Fuites et dégâts des eaux

- - Dernière réponse : xplom
Messages postés
34053
Date d'inscription
mardi 17 septembre 2013
Statut
Membre
Dernière intervention
25 août 2019
- 29 juil. 2019 à 13:27
Bonjour,
Je réside actuellement dans l'appartement de mon frère (payé par notre père qui est le garant) le temps de mes etudes. Cet été je travaille à 45km de cet appartement : je réside donc chez mon père, proche de mon lieu de travail en semaine et me deplace seulement le dimanche et lundi sur Bordeaux, lieu de l'appartement en question.
Lundi dernier j'ai découvert une grosse fuite (4 "points d'eaux") provenant du plafond au dessus de mon placard. Mon premier reflex, apres avoir tout nettoyé et sortit du placard, a été d'aller voir mon voisin du dessus ainsi que son voisin à lui (les appartements sont faits de la même manière : son voisin d'à côté aurait sa salle de bain proche de mon placard)
Les deux étaient absents.
Prise de panique je vais à mon agence et tombe sur une femme qui me dit qu'elle n'est pas gestionnaire donc en gros elle ne peut rien faire. Elle me donne le numéro du soi-disant gestionnaire. Je l'appelle et celui ci ne peut rien faire non plus et finit par me donner le numéro de ma propriétaire (que je n'avais pas)
J'explique cela à mon père, puis ma propriétaire, je fouille dans les papiers de mon frère et appelle son assurance habitation pour l'appartement...
Contrat résilié il y a 2 ans. L'appartement n'est pas assuré. (merci mon frère) panique n°2. Je rappelle la propriétaire pour lui expliquer. Je remarque depuis la rue que l'appartement se situant à côté de mon voisin du dessus (la ou la salle de bain serait proche de mon placard) vient d'être vendu par une agence. J'appelle cette agence et ils sont venus directement ouvrir ce fameux appartement pour vérifier.... Rien.
J'appelle le syndic. Ils ne veulent pas intervenir tant qu'ils ne savent pas d'où provient la fuite. Ils me disent donc de faire appel à un expert de mon assurance pour rechercher la fuite. Vous commencez à voir le problème ? Je rappelle ma propriétaire et elle réussit à convaincre son assurance d'envoyer un expert qui n'est arrivé que mercredi soir. J'ai du donc demandé à une amie de venir vider les seaux matin et soir puisque je suis à plus de 40km pendant la semaine (je n'ai pas le permis) en attendant une énorme tâche est apparue et fait presque le quart de la pièce principale (c'est un appartement de 16m2) et il coule environ 8litres d'eau par nuit. L'expert de mon assurance à constaté que cela venait des canalisations/ballon d'eau chaude (de la résidence donc le syndic pourrait intervenir) OU de mon voisin du dessus absent. Je vais devoir rappeler le syndic demain matin... J'ai peur qu' Ils me disent la même chose puisque le voisin du dessus est injoignable.....
Que dois-je faire ?? Je me sens déjà mal de devoir demander à une amie de venir tous les jours vider ces seaux. Et surtout les dégâts sont de plus en plus importants. Je ne peux pas couper l'eau par moi même (je ne peux pas depuis mon appartement) à qui dois-je demander ?
Et surtout dois-je vraiment à harceler le syndic... J'ai passé ma seule journée de repos lundi dernier à faire des allé retour et des appels. Je suis à bout.


Ps : Le gardien/concierge de l'immeuble est en arrêt maladie.
Afficher la suite 

3 réponses

Meilleure réponse
1
Merci
Bonjour
Que dois-je faire ?? 

Vous avez fait ce qu'il fallait; informer votre bailleur.
La suite concerne lui et son assurance et il leur revient de contacter syndic et assureur de la collectivité.
Votre responsabilité n'est pas engagée (sauf pour le defaut d'assurance mais qui est sans consequence pour vous pour ce sinistre).

