Colocation très pénible et propriétaire incompréhensible

- - Dernière réponse : anemonedemer
Messages postés
12608
Date d'inscription
mardi 21 février 2017
Dernière intervention
26 mars 2019
- 27 févr. 2019 à 13:57
Bonjour, Je vis depuis plusieurs mois un enfer avec le propriétaire de ma colocation. Ce sera long, excusez-moi.

Je fais confiance naturellement, je suis quelqu'un de simple alors en mai 2018 je me suis basé sur le contact que j'ai eu avec une jeune femme propriétaire de l'appartement dont je loue une chambre. C'est stupide à dire mais voilà, il faisait beau, le site est sympa et l'appartement au premier abord lui aussi correct. Loyer 450 euros charges comprise et chambre de 10 m carré.
Très rapidement elle n'a pas respectée certains points, pas de bail, pas de quittance aujourd'hui la dernière date d'octobre 2018. J'ai réparé une prise et un interrupteur + la tringle à rideau. L'appartement a de multiples défauts. Mais je suis simple, gentil, calme, doux et tous les défaut qui vont avec alors, j'ai accepté. Dès juin 2018 première grosse difficulté, un copropriétaire à décollé mon nom de la boite aux lettres, du courrier très sensible c'est ainsi vu retourné à l'envoyeur: Je suis éducateur dans un statut mixe (non titulaire), j'exerce également dans une école primaire. les courriers en question émanent du tribunal pour enfants. Je devais monter en échelon avec une augmentation de salaire mais voilà, plusieurs courriers ont étaient retournés, j'ai reçu un blâme et mon évolution à été repoussée puis annulée car mon employeur ne m'a pas cru perte 300 euros mensuel.

Début janvier 2019 la caf m'informe que mes droits sont suspendus car l'adresse de l'appartement semble ne pas être déclaré, 155 euros en moins. Nous avons avec un colocataire parlé à plusieurs reprises de l’attitude curieuse de la propriétaire: elle ne répond pas aux emails, il faut la harceler pour avoir les quittances, il y a de fortes nuisances avec certains colocataires, en vain nous avons demandé un règlement de vie. Nous sommes tampon avec presque tous les copropriétaires, je suis même le seul à avoir un bon contact, je m'oblige à cela. Il faut ajouter qu'ils n'ont pas bien vécu les anciens locataires.

Lorsque je suis entré dans cette chambre, j'ai réglé 450 euros + 150 (caution de 2 mois à régler par partie de 150 euros) mais en juin avec cette difficulté elle a acceptée de reporter. Elle s'est braquée en décembre me demandant l’intégralité soit 750 euros. J'ai signé un partenariat d'artiste avec une grosse société qui copywrite mes maquettes, des revenus vont arriver, il faut du temps, ce n'est pas un salaire, ce n'est pas fixe... elle a accepté d'attendre jusqu'en mars date ou je recevrais un premier versement.
Je règle mon loyer rubis sur l'ongle tous les 8 de chaque mois par l'intermédiaire d'un colocataire avec qui je m'entends très bien et qui la connais: il lui apporte une enveloppe que je prépare chaque mois.

J'ai eu hier une altercation violente avec elle car elle ne comprends pas que mes difficultés sont en partie liés au fait qu'en entrant dans l'appartement je n'ai pas eu les règles de vie de l'immeuble comme par exemple le format, la couleur des étiquettes des noms sur les boites aux lettres, elle s'est braquée concernant la caf qui m'a suspendu l'apl avec des explications invraisemblables ou a minima incompréhensibles comme, elle a déclarée l'appartement aux impôts, que c'est à elle de demander et recevoir l'apl s'il y a des droits. Je me suis contenté de dire que la caf a suspendu mes droits au premier janvier 2019 car elle ne trouve pas de déclaration à l'adresse de l'appartement pas plus, je ne l'ai accusé de rien. Elle a tout pris pour elle dans une violente diatribe, je suis manipulateur, malhonnête car je ne voudrai pas régler la caution. Elle était avec une personne qui est reconnu notoirement comme manipulateur par son entourage et notamment ce colocatairre qui lui apporte le loyer. Je le cite
- elle a changée avec lui même moi je ne la comprends plus, je ne sais pas ou elle va.
Il s'est mis dans l'incident me disant que je n'étais pas clair dans ma tête qu'il était lui aussi propriétaire de cet appartement...
J'ai stoppé l'épisode car j'ai un lourd handicap et lorsque j'ai une infiltration, je ne suis pas en mesure de porter une conversation longue. Elle a terminée en me disant qu'elle allait me faire un courrier en AR pour m'expluser car je serais en plus responsable du départ de certains colocataires, que je serais nuisible, moi qui suis silencieux, calme, d'un caractère stable, il le faut dans mon métier, j'exerce avec des enfants en grosse difficultés scolaire, handicapés, j'ai également un enfant autiste aspergers. Je serais nuisible???

Il n'y a pas eu d'état des lieux, je n'ai pas de contrat, pas de quittance depuis en fait septembre et je sais que 2 des colocataires qui sont en grandes partie responsables des nuissances sonores à toutes heures et pour lesquels je dois ensuite supporter le mécontentement des copropriétaires ne sont pas déclarés, je pense en fait que l'appartement n'est pas déclaré comme il le faudrait. Il fait 86 m carré, il y a 5 chambres, la mienne est la plus grande moins de 10m carré, 2 sont des placards bien trop petits pour faire une chambre soit 2200 euros de loyers mensuel au total. Il y aurait bien d'autres chose à dire concernant l'équipement et l'hygiène mais ce n'est pas le sujet. Voilà!

J'ai depuis janvier 2019 1095 euros de salaire, tout payé, il me reste moins de 8 euros par jours, un handicap lourd, lié en partie à un placement dans une famille d'accueil de ténardier... Je laisse un peu de ma misère, il le faut bien lol.
Que puis-je faire, je suis quelqu'un de simple et en dehors de mon travail, je suis nul, j'ai des talents qui s'accompagnent hélas avec une confiance de la vie et des gens qui confine à la stupidité la plus totale. Je le sais, mais je ne me soigne pas.
Merci pour celles et ceux qui ont eu le courage d'aller au bout.

Jean
Afficher la suite 

Votre réponse

2 réponses

0
Merci
Bonjour,

Beaucoup trop long, je n'ai pas trouvé vos questions.

Vous êtes sur un site de droit, allez au faits !
Commenter la réponse de Komar
Messages postés
12608
Date d'inscription
mardi 21 février 2017
Dernière intervention
26 mars 2019
4513
0
Merci
Bonjour,
Soit vous allez au tribunal avec tous vos griefs, pour une guerre de plusieurs mois/années, soit vous déménagez et tournez la page.
Commenter la réponse de anemonedemer
Dossier à la une