Comment avoir le courant définitif ? [Résolu]

Signaler
Messages postés
8
Date d'inscription
jeudi 2 février 2017
Statut
Membre
Dernière intervention
22 juillet 2020
-
 Papaschults -
Bonjour, voilà j'ai acheté un terrain de loisir il y a 8ans je m'y suis installé avec ma caravane pour me sédentarisé depuis 7ans. Mon petit frère est avec moi sur le terrain nous sommes donc 2 familles avec enfants. Voilà mon problème j'ai réussi à avoir le courant grâce à un compteur de chantier je l'ai eu pendant 6ans. Sauf que comme c'est un branchement provisoire ils ont fini par me l'enlever (normal). Mon terrain se trouve en zone inondable et le maire ne veut donc pas me donner le courant définitif. Mais voilà j'ai racheté un petit terrain (à 100metre à peu prés du mien) qui n'est pas en zone inondable mais qui n'est pas non plus contructible. Je voudrais donc savoir si je peux avoir le courant définitif sur mon 2e terrain car j'en ai vraiment besoin mais le maire ne veut rien savoir donc avez des moyens pour l'avoir svp ?? J'ai 2 enfant et mon frère a un enfant de 2ans donc sans courant c'est vraiment impossible ...

2 réponses

Messages postés
20514
Date d'inscription
vendredi 18 mars 2011
Statut
Contributeur
Dernière intervention
13 août 2020
13 406
Bonjour,

Pas de permis de construire = pas de branchement définitif au réseau. C'est la loi, qui s'impose à la mairie (propriétaire du réseau d'électricité).
Pas mieux !
Messages postés
78936
Date d'inscription
samedi 24 août 2002
Statut
Modérateur
Dernière intervention
13 août 2020
11 263
En effet, d'autant plus que les terrains ne sont PAS constructibles ; ils n'ont donc aucune vocation à être équipés de courant électrique.

Par ailleurs, le maire est encore assez coulant : le stationnement de caravanes est également réglementé et il semblerait bien que là aussi vous ne soyez pas dans les clous.
Tant que personne ne dit rien, ça pourra passer, mais ...

Il peut s'avérer prudent de trouver assez rapidement une autre solution de logement moins bancale.

Il est vrai que c'est très déplaisant comme situation, même décourageant, mais il y a quand même un risque à plus moins brève échéance.
Dossier à la une