Colocataire insistant et propriétaires sans morale

Messages postés
12
Date d'inscription
samedi 24 novembre 2018
Dernière intervention
25 novembre 2018
-
Bonjour à tous,

Je suis étudiante et j'ai commencé à louer en septembre 2017 une chambre chez l'habitant. Il y en a en tout 3 à l'étage que les propriétaires louent.

Une des chambres est louée par un garçon qui s'est montré très insistant envers moi : cadeaux à répétition dont je ne voulais pas, sms tout mielleux, etc. J'ai montré à plusieurs reprises mon mécontentement face à son comportement. Je pensais qu'il avait compris et j'ai donc repris ce logement cette année (ce qui était certainement très idiot de ma part), et ce jeune homme a recommencé de plus belle. Encore des cadeaux, des remarques, il demande, alors que je suis à côté, aux gens de lui envoyer des photos de moi... Cette fois ci il s'est fait encore plus insistant et omniprésent, ce qui a rendu la vie impossible pour moi dans ce logement (j'en ai fait des crises de panique chez mes parents tellement je ne voulais pas repartir là-bas).

Je préviens donc les propriétaires qui tout d'abord tombent de haut, puis se montrent compréhensifs, puis finissent par me dire "on va lui parler ça va passer", "c'est peut être rien de plus qu'un choc culturel" (il est indien) et, le plus magnifique "on ne comprend pas pourquoi on doit être mêlés à ça". Ils lui parlent, on dirait que l'autre comprend enfin. Mais rien n'y fait je ne me sens pas bien.

Je décide donc de partir. Je préviens mes propriétaires et essaie de tout faire pour que tous se passe bien. Seulement voilà, la femme (les propriétaires sont un couple) est devenue particulièrement désagréable avec moi. Elle est sèche, malpolie, hautaine et presque moqueuse. Nous avons convenu de dater la lettre de préavis au 15/11, je lui ai remise en main propre le 20 car déménager, travailler et étudier en même temps ne laisse pas beaucoup de temps pour aller imprimer une lettre. Elle me fait comprendre que je lui donne la lettre tard et ne prend même plus la peine d'utiliser les formules de politesse de base (du style au revoir).

Je vois par la suite sur un site d'annonces que le logement est de nouveau à louer. L'annonce date du 13 novembre! Et il y est indiqué que le logement est libre à partir du 15 décembre. Mais le pire, c'est qu'ils tiennent à ne louer qu'à une fille! Je suis écœurée...
Je ne sais pas si c'est pertinent, mais ces messieurs dames sont des grands fans de l'Inde, de yoga, de bouddhisme et j'en passe. Ils m'ont d'ailleurs dit qu'ils ne louaient auparavant qu'à des filles, mais qu'ils avaient accepté ce locataire, uniquement parce qu'il était indien.

Bref, je leur dois maintenant un demi-loyer, ce qui est tout à fait normal. Mais je sens gros comme une maison que je vais grandement peiner à récupérer mon DG (absolument rien n'a été endommagé, si ce n'est mon idéalisme). Que puis-je faire si jamais ils refusent de me le rendre?

C'était très long, je m'en excuse.

Merci beaucoup d'avance pour vos réponses.
Afficher la suite 

Votre réponse

3 réponses

Messages postés
9397
Date d'inscription
mardi 21 février 2017
Dernière intervention
16 décembre 2018
0
Merci
Bonjour
Vous récupérez votre DG des lors que l'état des lieux de sortie est conforme à l'état des lieux d'entrée.
Si vous craignez une "erreur " prenez un huissier. Mais vu le coût par rapport au montant du DG c'est sans doute inadapté.
Toutes vos autres considérations n'ont rien de juridique.
screugneugneu123
Messages postés
12
Date d'inscription
samedi 24 novembre 2018
Dernière intervention
25 novembre 2018
-
Merci beaucoup pour votre réponse.

