parlons -en des week end entre février 2008 et finjuin 2008 il les a pris un week end tous les deux mois et depuis septembre 2008 à ce jour il les a pris le weeke end de paques en avril 2009 et le week end dernier (08/05/09), le weeke end de l'ascension il les prends parce que j'ai insister il vient les chercher mais pour le retour il les mets dans le train ta mère ne veut pas venir vous chercher alros vous rentrerer en train, en fait c'est pas que je veux pas venir les chercher, c'est à lui de faire les trajets, moi je n'ai qu'un trajet par mois à faire et ce trajet je l'ai fait le dimanche 10 mai

mon fils aurait vraiment de très bon rapport avec son père, son père aurait utiliser son droit de visite et d'hébergement complètement c'est à dire le sprendre tous les weeke ou il doit les avoir et toutes les vances auxquelles il a droit je comprendrais mieux que mon fils me dise je veux passer plsu de temps avec papa mais là c'est tout le contraire c'est moi qui forçait mon fils à aller son père quand il déniait les prendre

enfin c'est la vie les enfants c'est ingrat surtout en période d'adolescence, le plus dur c'est d'expliquer à sa petite soeur de 9 ans que son frère va partir pour toujuors chez papa et qu'elle ne le verra que durant les week en et les vacances et encore s'il veut venir en vacances et en weeke end chez moi car pour ce qui est des week ends chez son père pour ma fille, je sais très bien qu'il viendra pas la chercher, je devrait emmener ma fille en weeke end chez son père mais aussi aller chercher mon fils les weeke end ou il doit être avec moi résultats je serais tous les weeke end sur la route (600 km aller retour le samedi pour aller les chercher ou l'emmener et 600 km aller retour le dimanche pour les ramener ou récupérer)
bonjour,

