Airbnb partiel dans Colocation

Signaler
Messages postés
4
Date d'inscription
mercredi 19 août 2020
Statut
Membre
Dernière intervention
21 août 2020
-
 marc -
Bonjour à tous,

Moi ainsi qu'un autre locataire louons depuis près 2 ans une chambre chacun dans un appartement, avec donc partage des zones communes. La 3ème chambre a été pendant longtemps occupée par un autre locataire et nous avons chacun des baux séparés.

Depuis maintenant plus d'un mois, ce 3ème locataire a quitté la colocation. Le prioritaire, avec lequel nous sommes en froid sur plusieurs sujets (passages intempestifs, manquements à notre intimité, communication inexistante et bien plus encore) et qui est la cause du départ du 3ème locataire et aussi de nos futurs départs, loue depuis cette chambre en Airbnb.

Nous nous retrouvons du coup avec des inconnus en cette période de Coronavirus, qui restent entre 1 soir et 2 semaines, avec des clés à leur disposition dans une boîté à code dont nous ne connaissons pas l'emplacement. Il est arrivé qu'un couple débarque à 21h passé sans que nous ne soyons convenablement mis au courant au préalable (un mail l'après-midi même). Et nous nous retrouvons malgré nous à accueillir toutes ces personnes et leur montrer ce qui est à leur disposition dans l'appartement.

Le priopriétaire ne souhaite pas relouer la chambre sur la durée étant donné que nous sommes amenés à partir, sauf que cela peut être amené à durer plusieurs mois selon nos situations respectives à mon colocataire et moi.

Nous aimerions donc savoir ce qui est légal ou non dans cette situation. Rien ne figure dans nos contrats concernant une potentielle location sur Airbnb, et cette situation nous dérange énormément. D'autant plus que nous sommes amenés à croiser encore plus souvent notre priopriétaire qui passe remettre la chambre en état entre chaque location, toujours sans nous prévenir au préalable de son passage. La seule communication que nous recevons sont les mails de réservation Airbnb.

Je vous remercie par avance pour vos avis et conseils. Nous en avons grandement besoin.

Une très bonne soirée à tous.

4 réponses

Changez les serrures le temps de la colocation.
Messages postés
4
Date d'inscription
mercredi 19 août 2020
Statut
Membre
Dernière intervention
21 août 2020

Bonjour SF,

Merci pour ton retour.
Nous y avons pensé, mais étant donné qu'une chambre est actuellement sans locataire, nous pensons que nous devrons quoiqu'il arrive fournir les clés au prioriétaire afin qu'il ait accès à cette pièce non-louée.
Si tout l'appartement était occupé, pourquoi pas.

As-tu d'autres suggestions ?
Messages postés
36634
Date d'inscription
dimanche 12 avril 2015
Statut
Membre
Dernière intervention
18 septembre 2020
9 129
bonjour,

rajoutez un verrou ou changez le barillet de la serrure de vos chambres, pas celui de la porte d'entrée.
Ainsi, les locataires Airbnb comprendront déjà qu'ils n'ont pas accès à vos chambres, mais qu'ils peuvent disposer du reste du logement... sans que vous ayez besoin (d'ailleurs, ça ne devrait pas être votre rôle, mais celui du bailleur !) de leur expliquer de quoi ils peuvent disposer (pour vos aliments dans le frigo, mettez des étiquettes sur ce qui vous appartient, ou occupez chacun une étagère marquée aussi à vos noms et laissez une étagère libre).
Et donnez votre congé le + rapidement possible afin d'échapper à cette situation bizarre et inconfortable.

cdt.
Messages postés
4
Date d'inscription
mercredi 19 août 2020
Statut
Membre
Dernière intervention
21 août 2020
>
Messages postés
36634
Date d'inscription
dimanche 12 avril 2015
Statut
Membre
Dernière intervention
18 septembre 2020

Bonjour djivi,

Merci pour tes conseils.
Tout ceci est déjà fait. Et nous souhaitons effectivement partir le plus vite possible, mais nous avons des impératifs qui font que cela va durer entre 1 et 2 mois selon nos situations.
Messages postés
4
Date d'inscription
mercredi 19 août 2020
Statut
Membre
Dernière intervention
21 août 2020

Je me permets de relancer afin de savoir si tout ceci est légal ou non :)

Le propriétaire en question nous en a tellement fait voir de toutes les couleurs pendant notre occupation que nous avons atteint je pense un point de non-retour, et nous envisageons donc un recours légal à son encontre.
Nous souhaiterions donc savoir si tout ce cirque avec les Airbnb peut peser dans la balance.

En vous remerciant par avance !
Messages postés
26492
Date d'inscription
mardi 21 février 2017
Statut
Membre
Dernière intervention
17 septembre 2020
10 590
Il n'y a rien d'illégal !
Ce serait illégal de louer une chambre en saisonnier si vous aviez un bail commun couvrant tout le logement.
Là vous avez un bail chacun qui ne couvre que votre chambre et le reste est "parties communes". Bref vous n'avez pas vraiment de recours, sauf à prouver des nuisances intolérables.
Non, le mieux c'est de trouver ailleurs ... Une experience pour se protéger dans le futur !
bonjour, D'un autre côté, vous ne pouvez pas faire obstruction à la location (il pourrait aussi prendre un locataire longue durée), sinon il faudrait que vous payez la totalité du loyer.

Vu la situation, le mieux est de chercher autre chose.
Dossier à la une