En revanche une question me taraude encore : les propriétaires n'ont-ils vraiment aucun devoir si un de leur locataire pose des problèmes soit de colocation soit de voisinage? Si c'est la cas c'est bien décevant...
djivi38
Messages postés
22114
Date d'inscription
dimanche 12 avril 2015
Dernière intervention
17 décembre 2018
> screugneugneu123
Messages postés
12
Date d'inscription
samedi 24 novembre 2018
Dernière intervention
25 novembre 2018
-
bonsoir,

une petite précision : en colocation (= chambres individuelles et séjour/cuisine/SdB/wc en commun) l'EDLS ne concerne QUE la partie privative de chaque locataire.
Autrement dit, si "dégradations" dans les parties communes, les réparations ne peuvent pas être imputées aux colocataires (et ne doivent même pas figurer sur les EDLS individuels).

cdt.
screugneugneu123
Messages postés
12
Date d'inscription
samedi 24 novembre 2018
Dernière intervention
25 novembre 2018
> djivi38
Messages postés
22114
Date d'inscription
dimanche 12 avril 2015
Dernière intervention
17 décembre 2018
-
Bonjour,

Merci beaucoup pour cette information cruciale!
GKLONE
Messages postés
1614
Date d'inscription
jeudi 28 juin 2018
Dernière intervention
16 décembre 2018
> screugneugneu123
Messages postés
12
Date d'inscription
samedi 24 novembre 2018
Dernière intervention
25 novembre 2018
-
Bonjour,
Les bailleurs ne sont pas responsables des mœurs et du comportement de leurs locataires. Si vous leur envoyez un courrier indiquant que vos voisins font trop de bruit ou laissent traîner leurs affaires partout dans les parties communes, et vous empêchent de jouir paisiblement des locaux que vous louez, ils devront leur demander de respecter votre tranquillité. Ça ne va pas plus loin. Ce ne sont ni vos parents ni des surveillants d'internat.
Si votre voisin a des gestes déplacés c'est à vous de régler le problème, au besoin en portant plainte auprès de la police.
Commenter la réponse de anemonedemer
Messages postés
4585
Date d'inscription
dimanche 17 mars 2013
Dernière intervention
16 décembre 2018
0
Merci
Un propriétaire n'est en rien "garant" ou "responsable" de la bonne moralité de ses locataires. Vous imaginez sinon ?
screugneugneu123
Messages postés
12
Date d'inscription
samedi 24 novembre 2018
Dernière intervention
25 novembre 2018
> GKLONE
Messages postés
1614
Date d'inscription
jeudi 28 juin 2018
Dernière intervention
16 décembre 2018
-
Si vous le dites...
GKLONE
Messages postés
1614
Date d'inscription
jeudi 28 juin 2018
Dernière intervention
16 décembre 2018
> screugneugneu123
Messages postés
12
Date d'inscription
samedi 24 novembre 2018
Dernière intervention
25 novembre 2018
-
Et je l'ai déjà expliqué dans le post 7.
De plus le bailleur ne vit pas toujours près de ses locataires. Il n'est pas responsable de leurs manières ! Et la morale n'a pas grand chose à voir avec le droit. D'autres locataires apprécieraient peut-être d'être courtisés de cette façon. A vous de le remettre à sa place, de manière ferme, et la police est à votre disposition si nécessaire.
screugneugneu123
Messages postés
12
Date d'inscription
samedi 24 novembre 2018
Dernière intervention
25 novembre 2018
-
J'ai bien vu votre post et je vous en remercie, mais cette phrase "Le bailleur s'engage [...] à assurer au locataire une jouissance paisible et la garantie des vices ou défauts de nature à y faire obstacle", qui figure bien sur le contrat, elle sert à quoi? La jouissance d'un logement quand on se fait emmerder constamment par un gars qui comprend pas le mot "non", c'est pas trop ça...
GKLONE
Messages postés
1614
Date d'inscription
jeudi 28 juin 2018
Dernière intervention
16 décembre 2018
> screugneugneu123
Messages postés
12
Date d'inscription
samedi 24 novembre 2018
Dernière intervention
25 novembre 2018
-
Elle sert à vous garantir, autant que faire se peut, que vous pourrez avoir le calme, l'ordre et la propreté qu'on peut souhaiter lorsqu'on loue un logement dans les conditions que vous connaissez (dans un immeuble collectif de telles ou telles caractéristiques, situé dans tel environnement, et comprenant des parties privatives et des parties partagées avec d'autres personnes). Et que vous pourrez bien profiter des parties privatives à votre guise, et des parties communes avec les autres. Les vices et défauts dont il est question sont ceux du logement, pas ceux des autres locataires.
Elle ne sert pas à vous garantir que les autres locataires ne vont pas s'intéresser à vous, ou ne vont pas aller et venir à leur guise et avec qui leur plaira.
Tout juste est il mentionné, dans certains règlements de copropriété, que les résidents sont tenus aux bonnes mœurs, vous protégeant ainsi théoriquement du commerce des corps et des plaisirs rémunérés.
Pour le reste, encore une fois, le propriétaire n'est pas un surveillant d'internat.

