Harcèlement moral par mes voisins

Signaler
-
jacquoulacroquante
Messages postés
3
Date d'inscription
mardi 7 janvier 2020
Statut
Membre
Dernière intervention
7 janvier 2020
-
Mes voisins m’harcèlent Depuis presque 18 mois, ils m’insultent, insultent mes enfants et ils ont suivis mon fils à deux reprise et la femme. l’ a filmé, mais malheureusement pour moi il travaille pour la mairie en tant qu’éducateur sportif territorial, et ils le protège, et ils jettent du caca de chien sur ma voiture régulièrement et manque de chance j’ai craqué et rejeté sur la peur et ils m’ont filmé, de même qu’ils mettent des papiers dans ma boîte aux lettres et je les ai jeté dans la bouche d’égout, ils m’ont encore filmé , je l’ai vu et je suis tellement désespérée, j’ai laissé faire, et le gendarme dit qu’ils ont le droit de filmer et de montrer aux autres voisins alors qu’à moi ils ont dit que je n’avais pas le droit de filmer pendant qu’ils m’insultaient, je ne sais plus quoi faire, j’ai pensé au suicide, je n’en peux plus.

1 réponse

Messages postés
3
Date d'inscription
mardi 7 janvier 2020
Statut
Membre
Dernière intervention
7 janvier 2020

Bonjour,

Je suis dans une situation similaire à la vôtre sauf que cela ne peut pas avoir de répercutions sur mes enfants... Cela fait près de 10 ans que cela dure... Mes harceleurs dérangés sont dans l'enseignement, des notables, donc intouchables..
La famille s'y met au complet et pas mal d'autres voisins du quartier ont suivi... au lieu de s'indigner, de prendre ma défense. Et certains me filment et je ne sais pas ce qu'ils font de leurs vidéos. Les forces de l'ordre m'ont également dit qu'ils en avaient le droit mais paradoxalement moi, je n'en ai pas le droit... Idem pour les injures...
Le comble, c'est que l'enseignant givré et manipulateur a déposé plainte contre moi parce que j'ai voulu répliquer mais par écrit, la pire idiotie que j'ai commise. J'ai donc été auditionnée et fichée. La plainte a été classée sans suite mais j'ai eu un rappel à la loi. De plus, j'ai une interdiction à vie de remettre les pieds dans cette gendarmerie. C'est illégal mais bon, la loi, ils s'en foutent... Le gendarme qui m'a auditionnée ne loupe pas une occasion de me dénigrer auprès des personnes qui me connaissent, en me faisant passer pour mythomane, folle et débile. Et il s'empresse de dire que je suis connue des services de police, chose qu'il ne fait pas à ceux qui ont bénéficié des mesures d’éloignement ou d'anciens taulards, pédophiles et tueurs... Ses collègues ne se conduisent pas mieux que lui et ils m'attribuent des surnoms méchants, se moquent de moi, ils ont un comportement puéril et pas du tout professionnel, ils sont donc dans l'autre camp... Qui se ressemble s'assemble. Les gendarmes et les maires sont avant tout des habitants du village ou de la petite ville, la profession, c'est juste un statut social.

Je présume que vous habitez la campagne ou en zone semi-rurale et donc la loi, c'est la loi des copains. Les notables sont au dessus des lois et de la morale. Ils ont perdu toute humanité, toute conscience. On le voit très bien vous avec votre fils qu'ils osent harceler et moi, une femme âgée.

Je vous conseille d'aller voir un conciliateur s'il y en a un qui a des permanences dans votre mairie. Mais certains conciliateurs refusent de faire leur boulot et de rencontrer la partie adverse... Ce qui empêche d'intenter une action en justice car le passage par le conciliateur ou le médiateur est désormais indispensable.

Vous pouvez porter plainte directement auprès du procureur.

Essayez de voir une assistance sociale pour vous reloger ailleurs, si elle daigne vous aider... ou vendez votre maison car avec ces individus il est totalement impossible d'avoir un dialogue.

Ne vous suicidez surtout pas, vous avez des enfants qui ont tant besoin de vous.

Bisous.
bonjour
juste une petite précision :la plainte déposée par la partie adverse n'a pas été classée sans suite puisqu'il y a eu un rappel à la loi à votre encontre .... le rappel à la loi est le minimum des condamnations dans les affaires judiciaires.....mais il signifie que vous avez outrepassé la loi et qu'il faut donc arrêter... c'est comme un avertissement...
que disait ce rappel à la loi?
> jodelariege
le Gendarme m’a dit que l’on ne risquait rien, voyant que l’on avait pris une avocate, il m’a dit de ne pas recommencer Sinon je risquai une amende et le mois dernier nous avons réussi à obtenir une mediation au tribunal où chacun est venu avec son avocat et il a été décidé de s’ignorer , ce que nous respectons mais pas eux car ils se garent encore de façon à me gêner, sifflent, chantent en me voyant, la médiatrice doit les appeler pour leur rappeler ce qui a été convenu, c’est usant de voir que ces personnes ne respectent rien!
jacquoulacroquante
Messages postés
3
Date d'inscription
mardi 7 janvier 2020
Statut
Membre
Dernière intervention
7 janvier 2020

Euh, je ne m'en souviens plus.

J'ai arrêté mais pas eux... Le soir même, du rappel à la loi, un des morveux, un rejeton du plaignant, hurlait déjà indirectement sur moi en m'injuriant...
Dossier à la une