Prime Rénov 2021 : montants et conditions

Prime Rénov 2021 : montants et conditions [PRIME RENOV] La Prime Rénov' 2021 permet de toucher une aide pour vos travaux de rénovation. Conditions, montant et démarches de cette prime rénovation versée par l'Anah.

Qu'est-ce que la Prime Rénov' ?

La Prime Rénov' est une prime de transition énergétique destinée aux propriétaires afin de financer des travaux d'économie d'énergie dans leur logement. Cette aide financière est versée par l'Agence nationale de l'habitat (Anah), établissement public placé sous la tutelle des ministères en charge du Logement, du Budget et de l'Economie. Le montant de la prime rénovation dépend du type des travaux réalisés, travaux qui doivent être accomplis par un professionnel labellisé RGE. Le cumul des primes est plafonné à 20 000 € sur une période de cinq ans. La Prime Rénov' est cumulable avec le chèque énergie et les Certificats d'Economie d'Energie.

Quels sont les travaux financés par la Prime Rénov' ?

La Prime Rénov' peut permettre de financer de nombreux travaux d'économie d'énergie, et notamment :

  • des travaux de chauffage : installation d'une chaudière ou d'un poêle à granulés ou à bûches, mise en place d'une pompe à chaleur ou d'un chauffage solaire, etc. ;
  • des travaux de ventilation (installation d'une VMC par exemple) ;
  • des travaux d'isolation des murs (par l'intérieur ou l'extérieur), des toitures ou des planchers ;
  • la dépose d'une cuve à fioul.

Selon le ministère du Logement, le dispositif Ma Prime Rénov' a rencontré un important succès en début d'année 2021 avec plus de 190 000 dossiers déposés à la fin janvier 2021. En fin d'année dernière, on dénombrait 53 570 primes versées pour un montant moyen d'environ 4 000 €. Les travaux liés au système de chauffage venaient en tête des travaux engagés avec 72% des demandes.

Qui peut toucher la Prime Rénov' ?

Réservée l'an dernier aux propriétaires occupants, ma Prime Rénov' est élargie à tous les propriétaires depuis 2021, y compris donc aux propriétaires bailleurs qui donnent en location un logement dans la limite de trois logements aidés. Les bailleurs personnes physiques peuvent donc bénéficier de la Prime Rénov'. En revanche, les SCI sont exclues du dispositif. Pour toucher l'aide, le bailleur doit s'engager à louer son bien dans les 6 mois qui suivent le paiement intégral de la prime et pour une durée minimale de 5 ans. Aucune condition liée à un plafond de loyer pratiqué ne s'applique. Les copropriétés bénéficient également de la prime rénovation pour des travaux dans les parties communes. Les logements doivent avoir été achevés depuis plus de deux ans et être occupés à titre de résidence principale. Les travaux dans les résidences secondaires ne sont donc pas concernés par la prime rénovation, tout comme les logements neufs.

Pour bénéficier de la Prime Rénov' l'an dernier, les revenus du ménage ne devaient pas dépasser certains plafonds de ressources. Ces plafonds de revenus ont été supprimés depuis le 1er janvier 2021 : Ma Prime Renov' est donc accessible à tous les propriétaires et copropriétaires quels que soient leurs niveaux de revenus. Ces derniers restent toutefois pris en compte pour déterminer le montant de la prime, l'étendue de l'aide dépendant également de la nature des travaux envisagés.

Quel revenu fiscal de référence pour toucher la Prime Rénov ?

Les ménages sont classés en quatre catégories de couleur suivant leur revenu fiscal de référence (RFR) et la composition du foyer. Le montant de la Prime Rénov dépend de la couleur qui leur est attribuée. Les tranches de revenus de chaque couleur varient selon que le logement est situé en Ile-de-France ou non. Le revenu fiscal de référence est indiqué sur l'avis d'imposition du foyer fiscal. Les couleurs vont du bleu (aides les plus importantes pour les foyers aux revenus les plus modestes) au rose (aides les moins importantes pour les foyers aux plus hauts revenus) en passant par le jaune et le violet (couleurs correspondant aux revenus intermédiaires).

Tranches de revenus hors Ile-de-France

Composition du foyer Bleu Jaune Violet Rose
1 14 879 € 19 074 € 29 148 € > 29 148 €
2 21 760 € 27 896 € 42 848 € > 42 848 €
3 26 170 € 33 547 € 51 592 € > 51 592 €
4 30 572 € 39 192 € 60 336 € > 60 336 €
5 34 993 € 44 860 € 69 081 € > 69 081 €
Par personne supplémentaire 4 412 € 5 651 € 8 744 € 8 744 €

Tranches de revenus en Ile-de-France

Composition du foyer Bleu Jaune Violet Rose
1 20 593 € 25 068 € 38 184 € > 38 184 €
2 30 225 € 36 792 € 56 130 € > 56 130 €
3 36 297 € 44 188 € 67 585 € > 67 585 €
4 42 381 € 51 597 € 79 041 € > 79 041 €
5 48 488 € 59 026 € 90 496 € > 90 496 €
Par personne supplémentaire 6 096 € 7 422 € 11 455 € 11 455 €

Exemple 1 : Antoine et Marion vivent ensemble avec leurs deux enfants en région parisienne, soit un foyer de 4 personnes en Ile-de-France. Leur revenu fiscal de référence est de 50 000 euros. Leur couleur Prime Rénov est donc le jaune.