'La jouissance d'un logement quand on se fait emmerder constamment par un gars qui comprend pas le mot "non", c'est pas trop ça...'
Ce n'est pas au bailleur que vous devez vous adresser, c'est à la police !
screugneugneu123
Messages postés
12
Date d'inscription
samedi 24 novembre 2018
Dernière intervention
25 novembre 2018
-
Vous avez très certainement raison, mais je ne suis pas sûre de trouver tout ça très juste...
Quant à aller voir la police j'y songe, mais je n'ai pas besoin d'autant d'ennuis. Si je pouvais tout simplement quitter ce logement sans qu'on me la mette à l'envers, ça me suffirait!
Commenter la réponse de Gayomi
Messages postés
17596
Date d'inscription
samedi 8 octobre 2011
Statut
Contributeur
Dernière intervention
13 décembre 2018
0
Merci
Bonjour,

Il y a quand même une chose à préciser : vous dites que vous logez chez l'habitant. Cela signifie que vous louez une chambre chez votre propriétaire et que vous partagez avec lui les pièces communes (de même que les autres locataires). Est-ce bien ça ?

Cordialement,
screugneugneu123
Messages postés
12
Date d'inscription
samedi 24 novembre 2018
Dernière intervention
25 novembre 2018
> Valenchantée
Messages postés
17596
Date d'inscription
samedi 8 octobre 2011
Statut
Contributeur
Dernière intervention
13 décembre 2018
-
C'est bien ce que j'ai fait, j'aurais dû le préciser, pardon. Il y a bien deux exemplaires de la lettre, un remis à la propriétaire et un que je garde précieusement. Il m'a fallu pousser une sacré gueulante pour qu'elle accepte de signer, ça ne m'étonnerait pas qu'elle ait "égaré" le sien...
En tout cas ça me rassure grandement de lire cette dernière phrase, merci beaucoup!
Valenchantée
Messages postés
17596
Date d'inscription
samedi 8 octobre 2011
Statut
Contributeur
Dernière intervention
13 décembre 2018
-
C'est parfait, alors ... :)
Gayomi
Messages postés
4585
Date d'inscription
dimanche 17 mars 2013
Dernière intervention
16 décembre 2018
-
En effet, c'est parfait. Mais vu l'ambiance, je préférais vérifier ce point^^
Valenchantée
Messages postés
17596
Date d'inscription
samedi 8 octobre 2011
Statut
Contributeur
Dernière intervention
13 décembre 2018
-
Ben il suffit de lire la loi de 89 ...
Gayomi
Messages postés
4585
Date d'inscription
dimanche 17 mars 2013
Dernière intervention
16 décembre 2018
-
C'est pas la loi que je voulais vérifier mais si l'internaute avait fait ce qu'il fallait.
Commenter la réponse de Valenchantée
Dossier à la une