Installation d'une clim sur balcon copropriété [Résolu]

- - Dernière réponse :  pepe - 13 mai 2016 à 19:19
Bonjour, je suis copropriétaire sur un terrain qui comporte deux petits immeubles de 3 étages. La séparation entre les deux bâtiments est d'une vingtaine de mètres. J'habite au 3ème et dernier étage. J'aimerai faire installer une clim sur le balcon fermé par un muret. Donc on ne voit absolument pas le climatiseur. Faut-il demander une autorisation aux deux immeubles , ou bien une seule suffit, à savoir celle où je demeure? Merci de votre réponse.
Afficher la suite 

Votre réponse

2 réponses

Messages postés
22140
Date d'inscription
dimanche 12 avril 2015
Dernière intervention
19 décembre 2018
0
Merci
Bonjour,

il faut demander une autorisation (écrite) au syndic de la copro.

Cdt.
Tout d'abord merci pour votre diligence à répondre, concernant l'autorisation de la copropriété, il est normale que je la demande. Mais est-ce qu'il est indispensable de demander l'avis des occupants de l'autre bâtiment, sachant qu'ils ne peuvent pas avoir de nuisances vu l'éloignement. Merci
djivi38
Messages postés
22140
Date d'inscription
dimanche 12 avril 2015
Dernière intervention
19 décembre 2018
> pepe -
en vous donnant ma réponse, je pensais que les 2 immeubles constituaient la copropriété et je vous disais donc de demander au syndic de la copropriété.
Maintenant si l'immeuble d'en face, bien que sur le même terrain, ne fait pas partie de votre copropriété, je pense que vous n'avez rien à lui demander. SVP, attendez d'autres réponses, je ne suis pas vraiment sûre.
20 mètres... ça n'est pas beaucoup pour les nuisances sonores d'une clim !
Cdt.
Commenter la réponse de djivi38
Messages postés
3781
Date d'inscription
mercredi 27 janvier 2016
Dernière intervention
19 décembre 2018
0
Merci
Bonjour,

Si les bâtiments font partie de la même copropriété, il vous faut une autorisation d'AG, de même d'ailleurs que s'il n'y avait qu'un seul bâtiment :

article 25 :
...
b) L'autorisation donnée à certains copropriétaires d'effectuer à leurs frais des travaux affectant les parties communes ou l'aspect extérieur de l'immeuble, et conformes à la destination de celui-ci ;
Commenter la réponse de rambouillet41
Dossier à la une