Mère inconnue [Résolu]

- - Dernière réponse : dekin
Messages postés
3
Date d'inscription
mercredi 11 octobre 2017
Dernière intervention
11 octobre 2017
- 23 janv. 2018 à 11:41
Bonjour a tous. Voilà mon frère vient de décédé en juin 2017,célibataire, pas d'enfant. notre père gravement malade ( n'étant pas en état de prendre une décision concernant les obsèques de son enfant ) j'ai gérer seule. Mon père est décédé ce 30 août à son tour Aussi notre " mère" qui nous a abandonné a la naissance, inconnue a ce jour,introuvable malgré mes 38 années de recherche. la prévoyance de mon frère me demande un acte d'heredite et me répond que cette dame est l'héritiere..comment savoir si elle est au courant que son fils est décédé?? A t elle le droit de refuser et quelles sont les démarches si elle reste introuvable??? Je reste seule et ne sait pas quoi faire merci pour vos coups d'pouces.
Afficher la suite 

Votre réponse

1 réponse

Meilleure réponse
Messages postés
4596
Date d'inscription
dimanche 17 mars 2013
Dernière intervention
18 décembre 2018
6
Merci
L'acte d'hérédité est obligatoirement rédigé par un notaire.
Si votre mére vous à reconnus à la naissance, le notaire sera dans l'obligation de faire appellation à un généalogiste pour pouvoir rédiger l'acte.

Dire « Merci » 6

Quelques mots de remerciements seront grandement appréciés. Ajouter un commentaire

droit-finances 16120 internautes nous ont dit merci ce mois-ci

dekin
Messages postés
3
Date d'inscription
mercredi 11 octobre 2017
Dernière intervention
11 octobre 2017
-
Merci beaucoup pour votre réponse ;) Dans ce cas, le notaire serait-il capable de retrouver cette femme ??? Cela va me coûter les yeux de la tête... Je m'inquiétais car je reçois de mon frère encore factures, impôts. ( je renvoie), avec photocopie livret de famille ( prouvant que je ne suis pas l'ayant droit ) qu'ils fassent eux même les recherches... Je me suis occupée seule démarches et enterrement, j'ai monter des dossiers pour les capitals dècés dans divers organismes.
Aussi mon père avait reçu 45% du capital dècés de son fils, comment puis-je faire pour que je touche l'autre partie, sachant encore que cette "mère inconnue" ne se manifeste pas et est l'ascendante, comment savoir si la CPAM a réussit a prendre contact et si elle a accepter les autres 45%?? Y a t il un délai d'attente avant de refaire une demande du capital dècés étant sa soeur unique.J'ai aussi en ma possession un document de 1980 tribunal des enfants "certifiant que les enfants étaient confier a la famille paternel la mère ayant quitter le domicile" cela pourrait être utile... Merci par avance.
condorcet
Messages postés
28393
Date d'inscription
jeudi 11 février 2010
Dernière intervention
18 décembre 2018
> dekin
Messages postés
3
Date d'inscription
mercredi 11 octobre 2017
Dernière intervention
11 octobre 2017
-
A t elle le droit de refuser et quelles sont les démarches si elle reste introuvable???
Si depuis 38 ans vos recherches ont été vaines, elles le seront encore.
Pour faire simple.
Votre seule possibilité est de faire une déclaration d'absence auprès Tribunal lequel désignera une personne mandatée pour représenter l'absente dans le cadre des opérations de liquidation de la succession.

Cela ne se fera pas rapidement.
Mais si vous ne faites rien, votre père et vous serez constamment sollicités par les créanciers au risque d'être dans l'obligation d'assumer le paiement avec vos fonds personnels.

Sauf si la succession présente un intérêt, envisagez éventuellement de renoncer à la succession si vous n'avez pas d'enfant.
dekin
Messages postés
3
Date d'inscription
mercredi 11 octobre 2017
Dernière intervention
11 octobre 2017
-
Je pense suivre vos conseils, mon frère n'ayant pas de succession cela me coûterais en frais pour finalement récupéré les forfaits de capital décès des divers organismes, mais trop de démarches pour pas grand chose au final. Le chagrin, lui, reste bien présent. Merci
dekin
Messages postés
3
Date d'inscription
mercredi 11 octobre 2017
Dernière intervention
11 octobre 2017
-
un merci tardif dsl
Commenter la réponse de Gayomi
Dossier à la une