Confinement non respecté par mes voisins

Signaler
Messages postés
5
Date d'inscription
vendredi 20 mars 2020
Statut
Membre
Dernière intervention
25 mars 2020
-
 Fab -
Bonjour,
Malgré la mesure de confinement instaurée par le gouvernement, mes voisins du dessus (propriétaires) continuent les tapages diurnes et nocturnes en invitant toujours des amis pour faire la fête en musique à tue-tête !
Les pas.,danses,cris et chants viennent agrémenter leur Java.
C'est insupportable ! surtout que ces gens se déplacent à l'extérieur pour s'approvisionner en drogue diverse(tout au moins j'imagine) et me font subir, dès le petit matin, l'intoxication de leurs relans de joints fumés supposés.
En cette période de promiscuité forcée, je vous laisse imaginer les désagréments causés qui me font tousser (comme ces fumeurs responsables) et me provoquent des nausées sans répit.
Je précise être âgé de 70 ans et considéré comme vulnérable au regard de ce virus qui sévit actuellement la planète.
J'ai déjà fumé du tabac dans un autre temps mais jamais de joint et un tel manque de civisme et d'irrespect me sidère.
Je suis patient et conciliant mais un avertissement cinglant par le conseil syndical de copropriété à l'égard des intéressés n'a eu aucun effet malgré un signalement de leur tapage nocturne auprès de la police. Il n'a pas été fait mention de l'usage présumé de stupéfiants.
Alors mon souci est de faire stopper tout ça mais avec les interdictions de circuler même pour se rendre au commissariat afin de porter plainte, je ne parviens pas à trouver la SOLUTION !
Quelqu'un a t-il une idée fiable ?
Merci.
Bien cordialement
A voir également:

8 réponses

Messages postés
12565
Date d'inscription
vendredi 28 janvier 2011
Statut
Contributeur
Dernière intervention
18 octobre 2020
3 331
Bonjour

Coronavirus ou pas, le tapage nocturne reste interdit. Vous pouvez peut-être appeler la police à défaut de pouvoir vous rendre au commissariat ?
Messages postés
5
Date d'inscription
vendredi 20 mars 2020
Statut
Membre
Dernière intervention
25 mars 2020
1
Bonjour,
Merci pour votre réponse mais cette procédure comme expliquée sur mon post n'a rien donné avant cette période de confinement.
Je crains que la police n'intervienne encore moins en plein trouble sauf peut-être pour violation de la mesure gouvernementale.
Bonne journée à vous.
Messages postés
37399
Date d'inscription
dimanche 12 avril 2015
Statut
Membre
Dernière intervention
22 octobre 2020
9 412
bonjour,

"le tapage nocturne reste interdit"

le tapage "tout court" (= qu'il soit nocturne ou diurne) est interdit.

cdt.

Bonjour,

Il est fort probable qu'en période de confinement, la police se déplace plus volontiers ne serait-ce que pour vérifier si la présence de ce joli monde est justifié ...

Bien à vous.
Messages postés
5
Date d'inscription
vendredi 20 mars 2020
Statut
Membre
Dernière intervention
25 mars 2020
1
Bonjour,
Le hasard fait bien les choses...
Depuis hier soir, plus aucun relent, ni bruit !
Quel civisme !
Ces voisins en ont oublié le confinement..
Bien cordialement.
Bonjour,

Malheureusement, mes enfants et moi subissons la même situation depuis 6-7 ans, de la part d'une locataire et de son squat incivilisés (dont la communication est impossible), qui de plus, entraine d'autres locataires à faire de même.

Hier soir, celle-ci est descendu chez son ami locataire logeant en face de chez nous, organiser une fête : barbecue au charbon de bois sur le balcon , musique à fond et j'en passe.

La chambre de mes enfants se trouvant juste à côté du balcon de ce locataire, la fumée et l'odeur ne faisaient que d'y entrer, et ce, même les fenêtres fermés !!!

Un de mes enfants s'est plaint, faisant comprendre que ce n'est pas correct. En retour, ils l'ont insulté.

J'ai appelé les forces de l'ordre, qui m'avait l'air agacés par mon appel. Une policière et arrivé, mais lorsque ils avaient déjà fini leurs grillades, biensûr.

Bref, c'est constamment la même routine, tous les jours ! Si ce n'est pas ca, c'est du tapage 24 heures sur 24 heures : objet qui tombe, travaux, fêtes, etc... Et la police ne nous prennent JAMAIS au sérieux ! Médiateur, bailleur y compris.

Il y a quelques mois de celà, j'ai fait une demande de logement social. On ne peut plus supporter cette vie, c'est infernal !

Je voulais donc savoir, avec la situation actuelle, si la commission d'attribution de logement est arrêt ?

