Branches chez mon voisin [Résolu]

monharbre 4 Messages postés mardi 19 juin 2018Date d'inscription 20 juin 2018 Dernière intervention - 19 juin 2018 à 13:07 - Dernière réponse :  Komar
- 20 juin 2018 à 12:13
bjr
jai un noyer planter a 3 metres de la limite de mon voisin il es age de plus 70 ANS (le noyer) plus de 30metres de ht les habitations ce trouvent a 35metres du noyer sur le terrain du voisin cest une pelouse des branches biensur depasse chez le voisin il a accepeter depuis qu il a acheter ( 10 ans) jusque la ca ne le derrangais pas mais la il me demande de les tailler je veux bien le faire mais pour y acceder il faut que je passe sur sont terrain et il ne veux pas
pourriez vous aussi n indiquer la ht a la quelle je doit aux maxi tailler les branches chez lui sachant qui y a des branches tres ht

il me dit tu a cas le couper au pied
il me semble que le noyer rentre dans (la loie du trentenaire)
quels sont mes devoirs et mes droits
Afficher la suite 

Votre réponse

8 réponses

Meilleure réponse
anemonedemer 5982 Messages postés mardi 21 février 2017Date d'inscription 20 juillet 2018 Dernière intervention - 19 juin 2018 à 13:09
1
Merci
Bonjour,
Aucune branche ne doit dépasser au dessus de la propriété du voisin.
Pour la hauteur de l'arbre, aucun problème puisqu'il est à 3m.

https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F614

Merci anemonedemer 1

Avec quelques mots c'est encore mieux Ajouter un commentaire

droit-finances a aidé 14050 internautes ce mois-ci

monharbre 4 Messages postés mardi 19 juin 2018Date d'inscription 20 juin 2018 Dernière intervention - 19 juin 2018 à 19:07
mercis pour votres reponce

si je les coupes comment je les ramassent ? il ne veux pas que je marche chez lui apres ce serra autre chose

ont me conseil d aller devant le juge et de me remetre a cette decision
anemonedemer 5982 Messages postés mardi 21 février 2017Date d'inscription 20 juillet 2018 Dernière intervention > monharbre 4 Messages postés mardi 19 juin 2018Date d'inscription 20 juin 2018 Dernière intervention - 19 juin 2018 à 21:31
Le juge vous donnera tort. Aucun doute ! et en plus vous fera payer les dépens ...
monharbre 4 Messages postés mardi 19 juin 2018Date d'inscription 20 juin 2018 Dernière intervention - 20 juin 2018 à 11:45
ok mercis
je pense que je vais demander une mediation et la je serrais couvert
cars il me semble que la mediation et reconnue part la loie
moi je veux bien couper les branches mais il et vraiment hors de qesition que l ont tue ce noyer
un e$laguage complet le tura
Commenter la réponse de anemonedemer
Meilleure réponse
1
Merci
Bonjour,

Vous devez couper ce qui dépasse. Un bon élagueur n'aura pas besoin d'aller chez votre voisin pour couper les branches, il fera tout de chez vous et fera en sorte de faire tomber les branches chez vous.

Merci Komar 1

Avec quelques mots c'est encore mieux Ajouter un commentaire

droit-finances a aidé 14050 internautes ce mois-ci

monharbre 4 Messages postés mardi 19 juin 2018Date d'inscription 20 juin 2018 Dernière intervention - 20 juin 2018 à 11:48
merci
mais l elaguage du noyer va le fair mourir !!!

JE CROIS QU UNE MEDIATION SERRAI PLUS SAGE

lui il veux quil soit couper au pied il ne veux plus le voir !!!
Perdez du temps avec une médiation si vous voulez, on en connais déjà l'issue : vous devrez couper ce qui dépasse chez le voisin.
Vous voulez clore le débat avec votre voisin ? Faites couper les branches qui dépassent chez lui. Cela ne fera en aucun cas mourir l'arbre.
Commenter la réponse de Komar
anemonedemer 5982 Messages postés mardi 21 février 2017Date d'inscription 20 juillet 2018 Dernière intervention - 20 juin 2018 à 11:53
0
Merci
Bonjour,
Un élagage ne fait pas mourir un arbre, surtout si c'est fait pas un professionnel (qui vous doit une garantie de son travail).
Donc faites la médiation et aussi des devis auprès de vrais professionnels.
Car la loi est claire, les branches ne doivent pas dépasser chez le voisin.
Commenter la réponse de anemonedemer
Newsletter

Pour mieux gérer vos finances et mieux défendre vos droits, restez informé avec notre lettre gratuite

Recevez notre newsletter

Dossier à la une