Questionnements suite à une relaxe après désertion

Résolu/Fermé
Etacirus Messages postés 2 Date d'inscription dimanche 13 mars 2022 Statut Membre Dernière intervention 14 mars 2022 - 13 mars 2022 à 05:51
Etacirus Messages postés 2 Date d'inscription dimanche 13 mars 2022 Statut Membre Dernière intervention 14 mars 2022 - 13 mars 2022 à 17:09
Bonjour,

Après avoir quitté l'armée de Terre avant la fin de mon contrat et à contre coeur mais par nécessité (je ne donnerais pas de détails mais j'aurais absolument désirer continuer à servir) j'ai donc été déclaré ''déserteur''.

J'ai bien entendu été convoqué au tribunal où j'ai été relaxé (tout autant exceptionnel que mon cas puisse l'être) car en effet cela était juste.

Puisque relaxé je ne suis pas reconnu comme déserteur au yeux de la justice Française ce qui est pour moi une grande victoire morale étant donner mon amour de la Patrie, de l'Armée Française et du fait d'ailleurs que je ne méritais et ne mérite certainement pas d'être qualifié de la sorte.

Mes questions sont les suivantes :

Qu'en est il au yeux de l'administration militaire ?

J'entends par là aux yeux de l'Armée avec un grand A comme j'aime souvent l'écrire et pas aux yeux de quelquonque personnels,

Ais-je toujours ce ''statut''?

Si oui y a-t-il un recours possible ?

Sinon qu'en est il à présent ?

Je vous remercie d'avoir pris le temps de me lire et peut être apporter la ou les réponses à mes interrogations.

Respectueusement.

2 réponses

BmV Messages postés 90111 Date d'inscription samedi 24 août 2002 Statut Modérateur Dernière intervention 18 février 2024 17 824
13 mars 2022 à 11:44
Si l'Armée vous a poursuivi pour désertion et que dans cette procédure vous avez été relaxé, les charges portées contre vous sont donc en principe annulées.
A priori aussi le statut de déserteur puisque c'était bien là le motif de la procédure.

Pour s'en assurer, il est possible de demander communication de son dossier militaire complet
https://faq.gendarmerie.interieur.gouv.fr/fr-FR/Post/2305

 
0