Jaf père qui se drogue

Résolu
Julie - 3 févr. 2018 à 23:52
 Katy - 24 nov. 2020 à 14:54
Bonjour,

Je suis maman d’un petit garçon de bientôt 2 ans et je suis séparée de mon ex conjoint depuis les 6 mois de mon fils car mon ex prenais de la cocaïne (a haute dose il a même fait un séjour à l’hôpital...). Les mois qui ont suivi notre rupture il se droguais encore et ne voyait pas son fils ni ne prenais de nouvelle. Depuis le mois d’avril il le prend « régulièrement » tout les 15 jours le samedi après midi, et depuis peu (janvier 2018) a dormir le vendredi soir.

Seulement il est parti en garde à vue et s’est fait suspendre son permis lundi dernier alors qu’il devait venir chercher son fils 30 minutes après pour dormir exceptionnellement.. il refuse catégoriquement de me montrer son avis de rétention de permis de conduire et plus précisément la case numéro 3 qui concerne l’alcool et la drogue ! Il m’a envoyé le début et la fin du papier mais pas cette fameuse case n•3... il insiste en disant que ça ne me regarde pas.. sauf qu’il prend notre enfant à dormir et en journée, je ne tolérerai pas qu’il se drogue et qu’il conduise mon fils jusqu’à chez lui ou qu’il consomme en présence de mon enfant. Je suis persuadée qu’il est retombé dans la drogue, il est devenu plus agressif et a des plaques sur le visage (comme lorsqu’il prenait de la cocaïne).

De plus, il roulait en moto sans assurance... je doute que la voiture avec laquelle il vient chercher son fils soit assurée également...

Je souhaite saisir le jaf afin de mettre mon fils en sécurité mais pensez vous que je puisse demander au juge un test de dépistage ?

Est il possible que l’avocat demande à voir son casier judiciaire afin de voir le motif de son arrestation ? Si cela peut me servir de preuve car sans tests difficiles de prouver quoi que ce soit...

Je suis vraiment inquiète pour l’équilibre de mon fils.. il a un mode de vie loin d’être exemplaire (magouille et compagnie..) est sale sur lui et parle très mal.. tout cela fait beaucoup pour le bon équilibre d’un enfant.. je sais que ça ne jouera certainement pas pour le juge mais ça me bouffe de savoir mon fils là bas surtout avec cette histoire de cocaïne, je l’ai vu dans des états horribles je ne souhaite pas que mon enfant subisse le même sort.

J’ai peur que le juge ne trouve pas le motif de la cocaïne assez important pour lui enlever le droit de le prendre chez lui..
A voir également:

4 réponses

Poisson92100 Messages postés 26289 Date d'inscription samedi 15 novembre 2014 Statut Membre Dernière intervention 14 mai 2024 7 586
5 févr. 2018 à 13:31
Bonjour

"Je souhaite saisir le jaf afin de mettre mon fils en sécurité mais pensez vous que je puisse demander au juge un test de dépistage ?
non seulement il peut mais c'est une solution responsable de votre part : ne pas refuser qu'ils se voient exiger que le père présente ses test négatif chaque mois avant !
15
Je lui ai dit que je refusais qu’il prenne notre enfant à dormir vendredi soir tant qu’il ne me fournirai pas de preuve qu’il est clean et ce qu’il s’est passé au commissariat. Il s’est énervé et m’a dit que j’avais plutôt intérêt à lui donner son fils car sinon il préviendrai les gendarmes et me le prendrai de force en gros... et qu’il saisirai le juge pour avoir son fils, non pas un week end sur deux mais une semaine sur deux... je suis dépitée. Je me demande si il bluffe ou pas car il aurai du culot d’aller à la gendarmerie avec ce qu’il lui ai arrivé lundi dernier... je suis perdue ! Ils ne peuvent pas prendre mon fils de force sans jugement ?
0