Smic 2023 : augmentation et montant net, brut, mensuel et horaire

"Smic 2023 : augmentation et montant net, brut, mensuel et horaire"

Le Smic devrait à nouveau augmenter en 2023, après sa dernière hausse de janvier. Voici tous les montants du Smic en vigueur en France ainsi qu'un point sur la revalorisation du salaire minimum.

Quelle est la prochaine hausse du Smic en 2023 ?

La prochaine augmentation du Smic devrait intervenir dans le courant de cette année 2023. En effet, dès lors que l'indice des prix à la consommation pour les ménages les plus modestes affiche une hausse d'au moins 2 % par rapport à l'indice affiché par l'Insee lors de la dernière évolution du Smic, ce dernier est automatiquement revalorisé en cours d'année. C'est en appliquant cette règle de calcul que le Smic a augmenté deux fois l'an dernier - au 1er mai mai et au 1er août - en plus de la revalorisation annuelle du 1er janvier. Après sa dernière hausse de janvier, le Smic 2023 pourrait donc à nouveau augmenter de la même manière en cours d'année en fonction de l'évolution des prix, la hausse de l'inflation - actuellement à un niveau élevé en France - devant persister dans les mois à venir. La date de la prochaine augmentation du salaire minimum interprofessionnel de croissance n'est toutefois pas encore connue à ce jour.

La dernière hausse du Smic a eu lieu le 1er janvier 2023. Le pourcentage d'augmentation était de 1,81 % à cette date, soit une hausse de 30 euros bruts et 24 euros nets par mois. Le montant mensuel du Smic brut est désormais égal à 1709,28 euros par mois, tandis que le taux horaire atteint 11,27 euros bruts de l'heure. Il s'agissait d'une revalorisation annuelle automatique, sans coup de pouce. Le montant du salaire minimum interprofessionnel de croissance, qu'il s'agisse du Smic mensuel ou du Smic horaire (taux horaire), est en effet réévalué au moins une fois par an au 1er janvier. Selon la formule de revalorisation annuelle, le taux d'augmentation du Smic est calculé en fonction de deux critères : l'inflation mesurée pour les 20 % des ménages ayant les plus faibles revenus d'une part, et la base de la moitié du gain de pouvoir d'achat du salaire horaire moyen des ouvriers et des employés d'autre part. Le montant du salaire minimum est donc indexé à la fois sur le prix et sur les salaires. Cette augmentation du Smic intervient en même temps que celle du minimum garanti. Le nouveau montant du Smic 2023 a été officialisé par le décret n° 2022-1608 du 22 décembre 2022 portant relèvement du salaire minimum de croissance.

Quel est le montant du Smic mensuel 2023 ?

Voici le montant du Smic mensuel en France en 2023, en brut et en net. Ces salaires minimum sont basés sur la durée légale du travail, soit 35 heures par semaine ou 151,67 heures par mois.

Montant du Smic mensuel 2023
Smic mensuel brut 1709,28 €
Smic mensuel net 1353,07 €

Le montant du Smic brut mensuel est de 1709,28 € depuis le 1er janvier 2023, date de sa dernière augmentation. Avant cette date, le Smic brut était égal à 1678,95 euros bruts par mois du mois d'août au mois de décembre inclus. Il a donc augmenté de 30,33 euros par mois au 1er janvier. Il s'agit d'un montant brut du salaire minimum de croissance, c'est-à-dire avant la déduction des cotisations prélevées sur le salaire.

Le Smic net s'obtient en effet en déduisant du Smic brut le montant des cotisations salariales. Le montant du Smic net versé au salarié dépend de l'entreprise concernée et de certaines cotisations sociales liées au secteur d'activité. En moyenne, on peut estimer le montant du Smic net mensuel à 1353,07 € en 2023. Avant la dernière augmentation du salaire minimum au 1er janvier, le Smic net était environ égal à 1329,05 euros mensuels entre août et décembre inclus. Soit une hausse d'environ 24 euros nets par mois. En plus du Smic net, un salarié peut sous certaines conditions toucher la prime d'activité. En additionnant cette prime au montant du Smic net, le montant mensuel touché par un salarié au Smic à temps plein s'élève à environ 1450 euros.

Quel est le montant du Smic horaire 2023 ?

