Climatiseur sur balcon privatif

Signaler
Messages postés
23
Date d'inscription
dimanche 28 avril 2013
Statut
Membre
Dernière intervention
6 juin 2020
-
Messages postés
34745
Date d'inscription
dimanche 12 avril 2015
Statut
Membre
Dernière intervention
30 juin 2020
-
Bonjour,
J’habite dans un immeuble résidentiel, je voudrais faire climatiser mon appartement.
Le compresseur de refroidissement sera installé sur mon balcon privatif.

Cette unité, n’étant pas visible de l’extérieur, je ne souhaite pas en parler au syndic ni à l’AG des coproprietaires pour éviter un possible refus.
Ma question est la suivante:
Le passage des câbles et tuyaux nécessitant le perçage (carottage) du mur entre ma pièce et le balcon.
Quel est le risque de le faire sans l’accord du syndic ou de l’AG.
Avec mes remerciements
Cordialement

3 réponses

Messages postés
10366
Date d'inscription
vendredi 8 décembre 2017
Statut
Membre
Dernière intervention
30 juin 2020
1 738
J’habite dans un immeuble résidentiel,

rien ne dit si vous êtes locataire ou propriétaire !
Messages postés
23
Date d'inscription
dimanche 28 avril 2013
Statut
Membre
Dernière intervention
6 juin 2020

Ha oui !
Je suis propriétaire
Messages postés
28488
Date d'inscription
mardi 17 septembre 2013
Statut
Membre
Dernière intervention
30 juin 2020
1 129
bonjour
ben puisque personne en parle (ou presque #6), va falloir me donner la marque de ce système silencieux !
moi l'aspect déco, maçonnerie, bat de France ...ça intéresserai pas en tant que voisin, mais la nuisance sonore ?
Messages postés
34745
Date d'inscription
dimanche 12 avril 2015
Statut
Membre
Dernière intervention
30 juin 2020
8 400
bonjour,

voir https://immobilier.lefigaro.fr/article/un-coproprietaire-peut-il-installer-un-climatiseur-sur-son-balcon-_1261a258-8e73-11e8-a5d8-a0f88e18625a/

extrait :
<< Dès lors, dans le cas où le climatiseur est installé sur un balcon ou une terrasse, une autorisation de l’assemblée générale (AG) des copropriétaires est nécessaire si la réalisation porte atteinte aux parties communes ou à l’aspect extérieur de l’immeuble, comme l’explique l’article 25 de la loi du 10 juillet 1965.
Concrètement, si vous décidez d’installer un climatiseur ne nécessitant aucun percement de cloison, vous n’avez aucune autorisation à demander.
En revanche, s’il s’agit d’une installation impliquant une fixation sur les murs extérieurs de l’immeuble, considérés comme des parties communes, vous devez obtenir l’accord de l’assemblée générale des copropriétaires.
(...)
En cas d’installation du climatiseur sans autorisation préalable de l’assemblée générale, le syndicat des copropriétaires peut en demander le démontage devant les tribunaux pendant un délai de 10 ans. Ce délai court à compter du début des travaux, selon l’article 42 de la loi du 10 juillet 1965. >>

Votre demande d'inscription à l'ordre du jour de la prochaine AG pour l'autorisation des copropriétaires de l'installation d'une clim sur votre balcon sera bien évidemment accompagnée de la doc technique de ladite clim (ça vous évitera un 2° courrier), en particulier pour que soient connus les décibels, l'installation même sur "silentblocs" et celle de l'évacuation de l'eau.

La demande doit être faite par courrier R+AR avant l'envoi des convocations à l'AG (certains syndics acceptent cependant l'envoi par mail, renseignez-vous); à défaut de réception à temps, la demande d'autorisation sera valable pour l'AG de l'année suivante.

cdt.
Messages postés
23
Date d'inscription
dimanche 28 avril 2013
Statut
Membre
Dernière intervention
6 juin 2020
>
Messages postés
34745
Date d'inscription
dimanche 12 avril 2015
Statut
Membre
Dernière intervention
30 juin 2020

J’ai écris:
Le compresseur de refroidissement sera installé sur mon balcon privatif.
Cette unité, n’est pas visible de l’extérieur....
Vous me répondez:
s’il s’agit d’une installation impliquant une fixation sur les murs extérieurs de l’immeuble, considérés comme des parties communes, vous devez obtenir l’accord ...
Ou ai je écrit que j’allais le fixer sur le mur extérieur de l’immeuble ?
Peut être que je ne sais pas lire! Mais je sais ce que j’écris.
Par contre, Je ne suis pas sûr que vous ayez compris la question.
Cordialement
Messages postés
36588
Date d'inscription
mercredi 5 novembre 2003
Statut
Modérateur
Dernière intervention
30 juin 2020
2 350 >
Messages postés
23
Date d'inscription
dimanche 28 avril 2013
Statut
Membre
Dernière intervention
6 juin 2020

Salut,

j'avoue avoir du mal a comprendre comment fixer l'engin sur votre balcon sans que ça sois sur le mur extérieur de l'immeuble.
Messages postés
34745
Date d'inscription
dimanche 12 avril 2015
Statut
Membre
Dernière intervention
30 juin 2020
8 400 >
Messages postés
23
Date d'inscription
dimanche 28 avril 2013
Statut
Membre
Dernière intervention
6 juin 2020

L'unité extérieure doit être en fait posée sur des "silentblocs", donc effectivement pas fixée au mur, MAIS pour relier l'unité extérieure à celle intérieure, le PROFESSIONEL qui fera l'installation sera bien obligé de percer le mur qui sépare le balcon de votre pièce ---> d'où la nécessité absolue d'obtenir l'autorisation de modifier la structure des parties communes de l'immeuble, et ce, même si ce trou ne se verrait pas depuis la rue.
De plus, il faut prévoir l'écoulement de l'eau résiduelle par un petit tuyau en plastique : il ne doit pas pendre à l'extérieur dudit balcon et "arroser" (même si c'est en petite quantité) les balcons du dessous.
Messages postés
23
Date d'inscription
dimanche 28 avril 2013
Statut
Membre
Dernière intervention
6 juin 2020
>
Messages postés
34745
Date d'inscription
dimanche 12 avril 2015
Statut
Membre
Dernière intervention
30 juin 2020

Merci pour cette meilleure réponse ...
En effet l’installateur a prévu des Silentblocs.
Par contre je suis d’accord que le percement se fera dans la structure des parties communes.
Mais comme je sais que je n’obtiendrai pas l’accord de L’AG, je renouvelle ma question:
Qu’est ce que je risque que de le faire sans l’accord?
Cdlt
Messages postés
34745
Date d'inscription
dimanche 12 avril 2015
Statut
Membre
Dernière intervention
30 juin 2020
8 400 >
Messages postés
23
Date d'inscription
dimanche 28 avril 2013
Statut
Membre
Dernière intervention
6 juin 2020

Je répète donc ma réponse !!
En cas d’installation du climatiseur sans autorisation préalable de l’assemblée générale, le syndicat des copropriétaires peut en demander le démontage devant les tribunaux pendant un délai de 10 ans. Ce délai court à compter du début des travaux, selon l’article 42 de la loi du 10 juillet 1965.
Dossier à la une