je lis un peu les messages de tous. Je voudrais parler de notre cas avec mon mari. J'ai un enfant d'un premier mariage et lui en a deux de son côté de 14 et 17 ans. En mars dernier, l'an dernier à notre retour de vacances, celui de 14 ans nous a dit qu'il voulait venir chez nous. On ne l'a pas cru car quand on lui disait qu'il fallait qu'il passe devant le juge et on nous a dit qu'il devait "dénigrer" sa mère pour avoir plus de chances que sa demande soit acceptée, on se doutait qu'il ne le ferait pas, ce qui était normal ! et puis cette année en mars, il a quand même décidé d'écrire au juge et de dire qu'il ne se plaisait pas chez sa mère, qu'elle passait son temps à dire du mal de son père (ce qui est bien souvent le cas!) et qu'il n'avait le droit de rien là bas. Nous avons appuyé sa demande et il voulait que tout soit réglé pour venir chez nous à la rentrée de septembre 2009 en troisième. Bref, en juin on a demandé où cela en était et le greffier nous a dit qu'on était pas les seuls et qu'on ne passerait qu'en octobre vu qu'il y a plusieurs mois d'attente ! lorsqu'on l'a annonçé au gamin, il pensait que çà se ferait dans la foulée et comme sa mère était au courant par son père, le calvaire à la maison commencait pour lui !!
ce qui fait qu'il nous a dit qu'il ne voulait pas changer de collège en cours d'année et que si c'était en octobre, c'était trop tard et que ce serait pour l'année d'après
on a reçu deux semaines après une lettre comme quoi il avait changé d'avis et qu'il ne souhaitait plus venir chez nous. Nous sommes donc dans deux cas de figure, soit la mère l'a bien remonté pour qu'il ne vienne pas, possible car quand elle a su qu'il voulait venir, elle s'y est opposé !! car elle perdait la pension alimentaire qui lui sert actuellement à rembourser sa maison !!! elle a donc acheté tout ce que le fils de mon mari souhaitait pour le récupérer et le laisse à présent tout faire chez elle pour qu'il ne redemande pas à venir
soit et je le pense un peu aussi, à cet âge là, ce sont des enfants qui ne sont sûrs de rien et qui vont du côté où tout va bien, ils vont chez celui qui leur laisse toutes les libertés et surtout, celui qui monnaie le plus, les ados veulent toujours quelque chose. Je pense pour ma part que son fils n'était pas sûr de lui à 100% lorsqu'il a fait sa demande et que çà n'a été qu'un caprice passager d'adolescent. Il faut donc prendre avec des pincettes un ado qui dit "je veux habiter chez toit", bien souvent il se rétracte quelques temps après.
On lui a expliqué qu'une demande de ce type n'était pas comme quand on va acheter une baguette de pain et que les juges ne sont pas là pour être pris pour des cons par un petit caprice passager.
Il a compris que le fait de s'être rétracté, le juge ne va plus prendre sa demande au sérieux s'il remet çà pour l'an prochain, il se dira "il n'est pas sûr de lui, un coup il veut y aller, un coup il ne veut plus", il faut que l'ado réfléchisse bien à ce qu'il veut rééllement et pour ma part je pense qu'il vaudrait mieux en cas d'accord du juge, mettre une période d'essai comme çà si çà ne va pas d'un côté comme de l'autre, l'enfant peut repartir chez lui. Si sa demande avait été acceptée pour notre part, je pense que c'est ce que nous aurions demandé car vu que les rapports sont excécrables avec sa mère et nous, on aurait pu aviser et le laisser repartir chez lui sans repasser devant le juge s'il nous l'avait demandé
bon courage à toutes, ce sont des moments très difficiles.
bonjour moi ma fille a 4 ans elle ne veut plus allez chez son pere depuis qu il a une nouvelle compagne parcequ elle a 4 enfants et qu avant il ne la prennait jamais je dois la forcer a y allez et tout ca me destabilise je n arrive plus a negocier avec mon ex sa copine interviens sans arret ,dois je continuer a la forcer elle part en crise a chaque fois qu elle doirt y allez
bonjour moi aussi je suis boulverse mon fils a 9 ans et comme vous il ma annoncé froidement qu'il voulait vivre chez son pere je suis anéantie il appelle peu par contre lui achete quad mini pocket bmx et dimanche un portable ce qui ma fait exploser de colere a laide j'attends des conseil doit je laisse vivre chez son pere
moi jaimeré vivre chez mon père car je trouve un vide de lui je ne le voit pas assez . votre fils lui aussi a peut ètre un manque de son père il veut peut être mieu le connaitre puis vous savez a notre age on a souvent des envies subites de quelque chose au deebut je voulait plu voir mon père mais maintenant c' est le contraire.
bonne chance!!!
Les ados vont du côté qui leur apporte le plus d'intérêt. Ainsi ils apprennent l'égoisme, le chantage affectif et se foutent totalement de leur avenir, tellement préoccupés par leur petit nombril.
Je suis d'avis de les laisser totalement libres mais en précisant bien que ce choix sera défintif, qu'il n'y aura pas de mouvement de balancier. C'est une excellente façon de leur apprendre que les parents ne sont pas esclaves de petits maitres chanteurs à courte vue, et que s'ils veulent pourrir ou améliorer leur futur, libre à eux. Rien ne dit qu'un jeune crétin qui joue ce jeu ne réussira pas dans la vie ou sera malheureux. Croire ceci ne relève que de l'apitoiement gratuit et de l'égoisme personnel qui fait penser que les enfants nous appartiennent. Vivez votre vie d'adulte sans vous la laisser pourrir par de petits guignols qui s'inventent des crises procurées par un bien trop grand confort
> docteur
bonjour,