Le Smic horaire brut est fixé à 11,27 € de l'heure en 2023. Il s'agit du taux horaire du Smic avant prélèvement des cotisations sociales. Lors de la dernière hausse du salaire minimum interprofessionnel de croissance au 1er janvier, le montant du Smic horaire brut a augmenté de 20 centimes de l'heure. Il était égal à 11,07 euros de l'heure d'août à décembre.

Montant du Smic horaire 2023
Smic horaire brut 11,27 €
Smic horaire net 8,92 €

En tenant compte de la déduction des cotisations salariales, le montant du Smic horaire net est égal à environ 8,92 euros nets de l'heure. Ce montant peut toutefois légèrement varier en fonction des entreprises et des cotisations sociales prélevées sur les salaires. Le taux horaire du Smic net a mécaniquement augmenté de 16 centimes de l'heure depuis la dernière hausse du Smic au 1er janvier 2023. Avant cette date, son montant était estimé à environ 8,76 euros nets de l'heure.

Quel est le montant du Smic annuel ?

Il n'existe pas de montant officiel du Smic annuel. Alors même que certains dispositifs, comme l'exonération des rémunérations des apprentis ou l'exonération des indemnités de stage, y font pourtant référence... Pour connaitre le Smic annuel, il faut donc multiplier le montant mensuel du Smic par 12. En tenant compte du montant du Smic en 2023, on obtient ainsi un Smic annuel brut égal à 20 511 euros bruts par an. Pour rappel, lors des années précédentes, le Smic annuel était égal aux montants suivants :

Evolution du montant du Smic annuel
Année Montant du Smic annuel
2023 20 511 €
2022 19 744 €
2021 18 760 €
2020 18 473 €
2019 18 255 €

Pour calculer le Smic annuel net de 2023, on accomplit le même calcul en tenant compte du montant du salaire minimum de croissance cette année. On obtient donc un montant égal à environ 16 237 euros par an. A noter qu'au moment de la déclaration de revenus du printemps 2023, les contribuables doivent retenir le montant du Smic brut 2022 (et non 2023) pour évaluer le plafond d'exonération des indemnités de stage ou des salaires d'un apprenti perçus en 2022.

Quel est le montant du Smic journalier ?

Le montant du Smic journalier 2023 est égal à 78,89 euros bruts par jour depuis la dernière hausse du 1er janvier. Soit un montant du Smic journalier net égal en moyenne à 62,44 euros nets par jour en 2023. Ce montant journalier du salaire minimum interprofessionnel de croissance est calculé sur la base d'une durée de travail de 7 heures par jour. 

Quel est l'historique des montants du Smic ?

Voici, pour mémoire, les montants du Smic mensuel au cours des années précédentes. Il s'agit ici des montants bruts.

1er janvier 2014 1 445,38 €
1er janvier 2015 1 457,52 €
1er janvier 2016 1 466,62 €
1er janvier 2017 1 480,27 €
1er janvier 2018 1 498,47 €
1er janvier 2019 1 521,22 €
1er janvier 2020 1 539,42 €
1er janvier 2021 1 554,58 €
1er octobre 2021 1 589,47 €
1er janvier 2022 1 603,12 €
1er mai 2022 1 645,58 €
1er août 2022 1 678,95 €
1er janvier 2023 1 709,28 €

Le tableau ci-dessous présente l'historique des montants du taux horaire du Smic au cours des années précédentes. Il s'agit ici aussi de l'historique des montants bruts du Smic horaire.

1er janvier 2014 9,53 €
1er janvier 2015 9,61 €
1er janvier 2016 9,67 €
1er janvier 2017 9,76 €
1er janvier 2018 9,88 €
1er janvier 2019 10,03 €
1er janvier 2020 10,15 €
1er janvier 2021 10,25 €
1er octore 2021 10,48 €
1er janvier 2022 10,57 €
1er mai 2022 10,85 €
1er août 2022 11,07 €
1er janvier 2023 11,27 €

Le salaire minimum peut-il être supérieur au Smic ?

