Consommation abusive electricite de la part du locataire [Résolu]

-
Bonjour,
On a loue un apart meuble qui etait destinee a l habitation de 2 adultes et un enfant les avance sur les avances de tous les charges etait calcule a 110 sur 2 personnes
Or le locataire de le premier mois il a emmene sa copine et 2 adolescents depuis octobre 2018 et apres il a aussi fait entrer 2 autres adultes sans l accord du bailleur ca fait depuis mars
On a recu le compte electricite et il doit nous regler 1300 eur
Vu que il y a eu un consomattion abusive la clause d un delai d un mois ne tient pas et on a demande le paiement avec effet immediat car il nous a mis en difficulte a nous
Le locataire refuse de payer et nous ne dit rien
Nous avons envoyee toutes les repartition en detail
Que peut on faire pour recuperer la somme car nous avons des factures aussi a payer et mon compagne et au chomage sans cotiser merci bcp
Afficher la suite 

4 réponses

Messages postés
25454
Date d'inscription
mercredi 2 février 2011
Statut
Contributeur
Dernière intervention
15 août 2019
6669
0
Merci
bonjour,
si forfait de 110 euros par mois, et si le contrat d electricité est a votre nom, vous ne pouvez pas demander la différence a votre locataire. Si la facture avait ete de 800 euros par an vous auriez perçu 1320 euros et le locataire n aurai pas pu vous demander de le rembourser

Cordialement
Commenter la réponse de maylin27
Messages postés
16103
Date d'inscription
mardi 21 février 2017
Statut
Membre
Dernière intervention
15 août 2019
5498
0
Merci
Bonjour,
Le bail prévoit des provisions pour charge ou bien un forfait ?
Il est de toute façon illégale de revendre de l'électricité : donc vous ne pouvez pas lui refacturer cette consommation.
Seule solution : vous lui demandez de souscrire son propre abonnement d'électricité et il payera le fournisseur directement.
Evidemment vous ferez aussi un avenant au bail pour réduire le forfait de charges.
en ce qui concerne le nombre des personnes qui peuvent habiter dans un logement ceci est reglemente par la loi aussi,
merci pour vos réponse, je pense que faut mieux passer par un huissier de justice, car il ne s'agit pas de revendre de l'electricité, il s'agit d'un régularisation annuelle des prevision tel que décrété par la loi ALUR, et tant que une partie au ces obligations aussi l'autre et ce qui on a stipule, et signée par les deux parties sur un contrat de bail dans les parametres de la loi en respectant le dispositions de la loi du 1989, modifiée en 2014.
Le contrat est redigé en suviant les parametres de la loi, par un cabinet specialisé
de même je vous rmercie, vous m'avez apporté pas mal d'information
maylin27
Messages postés
25454
Date d'inscription
mercredi 2 février 2011
Statut
Contributeur
Dernière intervention
15 août 2019
6669 -
en ce qui concerne le nombre des personnes qui peuvent habiter dans un logement ceci est reglemente par la loi aussi,
on vous l a déjà dit !!!!! le locataire peut heberger qui il veut a partir du moment ou il paye le loyer et entretien le logement. et que l on chauffe a 19% pour 2 ou pour 6 ne peut pas faire varié la facture de 1300 euros en plus !! sauf si logement mal isolé .... Mais ce n est pas de la responsabilité du locataire mais de la votre et l huissier vous confirmera tout ce que nous avons écrit.

Cordialement
> maylin27
Messages postés
25454
Date d'inscription
mercredi 2 février 2011
Statut
Contributeur
Dernière intervention
15 août 2019
-
juste pour curiosité pourqoui vous prennez ceci ci personellement?
Je vais laisser ceci dans le main des experts, d'en decider mais à titre d'information:
"Un logement doit comporter « une pièce de séjour pour le ménage, une pièce pour chaque personne de référence d’une famille, une pièce pour les personnes de 19 ans ou plus. Pour les célibataires de moins de 19 ans, on compte une pièce pour deux enfants s’ils sont de même sexe ou ont moins de 7 ans, sinon, une pièce par enfant"
et si le bailleur dit clairement au locataire avant la signature combien de personnes maximum peuvent se loger et le locataire accepte, preuve sa signature il doit maintenir a ces obligations. Sinon le locataire avait toujours le choix de ne pas prendre le contrat s'il n'était pas d'accord avec cet condition.
Commenter la réponse de anemonedemer
Messages postés
2346
Date d'inscription
mercredi 26 août 2009
Statut
Membre
Dernière intervention
15 août 2019
820
0
Merci
Bonjour,
la non souscription de l'assurance est une cause de résiliation du contrat de bail, utilisez ce manquement pour entamer la procédure de résiliation.
Merci on aurais pu l'utiliser mais on a prefere de ne pas le faire, car c'est pas non plus facile de dire a quelquen qu'ils est obligé a partir faut du respect du contrat de bail et la loi. on essye défaire le choseà l'aimable me onne finis jamais d'apprendre, quand tous est tranquile tous le monde est gentil après quand on fait noter les manquements les personnes changent
Commenter la réponse de GERDAN
Messages postés
16103
Date d'inscription
mardi 21 février 2017
Statut
Membre
Dernière intervention
15 août 2019
5498
0
Merci
Puisque vous ne voulez pas admettre que nos réponses ne vont pas dans votre sens : allez donc payer l'huissier et ensuite l'avocat.
Ils vous diront pareil que nous.
Sur ce ... bonne continuation avec vos certitudes.
Commenter la réponse de anemonedemer
Dossier à la une