vous êtes docteur ou bien c'est votre pseudo ?
Si vous l'êtes réellement, pouvez vous alors me dire, d'après mes discours, si je fais bien ou si je fais mal de me comporter de la sorte ? suis-je égoïste ??
merci
je suis de l'autre côté de la barrière mais je vis une situation que tu pourras sans doute comparer à la tienne. Je suis la belle mère d'un gamin de 14 ans qui veut venir habiter chez nous depuis plus d'un an. La première fois en mars 2009 il a fait la demande au juge mais sa mère lui a fait un tel chantage (déshéritage, mort de sa grand-mère par sa faute, cancer de sa mère que cela développera s'il part), que le gamin a tout annulé en disant au juge qu'il avait réfléchi et ne voulait plus venir chez son père. Il prétend qu'il n'est pas bien chez sa mère et préfère venir chez nous car on semble plus "cools". Bref, on a été tranquille pendant quelques mois et dernièrement, il m'a confié qu'il aimerait refaire une demande pour venir au lycée chez nous et résider donc chez nous !
le problème est que la mère fait un tel carnage que j'ai précisé à mon mari que je n'étais pas favorable à sa venue ici, j'ai l'impresssion que sa mère continuera à nous enquiquiner vu que c''est la guerre depuis plus de 10 ans et j'ai peur que cela affecte notre couple ! de plus, il a 14 ans, je ne l'ai pas élevé, je ne suis pas sa mère et c'est un âge difficile que seule une mère a l'habitude de gérer ! il a un caractère difficile, têtu, mauvais fond, alors faut comprendre, j'hésite un peu, et pour conclure, il paraît qu'il veut toujours qu'on lui achète quelque chose. J'ai prévenu mon mari que même si on demandait une pension alimentaire à sa mère, il nous en coûterait bien plus, d'autant que j'ai un garçon d'un premier mariage, que j'aurai ses études à payer alors s'il faut encore rajouter celles de mon beau fils, je ne suis pas crésus non plus ! pour moi, si le divorce a été fait de la sorte, c'est que l'enfant réside chez sa mère et que le père doit bénéficier de son droit de visite fixé par la loi. Après une fois majeur, l'enfant fait ce qu'il veut. J'ai précisé à mon mari qu'il valait mieux qu'il attende ses 18 ans pour qu'on n'ait plus de comptes à rendre à sa mère, mais bon au fond de lui, je pense qu'il aimerait qu'il vienne chez nous. Les personnes à qui j'en parle comprennent que je sois réticente car on vit en trio depuis 10 ans et notre vie va être chamboulée du jour au lendemain sans compter les foudres de la mère du gamin qu'on subira régulièrement. Voilà, je te comprends car je sais que lorsqu'il a annoncé à sa mère qu'il voulait venir chez nous, cela a été un enfer à apprendre pour elle, mais bon, s'il ne se sent pas bien chez elle, elle a qu'à essayer de changer pour qu'il reste, demande à ton fils ce qu'il te reproche !
Messages postés
38417
Date d'inscription
samedi 20 décembre 2008
Statut
Contributeur
Dernière intervention
10 mars 2020
7 201
tu peux en effet lui demander de faire un essai, sauf que tu va t'opposer à un refus de la mere (je parle de facon officieuse )
pour une facon officiel, non! pas de periode de probation pour un enfant, c'est ou on demande la garde ou pas , tu vois ?

je pense que l'idée de lui presenter ce qu'il lui attend reste tout de meme la meilleure car il prendra alors concience que ce ne sera pas comme il l'imaginait pendant les weeks end chez papa

mais il faut que ton mari confirme et prenne une position aussi claire que toi dans vos explications

