Enregistrement sans mon consentement

Cokille43 - 11 mars 2018 à 07:10 - Dernière réponse : anemonedemer 4889 Messages postés mardi 21 février 2017Date d'inscription 17 juin 2018 Dernière intervention
- 11 mars 2018 à 16:40
Bonjour.
Je viens vers vous car hier lorsque mon ex mari a ramené mon fils chez moi, mon enfant était en pleur car ça lui faisait de la peine normal je pense. Mon fils ma bien fait pareille le samedi où il est parti chez son père mais moi je suis pas malsaine au point de l'enregistrer et lui son père à trouvé la bonne idée d'enregistrer ses pleurs et nos conversation sans mon consentement pour s'en servir contre moi à des fins judiciaire. A t'il le droit ???
Afficher la suite 

Votre réponse

4 réponses

Cokille43 - 11 mars 2018 à 09:30
0
Merci
Es ce pas interdit par la loi ???
Commenter la réponse de Cokille43
anemonedemer 4889 Messages postés mardi 21 février 2017Date d'inscription 17 juin 2018 Dernière intervention - 11 mars 2018 à 09:49
0
Merci
Bonjour,
Un tel enregistrement n'est pas recevable comme preuve. Il ne sert qu'à vous effrayer, c'est pas très malin.
Commenter la réponse de anemonedemer
Cokille43 - 11 mars 2018 à 10:46
0
Merci
Pourtant j'ai lu sur certains site qu'on pouvait s'en servir en justice.
De plus étant parti chez son père une semaine chez son père qui comme a encore beaucoup d'influence sur lui. A la fin de son séjour une éducatrice est venu voir mon fils chez son père et comme mon ex mari a brieffé mon fils en lui disant quand l'educatrice sera la dis lui que tu veux vivre avec moi et que tu veux voir ta mère que pour les vacances. Lorsque mon fils est arrivé chez moi il était en pleur en disant qu'il avait fait une bêtise car son père à encore de l'emprise sur lui. Alors que la il dit qu'il regrette et qu'il veut pas laisser, sa demi sœur, son beau père et moi.
De plus je croyais qu'une éducatrice était neutre et elle a suggéré à mon ex mari de faire des attestations alors que cette éducatrice de pontivy je ne la connais pas du tout
anemonedemer 4889 Messages postés mardi 21 février 2017Date d'inscription 17 juin 2018 Dernière intervention - 11 mars 2018 à 16:40
Faire souffrir son enfant en le mettant dans cette situation n'est pas dans "l'intérêt de l'enfant".
Le JAF appréciera (pas l'éducatrice qui doit en effet rester neutre), l'enregistrement ne prouve pas grand chose de toute façon.
Une jeune enfant est manipulable et ce n'est pas très glorieux de l'instrumentaliser.
Commenter la réponse de Cokille43
Newsletter

Pour mieux gérer vos finances et mieux défendre vos droits, restez informé avec notre lettre gratuite

Recevez notre newsletter

Dossier à la une