Si vous êtes payé au Smic, pensez à consulter la convention collective applicable à votre entreprise. Plusieurs conventions prévoient en effet un salaire minimum conventionnel d'un montant supérieur au Smic. Dans ce cas, l'employeur doit obligatoirement vous payer un salaire au moins égal au montant prévu dans la convention. A l'inverse, si la grille de salaires minimaux de votre convention collective prévoit une rémunération inférieure au montant du Smic pour votre classement conventionnel, c'est le montant du Smic qui s'applique comme salaire minimal. Le plus souvent, les grilles de salaires des conventions collectives sont revalorisées par les partenaires sociaux afin de tenir compte de l'augmentation du Smic. C'est le cas en cette période d'inflation et de hausses successives du Smic. Pour connaitre votre convention collective et votre classement conventionnel, vous pouvez consulter votre fiche de paye sur laquelle doivent figurer ces informations.

Comment calculer le Smic à temps partiel ?

Pour les salariés à temps partiel, le Smic est calculé prorata temporis en fonction du nombre d'heures travaillées par semaine. Dans un premier temps, il faut multiplier le nombre d'heures travaillées chaque semaine par le montant du Smic horaire. Il faut ensuite multiplier le montant obtenu par 52 (nombre de semaines sur l'année) puis le diviser par 12 (nombre de mois par an) pour obtenir le montant mensuel du Smic correspondant à la durée du temps partiel.

Qu'est-ce que le Smic ?

Rappelons que le Smic (Salaire minimum interprofessionnel de croissance) est un seuil de salaire minimum pour tous les salariés, sauf exceptions (mineur salarié, salaire d'un apprenti, etc.). L'application du SMIC est régie par les articles L 414-1 et L 141-1 du Code du travail. Il est applicable indistinctement en France métropolitaine, dans les départements d'outre-mer et dans la collectivité territoriale de St-Pierre et Miquelon. Le Smic a remplacé l'ancien SMIG (Salaire minimum interprofessionnel garanti) depuis 1970.

Comment vérifier que l'on est bien payé au Smic ?

Pour vérifier que votre salaire n'est pas inférieur au Smic, vous devez inclure dans votre assiette de calcul le salaire de base qui vous est versé, mais aussi les avantages en nature et les primes liées à la productivité. En revanche, vous ne devez pas inclure les remboursements de frais, les majorations de salaire correspondant à des heures supplémentaires, la prime de transport ainsi que les primes d'ancienneté, les primes d'assiduité et les primes de participation et d'intéressement. Les primes de vacances et les primes de fin d'année ne sont pas non plus prises en compte dans le calcul.

Si le salarié est payé moins que le Smic et que son employeur refuse de régulariser la situation en versant des retards de salaire, il n'a alors d'autres choix que d'agir en justice pour faire valoir ses droits. Pour ce faire, il doit saisir les prud'hommes. L'employeur qui ne respecte pas les règles ci-dessus et qui verse des salaires inférieurs au Smic s'expose à une amende de 1500 euros par salarié. Il devra en outre payer les retards de salaire correspondant ainsi que d'éventuels dommages et intérêts en faveur des salariés lésés.

Quel est le montant du Smic pour un mineur ?

Les salariés mineurs qui ont au moins 6 mois de pratique professionnelle dans leur branche d'activité doivent au moins toucher le montant du Smic. Pour les autres salariés de moins de 18 ans avec moins de six mois de pratique professionnelle dans la branche d'activité, autre que les apprentis, le salaire horaire minimum légal est fixé à :

  • 80% du smic pour les jeunes de moins de 17 ans ;
  • 90% du smic pour les jeunes de 17 à 18 ans.

Quel est le Smic en alternance ou en stage ?

Les apprentis bénéficient d'un salaire minimum calculé en fonction d'un pourcentage du montant du Smic. Ce taux du smic variant en fonction de l'âge et de l'ancienneté de l'apprenti. Le salaire minimum des apprentis étant calculé à partir du Smic, son montant augmente donc lui aussi chaque année au 1er janvier.

Tout comme les apprentis, les salariés en contrat de professionnalisation touchent un salaire au moins égal à un pourcentage du Smic, dont le taux dépend de leur âge et de leur niveau de qualification. Le salaire minimum d'un contrat pro augmente donc lui aussi mécaniquement lorsque le Smic est revalorisé.

La réglementation du Smic ne s'applique pas aux stages. Les stagiaires en entreprise ne touchent pas un salaire mais une indemnité de stage, dont le montant ne peut pas être inférieur à un certain seuil. Le montant de la gratification minimale de stage n'est pas calculé en fonction du Smic mais à partir du plafond de la sécurité sociale. Une hausse du Smic n'a donc pas de conséquences sur le montant des indemnités de stage.

Autour du même sujet

Juridique et social