Merci pour vos réponses.
Messages postés
5
Date d'inscription
vendredi 20 mars 2020
Statut
Membre
Dernière intervention
25 mars 2020
1
Bonsoir,
Le week-end est terminé, le bruit est revenu, les odeurs aussi...
Attendons demain les nouvelles mesures strictes applicables et agissons en conséquence !
Bonne soirée à tous

Bonjour Lepatien..
Vous n'êtes pas seul! Tout demande polie suscite des insultes, souvent sexuels. Pour nous aussi, la police n'intervient pas. On comprend bien qu’elle est débordée avec cette crise, mais un service d'aide aux gens qui respectent la confinement sera bienvenue!
De ma part, je mets constamment les bouche-oreilles et un enregistrement des sons de l'océan, qui masquent le pire des bruits. Mais j'ai une petite-fille malade à l'autre bout du monde. J'aimerai me mettre en contact Skype avec elle pour lire ensemble le livre que je lui ai acheté pour fêter ses dix ans. Mais impossible avec le bruit!
Messages postés
5
Date d'inscription
vendredi 20 mars 2020
Statut
Membre
Dernière intervention
25 mars 2020
1
Bonjour,
Ce tapage est dénonçable mais privilégiez le moment le plus opportun, c'est-à-dire lors d'un vacarme en présence de leurs invités pour appeler la Police !
En effet, elle devrait se rendre sur les lieux pour constater la violation du confinement et dresser les PV aux différents protagonistes tout en prenant acte du tapage.
Personnellement, ce sera la procédure que j'appliquerai comme le suggérait un lecteur de mon post au tout début de la parution.
J'attends donc cet instant, si existant, pour intervenir.
Bon courage !
Bonjour
J'ai moi-même des soucis de voisinage Nous sommes 3 locataires de logements communaux d'une petite commune, avec cour et espace vert communs. De nouveaux locataires sont arrivés le 20 décembre, ils occupent un t4, 4 personnes prévues. En fait ils y vivent plus à 15 qu'à 4, envahissent tout, font du bruit, etc etc. Il y a eu des violences verbales et des menaces physiques, même envers le maire. Le maire ne fait rien ni les gendarmes. Bien sûr le confinement ne les concerne pas !!! Allées et venues incessantes de jour comme de nuit. Tournent à 10 en ce moment mais pas les mêmes. Incroyable !!! Je suis de santé fragile, l'autre voisine aussi. Nous sommes dégoutées et inquiètes
moi jai fuit une ville controlé par les trafic de drogue, aujourdhui je vit chez mon fils dont les voisins depuis le confinement fetes sur fetes joint sur joint jour et totes les nuits , jai 4 stents et mon fils est autisme mais le plus horrifiant la proprietaire est la premiere adjointe du maire de narbonne et aussi magistrate ,bref jai signaler mais rien sa continue donc je suis desoler mais il y a pas de regles en france ,perso j attend la fin du confinement pour encore demenager et laisser place a la drogue
Bonsoir,

Votre témoignage me fait mal au coeur... Et lire que nous sommes plusieurs personnes à vivre ce type de situation me fait encore plus mal...

Comme je l'ai précèdemment ecrit, j'ai pareillement, effectué une demande de logement social. J'avais posé la question de savoir si, malgré la situation, les agences tournaient encore. Si quelqu'un peut me répondre s'il vous plait ?

Sachez que, je nous souhaite beaucoup de courage face à ces ordures, qu'ils soient sanctionnés tôt ou tard pour tous ce qu'ils ont fait ou font endurer, à nous, personne lambda qui ne demandons qu'à vivre tranquillement dans notre habitation.

Je nous souhaite de recevoir très vite une proposition de logement, que l'on puisse déménager, loin, de ces abomination de la nature.

Bonjour Nani, et merci de votre soutien. Heureusement, le concierge chez moi s'est engagée aussi - elle souffre du même locataire, qui - et ses amis - font claque la porte d'entrée toute la nuit qui l'empêche de dormir. Ainsi, être employée, on force la copropriété de s'engager avec la propriétaire de l'appartement - dans ce cas la mère du locataire. Elle aussi commence à s'appuyer sur son fils.
Ça donne de l'espoir, au moins...
Tout est moins difficile lorsqu'on ne ressent pas seule!!
Merci!
bonjour, vous avez la possibilité de déposer plainte sur le site du Ministère de l'Intérieur ou Commissariat de votre circonscription pour trouble anormal du voisinage ; également pour mise en danger de la vie d'autrui ; sachez que votre plainte, conformément à l'article 15-3 du code procédure pénale, ne peut être refuser.

Vous avez également la possibilité de faire appel à la Police municipale, saisir le Maire de votre commune (en tant que premier magistrat et par ses pouvoirs de police générale il a obligation d'intervenir). Pour pouvez également saisir Le Préfet.
Dossier à la une