Médecin du travail

Messages postés
1
Date d'inscription
jeudi 21 février 2019
Dernière intervention
1 mars 2019
- - Dernière réponse :  xler42 - 4 mars 2019 à 13:50
Bonjour, à tous je voulais avoir des renseignements suite à l’accident de travail de ma mère qui dure depuis le 9 novembre 2016 elle a été convoqué par le médecin conseil de la sécurité du travail qui par la suite la convoque à la médecine du travail

Entre temp nous avons reçu un courrier de la sécurité sociale nous indiquant qu’ils vont calculer son taux d’incapacité permanente pour lui versé une rente la mère a eux dès micro lésion à la tête et 3 côtes cassé suite à son traumatisme elle tombe dans une dépression et se dit incapable de reprendre son activité car elle a toujours des séquelles j’aimerais savoir éventuellement qu’elle sera la suite des événements merci à vous
Afficher la suite 

Votre réponse

1 réponse

Meilleure réponse
1
Merci
Bonjour,

"
Bonjour, à tous je voulais avoir des renseignements suite à l’accident de travail de ma mère qui dure depuis le 9 novembre 2016 elle a été convoqué par le médecin conseil de la sécurité du travail qui par la suite la convoque à la médecine du travail

c'est pas tout à fait juste. Le médecin conseil n'a pas le pouvoir de faire convoquer un patient devant un médecin du travail. Il a seulement conseillé cette visite, éventuellement à rédigé un courrier afin d'avoir directement une réponse du médecin du travail.

Entre temp nous avons reçu un courrier de la sécurité sociale nous indiquant qu’ils vont calculer son taux d’incapacité permanente pour lui versé une rente la mère a eux dès micro lésion à la tête et 3 côtes cassé suite à son traumatisme elle tombe dans une dépression et se dit incapable de reprendre son activité car elle a toujours des séquelles

Le médecin conseil ne s'est pas prononcé sur l'aptitude au poste de travail tout simplement parcequ'il n'en a pas le droit. Celle-ci relève de l'application du code du travail et est de la responsabilité exclusive du médecin du travail. Le médecin conseil à statué sur la stabilisation de l'état clinique. Il prends en compte l'existence des séquelles en fixant un taux d' IPP qui servira de base à l'indemnisation par l'assurance maladie.

Dans votre situation, telle que vous nous la décrivez, je ne vois pas d'anomalie.


j’aimerais savoir éventuellement qu’elle sera la suite des événements merci à vous

le médecin du travail va se prononcer sur la nécessiter d'un aménagement temporaire ou permanent de son poste de travail et faire des propositions à l'employeur. Celui-ci peut ou non les mettre en oeuvre. En cas d'echec, une inaptitude définitive au poste de travail peut être décidée par le médecin du travail.
"

bonne journée

Dire « Merci » 1

Heureux de vous avoir aidé ! Vous nous appréciez ? Donnez votre avis sur nous ! Evaluez Droit-Finances

droit-finances 22732 internautes nous ont dit merci ce mois-ci

Commenter la réponse de xler42
Dossier à la une