Exemple 2 : Marc et Claudine sont deux retraités vivant ensemble à Lille, soit un foyer de 2 personnes hors Ile-de-France. Leur revenu fiscal de référence est de 30 000 euros. Leur couleur Prime Rénov' est donc le violet.

Quel est le montant de la Prime Rénov' ?

Le montant de la Prime Renov' dépend de deux facteurs : le type de travaux d'une part et les ressources du propriétaire (ci-dessus) d'autre part. A chaque tranche de revenus correspond une couleur de barème avec des montants d'aides différents. Vous pouvez télécharger le barème 2021 de la Prime Rénov pour connaitre les montants de l'aide pour chaque couleur. Il est possible de cumuler la Prime Rénov' avec d'autres aides à la transition énergétique : éco-prêt à taux zéro, Chèque Energie, Certificats d'Economie d'Energie, etc.

Pour vous aider à connaitre les aides auxquelles vous avez droit, le site FAIRE édité par l'Agence de l'Environnement et de la Maîtrise de l'Energie (ADEME) met à votre disposition un simulateur en ligne permettant d'estimer en quelques minutes le montant que vous pouvez toucher. Vous devez renseigner en ligne les caractéristiques de votre logement, la nature des travaux de rénovation énergétique que vous envisagez, le nombre de personnes qui composent votre foyer ainsi que votre revenu fiscal de référence (RFR). Avant de commencer la simulation, pensez à vous munir de votre dernier avis d'imposition (sur lequel figure le RFR), des caractéristiques de votre habitation (année de construction, surface...) ainsi que des éventuels devis d'entreprise si vous en avez déjà fait établir.

Une fois toutes ces informations renseignées, le simulateur vous indique la liste des dispositifs d'aide dont vous pouvez bénéficier (MaPrimeRénov, mais aussi les Certificats d'économies d'énergie (CEE) ou les aides proposées par les collectivités locales par exemple) ainsi que le pourcentage de l'aide estimée pour financer vos travaux. Ces démarches sont anonymes. Vous n'avez donc pas à renseigner vos coordonnées personnelles.

A titre d'exemples, l'aide Ma Prime Rénov pour les tranches de revenus classées en rose (revenus les plus élevés) pour l'isolation de murs par l'extérieur est fixée à 15 euros par m2. Pour les tranches de revenus classées en violet, l'aide à l'installation d'un poêle à bois est fixé à 1000 euros pour un poêle à bûches et à 1500 euros pour un poêle à granulés. Pour les tranches classées en jaune, l'aide à l'installation d'une pompe à chaleur air/eau est fixée à 3000 euros. Pour les tranches classées en bleu (revenus les plus modestes), l'aide Ma Prime Rénov peut atteindre jusqu'à 10 000 euros pour l'installation d'une chaudière à granulés.

Comment demander une Prime Rénov' ?

La première démarche consiste à vérifier que les travaux que vous envisagez sont bien éligibles à la prime rénovation. Vous devez ensuite cibler les aides auxquelles vous avez droit selon votre profil et votre niveau de revenus indiqués dans les tableaux ci-dessus (couleurs bleue, jaune, violet ou rose). Pour vous aider dans ces premières démarches, vous pouvez utiliser un simulateur Prime Rénov en ligne.

Vous faites ensuite réaliser des devis par des professionnels RGE. Une fois votre devis choisi, voici les démarches à effectuer, étape par étape, pour recevoir la prime de rénovation énergétique.

  1. Vous créez votre compte sur le site spécialisé. Vous faites ensuite une demande de subvention dans laquelle vous décrivez avec précision votre projet (logement, travaux, prix, etc.) et envoyez les justificatifs. Lors de cette étape, vous pouvez également faire une demande d'avance.
  2. L'Anah vous confirme le montant de votre prime.
  3. Vous réalisez les travaux par l'entrepreneur RGE.
  4. Vous transmettez la facture à l'Anah.
  5. L'Anah vous verse la prime pour vous permettre de payer la facture.

Conseils

Afin de prévenir les litiges et les risques d'escroquerie, plusieurs précautions s'imposent avant de choisir une entreprise spécialisée dans la rénovation énergétique. Si une entreprise vient vous démarcher à domicile, prenez le temps de la réflexion et ne signez pas un engagement immédiat. Si tel est le cas, sachez que vous avez toujours la possibilité de faire jouer votre droit de rétractation pendant 14 jours.

En cas de doute sur un professionnel, vous pouvez consulter un service public spécialisé dans les travaux énergétiques : FAIRE. Ce service peut être consulté par téléphone au 0 808 800 700 ou sur le site internet https://www.faire.gouv.fr. Et pour vérifier que l'entreprise dispose bien du label RGE, vous pouvez consulter l'annuaire des RGE.

Travaux-Construction