Dire « Merci » 1

Heureux de vous avoir aidé ! Vous nous appréciez ? Donnez votre avis sur nous ! Evaluez Droit-Finances

droit-finances 23609 internautes nous ont dit merci ce mois-ci

Commenter la réponse de Diverker
Messages postés
14383
Date d'inscription
samedi 1 septembre 2007
Statut
Membre
Dernière intervention
25 août 2019
1750
1
Merci
bonjour, commencez par faire fermer le compteur du voisin du dessus, sinon la fuite ne s'arrêtera jamais
ça peut être fait par la personne qui vide les seaux et quelle mette un mot sur le compteur pour le voisin.

Dire « Merci » 1

Heureux de vous avoir aidé ! Vous nous appréciez ? Donnez votre avis sur nous ! Evaluez Droit-Finances

droit-finances 23609 internautes nous ont dit merci ce mois-ci

xplom
Messages postés
34053
Date d'inscription
mardi 17 septembre 2013
Statut
Membre
Dernière intervention
25 août 2019
644 -
slt
ah j'avais compris que c'était le réseau de l'immeuble qui fuit ? eau chaude collective...
si fuite après un éventuel compteur eau chaude , oui bonne idée
Merci je vais voir ce que je peux faire. Le gardien remplaçant vient d'arriver. Il fait ce qu'il peut pour m'aider. D'apres lui ainsi que le gestionnaire de l'immeuble (syndic) que j'ai reussis à a oir au téléphone, la fuite ne viendrait pas de mon voisin mais du collectif.
xplom
Messages postés
34053
Date d'inscription
mardi 17 septembre 2013
Statut
Membre
Dernière intervention
25 août 2019
644 > Morgane -
donc si je comprends bien, pour que ça fuit plus il faut couper l'immeuble , aie !
pour l'assurance je laisse les pros en discuter, mais mon petit doigt me dit que c'est là qu'on va tourner aux problèmes
Commenter la réponse de cristali
Messages postés
16355
Date d'inscription
mardi 21 février 2017
Statut
Membre
Dernière intervention
25 août 2019
5624
0
Merci
Bonjour,
Un défaut d'assurance est une clause de résiliation du bail... Prévenez votre frère et vérifiez si il n'aurait pas souscrit une assurance auprès d'une autre compagnie.

Loi de 89 :

Le locataire est obligé :
...
g) De s'assurer contre les risques dont il doit répondre en sa qualité de locataire et d'en justifier lors de la remise des clés puis, chaque année, à la demande du bailleur. La justification de cette assurance résulte de la remise au bailleur d'une attestation de l'assureur ou de son représentant.

Toute clause prévoyant la résiliation de plein droit du contrat de location pour défaut d'assurance du locataire ne produit effet qu'un mois après un commandement demeuré infructueux. Ce commandement reproduit, à peine de nullité, les dispositions du présent alinéa.

A défaut de la remise de l'attestation d'assurance et après un délai d'un mois à compter d'une mise en demeure non suivie d'effet, le bailleur peut souscrire une assurance pour compte du locataire, récupérable auprès de celui-ci.

Cette mise en demeure doit informer le locataire de la volonté du bailleur de souscrire une assurance pour compte du locataire et vaut renoncement à la mise en œuvre de la clause prévoyant, le cas échéant, la résiliation de plein droit du contrat de location pour défaut d'assurance du locataire.

Cette assurance constitue une assurance pour compte au sens de l'article L. 112-1 du code des assurances. Elle est limitée à la couverture de la responsabilité locative mentionnée au premier alinéa du présent g. Le montant total de la prime d'assurance annuelle, éventuellement majoré dans la limite d'un montant fixé par décret en Conseil d'Etat, est récupérable par le bailleur par douzième à chaque paiement du loyer. Il est inscrit sur l'avis d'échéance et porté sur la quittance remise au locataire.

Une copie du contrat d'assurance est transmise au locataire lors de la souscription et à chaque renouvellement du contrat.

Lorsque le locataire remet au bailleur une attestation d'assurance ou en cas de départ du locataire avant le terme du contrat d'assurance, le bailleur résilie le contrat souscrit pour le compte du locataire dans le délai le plus bref permis par la législation en vigueur. La prime ou la fraction de prime exigible dans ce délai au titre de la garantie souscrite par le bailleur demeure récupérable auprès du locataire.
Commenter la réponse de anemonedemer
Dossier à la une