sinon, l'enfant devinera qu'il n'y a que toi et que le papa peut etre manoeuvrer

as t'il une raison valable de demander à venir chez son pere d'apres toi ?
j'hésite toujours entre le fait de vouloir venir car il aime son père ou pour nous exploiter car il y a plus de moyens financiers et autres chez nous ! cela restera toujours ma question !!
chez nous, il s'est aperçu que mon fils avait un scooter, quelques libertés d'un fils de son âge et de son côté, il prétend qu'il ne peut rien faire, que sa mère l'empêche de sortir et qu'il ne se plait plus là bas, et en plus, les relations sont pas terribles avec le beau père !!
j'ai dit à mon mari qu'il fallait une bonne fois pour toute qu'il se positionne, car un coup il veut venir et fait marche arrière au dernier moment, un autre coup, il veut revenir, et moi çà me saoule ! j'ai dit à son gamin que chez nous il y avait des règles à respecter, que sa mère n'était pas une mauvaise mère et que je ne comprenais pas pourkoi il voulait la quitter ! il m' a répondu qu'elle était un peu arriérée et pas très évoluée pour son époque et qu'il voulait changer pour s'améliorer.
Cette situation me fait peur, en plus que va penser le juge s'il redemande une nouvelle fois alors qu'ily a deux mois il a écrit pour annuler !
je suis contente que vous me compreniez. J'ai vraiment l'impression que vous avez raison mais le plus dur va être de le dire à mon mari qui va avoir l'impression que je n'en veux pas. Je sens que les tensions vont resurgir. En tout état de cause, le gamin venant ce week end du samedi après midi au dimanche après midi, je pense que nous allons le sonder dans un premier temps et si effectivement il confirme qu'il va faire une demande pour revenir chez nous, j'aurais alors une discussion avec mon mari en induisant vos conseils et mes idées qu'il connaît déjà
je pense qu'il va me dire "je t'ai acceptée avec ton fils", tu peux "accepter le mien".
Je vous tiens au courant dès lundi

a biento
Messages postés
38417
Date d'inscription
samedi 20 décembre 2008
Statut
Contributeur
Dernière intervention
10 mars 2020
7 201
dificille en effet cette situation ou votre mari vous laisse tout de meme face à une situation compliqué et seule

votre mari doit prendre en compte vos craintes quand à l'ambiance familliale, l'autorité d'une belle mere et les conflits que cela va forcement genérer

il doit donc bien mesurer ce que cela va risquer d'engendrer, surtout si c'est pour une histoire de pension alimentaire
je ne suis pas trop d'accord avec l'avocat car je ne pense pas que seul la demande de l'enfant suffise , sauf si en effet, la mere ne dise que " je m'oppose pour m'opposer "

maintenant, elle pourrait s'opposer avec argument

quelque part, en y reflechissant, je me dis aussi que si une tel demande vient au oreille du jaf par le fils ?
le jaf interpretera qu'il y a rupture de dialogue entre la mere et le fils et les choses seront vu d'un autre angle

dans toutes cet affaire, je me demande si ce n'est pas finalement bien d'essayer et de voir apres
ou de ne pas essayer du tout

seul vous et votre mari allez etre decisionnaire en la matiere

essayez un mediateur ( amis, familles ) entre vous deux pour analyser la situation de fond en comble
bon courage
Messages postés
38417
Date d'inscription
samedi 20 décembre 2008
Statut
Contributeur
Dernière intervention
10 mars 2020
7 201
bonjour (pour Laura
j'ai été sidérer de lire vos messages et je vous explique pourquoi

en ce qui concerne le fils qui veut aller vivre chez papa , vous le rendez responsable d'avoir envie d'aller la ou cela l'avantage

mais ceci est completement faux

vous ne comprenez pas que cet enfant se sent coupable de delaisser son pere et que forcement, son pere lui a fait ressentir

il vit un conflit affective ou les seuls coupables sont les parents qui jouent au ping pong avec lui

il serait bon de lui expliquer cela, qu'il n'a pas à culpabiliser pour cette situation, que papa n'a pas à jouer aux chantages affectives et d'amenager pour lui des visites plus regulieres chez son pere pour faire taire la culpabilité

ne pas s'opposer contre le pere, mais expliquez à l'enfant que c'est chez maman qu'il vivra et que les visites chez papa seront souples et sans tenir compte du jugement, en fonction des demandes, bien sur, dans le raisonnable

remettez un peu d'autorité et de bon sens dans sa vie, car c'est ce pauvre enfant qui est livré en pature et à qui vous demandez un "avis " et en plus de " trancher " ?

