Dégâts des eaux en co-propriété venant d'une toiture vetuste

- - Dernière réponse :  Janacek - 3 déc. 2019 à 15:03
Bonjour,

Je suis propriétaire d'un appartement que je loue au dernier étage d'un immeuble.
Une toiture défectueuse a entraîné une infiltration d'eau suite à de fortes pluies, cette infiltration a provoqué l'effondrement partiel du plafond de ma cuisine.

Mon locataire a déclaré le sinistre auprès de son assurance,
J'appelle ma propre assurance qui me dit que c'est à mon locataire de déclarer les dégâts.
L'assurance de mon locataire lui dit qu'elle paiera les travaux de finitions, lorsque le reste sera réparé.

Question : quelle assurance peut couvrir la réparation du plafond de la cuisine ? La mienne ? celle de mon locataire ?

Merci pour vos réponses !
Afficher la suite 

1 réponse

0
Merci
Bonjour
Question : quelle assurance peut couvrir la réparation du plafond de la cuisine ? La mienne ? celle de mon locataire ? 

Dans l'ordre:
Réparation de la couverture pour supprimer la cause du sinistre.
C'est au syndic de diligenter les operations et au syndicat (donc vous pour vos tantiemes) de les payer.
Pour les dommages consécutifs, conventionnellement (donc hors droit commun qui reste la seule base legalement opposable)
l'assureur de votre locataire sera le gestionnaire du sinistre (ce qui ne veut pas dire que c'est votre locataire qui s'en occupe)
Si les dommages sont inferieurs à 1600€, ils seront pris en charge par l'assureur du locataire sans recours.
S ils sont supérieurs, itou avec recours.
Je fais abstraction de la ventilation entre embellissements (cf travaux de finition...) et immobilier (plafond mais pas faux-plafond...) qui peut moduler la donne (et votre assureur et/ou celui de la collectivité seront concernés).

nb: il va de soi que votre locataire n'étant en rien responsable de cette situation, vous ne pourrez en aucun cas lui réclamer quoi que ce soit pour ce sinistre.

nb2; et vous ne pourrez pas plus reclamer quoi que ce soit à l'assureur du locataire pour la raison indiquée ci dessus, et parce que vous n'êtes pas signataire de la convention qui l'oblige.
Vous êtes par contre signataire de la convention (=contrat) qui oblige votre assureur à garantir vos biens.
Et pouvez aussi, en droit, réclamer directement au responsable (le syndicat) ou à son assureur.
merci pour cette réponse très claire !
Commenter la réponse de Diverker
Dossier à la une