Colocation en étant propriétaire [Résolu]

- 30 janv. 2009 à 10:37 - Dernière réponse :  jodu34
- 12 mai 2018 à 12:36
Bonjour,
je suis propriétaire de mon appartement à 50/50 avec mon ami, qui cependant désormais est mon ex, pour l'instant je garde l'appartement mais je souhaiterais prendre un colocataire afin que mon ami soit remboursé chaque mois de la mensualité de son crédit vu qu'il n'habite plus avec moi.
j'aimerais donc savoir s'il est possible que je prenne un colocataire dans ma situation, quelles sont les démarches, ou trouver le bail, comment définir le prix du loyer (s'il y a un montant max ?) et aussi quelle sera la conséquence sur mes impôts ?
Merci.
Afficher la suite 

Votre réponse

10 réponses

Meilleure réponse
51
Merci
bonjour : Etant donné que vous êtes propriétaire, cela ne sera pas un colocataire, mais simplement un locataire.

Si vous considérez que vous lui louez approximativement la moitié de votre logement, si vous ne dépassez pas un certain prix du m2 vous serez exonéré de tout impôt. Le montant du loyer annuel est de 167 euros/m2 en région parisienne et 121 euros/M2 en province, HORS CHARGES. Et votre locataire peut malgré tout percevoir l'allocaiton logement s'il y a droit.

Merci Paulin 51

Avec quelques mots c'est encore mieux Ajouter un commentaire

droit-finances a aidé 14082 internautes ce mois-ci

bonjour ,moi j envisage de partager la maison du propriétaire sachant que je suis en invalidité à 80%;;;;Aurais je droit à l APL en tant que locataire et pour lui y aura t il un un avantage autre ???merci de me répondre
Bonjour,
je suis en séparation et j'ai gardé l'appartement mais les mensualités sont trop lourdes pour moi et pour éviter de les tirer sur 15 ans de plus, je désire aussi mettre mon appart en colocation tout en continuant à y vivre (location, colocation ou sous location...)
Je suis allé aux impôts et à la CAF... qui ne savent pas vraiment me répondre, apparemment ça dépend de beaucoup de choses. Il y a les revenus de chacun, savoir si on loue la chambre ou un pourcentage plus important de l'appartement (en m²), si c'est déclaré meublé ou non... De tout cela dépendront les impôts de l'année suivante car touchant un loyer on est considérés comme rentiers en qlq sorte. Pr info la nana des impôts m'a dit qu'en touchant 7200€ / an (ce qui serait le max pour que je ne paie pas de surtaxe d'habitation) je paierais entre 2.000 et 2.500€ d'impôts suplémentaires... Ce qu'évidemment je ne pourrais pas !
Quelqu'un sait il où je peux encore me renseigner ?
Merci
ok mais etant proprétaire et avoir un locataire esceque je pourrais toucher de l apl ?
Brisax > Corinne - 25 août 2016 à 10:25
Pour faire simple, ton APL sera calculé suivant tes revenus. Et comme le loyer en fera parti, ton APL disparaitra du fait des trop haut revenus...
merci pour cette info précieuse et très bien expliquée.
Commenter la réponse de Paulin
Dossier à la une