non, il va etre en conflit affective et cela ne va pas l'aider à bien se construire

la psychologue à eu ou son diplome ? (je m'excuse mais quand je lis le commentaire qu'elle vous a fait ) cela me laisse septique

vous ne devez surtout pas laisser paraitre votre peine de le voir " trancher " ou "aimer son pere , vous devez juste lui expliquer que vous etes divorcée et que vous devez amnenager des emplois du temps de garde, sans etre restrictif pour autant
que le juge ne decide pas, mais que vous decidez

enfin, je ne suis pas daccord du tout sur la facon dont vous aprehendez le probleme
et j'explique pourquoi , car cet enfant, objet de chantage et objet d'enjeu , ne peut etre solliciter pour etre un decideur ou trancher dans une situation ou on ne peut pas trancher

il faut imposer au pere une conduite responsable et faire cesser ces enfantillages

cordialement
Messages postés
38417
Date d'inscription
samedi 20 décembre 2008
Statut
Contributeur
Dernière intervention
10 mars 2020
7 201
bonjour nan
dans votre cas, demandez à votre beau fils ou demandez vous si il ne s'agit pas d'une histoire de confort (confortable pour lui matieriellement et educativement ) d'etre chez papa plutot que chez maman qui elle est plus autoritaire, plus educative , plus sanction, car pas le chiox ?
si c'est cela qui le motive, alors, dites lui que chez vous, ce sera la meme histoires '( des regles à observer, de l'autorité, pas de liberté imaginaire , bref pas de cadeau à outrance car vie commune, donc meme traitement ect

voyez si son discours change alors ???

cordialement
merci bcp de ta réponse,

je me suis posé la question aussi si c'était pas confort (argent entre autre, sorties, etc... ) qu'il voulait venir.
Le souci c'est que lorsque j'ai connu mon mari son fils avait 5 ans et c'était un enfer avec moi car sa mère le remontait constamment contre moi ! cela a duré 8 ans et on va dire que depuis un peu plus d'un an, les choses semblent s'arranger avec moi mais j'ai du mal à me faire à l'idée que s'il vient chez nous, rien ne sera plus comme avant et j'ai surtout peur que nous en arrivions à nous séparer ce qui rendrait la mère du gamin folle de joie. Je ne peux pas refuser d'un autre côté car mon mari m'en voudrait mais crois tu qu'il y aurait moyen de demander à ce qu'il y ait une période probatoire comme çà, si cela ne va pas, il pourrait éventuellement repartir de lui même chez sa mère ?
Messages postés
38417
Date d'inscription
samedi 20 décembre 2008
Statut
Contributeur
Dernière intervention
10 mars 2020
7 201
dificille en effet cette situation ou votre mari vous laisse tout de meme face à une situation compliqué et seule

votre mari doit prendre en compte vos craintes quand à l'ambiance familliale, l'autorité d'une belle mere et les conflits que cela va forcement genérer

il doit donc bien mesurer ce que cela va risquer d'engendrer, surtout si c'est pour une histoire de pension alimentaire
je ne suis pas trop d'accord avec l'avocat car je ne pense pas que seul la demande de l'enfant suffise , sauf si en effet, la mere ne dise que " je m'oppose pour m'opposer "

maintenant, elle pourrait s'opposer avec argument

quelque part, en y reflechissant, je me dis aussi que si une tel demande vient au oreille du jaf par le fils ?
le jaf interpretera qu'il y a rupture de dialogue entre la mere et le fils et les choses seront vu d'un autre angle

dans toutes cet affaire, je me demande si ce n'est pas finalement bien d'essayer et de voir apres
ou de ne pas essayer du tout

seul vous et votre mari allez etre decisionnaire en la matiere

essayez un mediateur ( amis, familles ) entre vous deux pour analyser la situation de fond en comble
bon courage
Dossier à la une