Refus visite des combles [Résolu]

barbe_a_rat - 2 févr. 2017 à 12:48 - Dernière réponse : djivi38 17059 Messages postés dimanche 12 avril 2015Date d'inscription 20 mai 2018 Dernière intervention
- 9 févr. 2017 à 22:24
Bonjour,
Lors de la visite et la contre visite d'une maison que je souhaite acheter, j'ai demandé à la vendeuse de visiter les combles mais cette dernière a catégoriquement refusé car elle ne veut pas salir sa maison et abîmer la peinture de la trappe d'accès (accès avec échelle à la trappe). Selon elle, les combles ont été isolés il y a peu avec de la laine soufflée, et ouvrir la trappe en ferait tomber beaucoup dans la maison et elle ne veut pas avoir à nettoyer.
Ce qui me pose problème est qu'on ne connait pas l'état de la charpente et des combles, et si elle les a vraiment isolés car elle ne veut même pas nous montrer la facture tant qu'on n'a pas fait d'offre. Et forcément, on ne peut pas faire d'offre si on n'a pas chiffrer l'état de la toiture et des combles.
Le vendeur est-il obligé légalement de nous fournir les factures demandées avant que nous ayons fait une offre d'achat ? Son refus peut-il être considéré comme un vice caché ?
Par avance merci pour votre aide.
Afficher la suite 

Votre réponse

14 réponses

+1
Utile
Bonjour
Pour une maison de 1990 bien entretenue, non vendue après mise en vente depuis trois ans, c'est qu'il y a un problème: surévaluation, mal située,très mal isolée. Ce qui me surprend , c'est que les menuiseries aient dû déjà être changées et je serais tenté de penser que c'est du côté de l'isolation que le"bât blesse". Ou alors elle est plus ancienne que ce que l'on vous a dit.
Cette réponse vous a-t-elle aidé ?  
Commenter la réponse de ;;
Poisson92100 23625 Messages postés samedi 15 novembre 2014Date d'inscription 18 mai 2018 Dernière intervention - 2 févr. 2017 à 12:53
0
Utile
Dans une relation commerciale chacun fait ce qu'il veut...
elle ne veut pas vous montrer... soit vous laissez tomber ce vendeur soit vous faite une offre avec conditions suspensive sur l'état etc

Vous avez eu le diag amiante ?
Elle ne va pas vous sortir une histoire d'amiante dans les combles après non ?
Merci Poisson92100.
Le diagnostic aimante est bon, la maison n'est pas très ancienne (1990). Je suis d'accord pour la clause suspensive mais le prix proposé peut changer considérablement selon l'état des charpentes. De plus le DPE est mauvais (E) pour une maison avec des fenêtres neuves et une isolation sensée être faite des combles.
La maison est en vente depuis 3 ans, à croire qu'elle ne veut vraiment pas vendre !
dna.factory 16327 Messages postés mercredi 18 avril 2007Date d'inscriptionContributeurStatut 18 mai 2018 Dernière intervention - 2 févr. 2017 à 13:21
A moins d'avoir de très bonne raisons (et le prix ne doit pas être une bonne raison dans le cas présent), laissez tomber ce bien et passez au suivant.
djivi38 17059 Messages postés dimanche 12 avril 2015Date d'inscription 20 mai 2018 Dernière intervention - 2 févr. 2017 à 15:01
Je prendrais aussi mes jambes à mon cou pour fuir ce propriétaire [ SI réticent à justifier du (bon ??) état de toutes les pièces y compris des combles] & sa maison pourrie !
Commenter la réponse de Poisson92100
0
Utile
Salut ,

n'achetez pas !
Poisson92100 23625 Messages postés samedi 15 novembre 2014Date d'inscription 18 mai 2018 Dernière intervention - 2 févr. 2017 à 16:04
vous faite une offre à X euros en l'état et X+10000 si un expert confirme le bon état charpente...
Mais honnêtement un truc en vente depuis 3 ans il y a un loup
Vous passez par un agent immo ?
Commenter la réponse de Nicolas27
0
Utile
Merci à tous pour vos avis !

Je passe par un agent immobilier qui m'a expliqué que la maison était sous compromis mais ça a traîné pour au final ne pas aboutir.

Toute la maison est en très bon état, bien entretenue intérieurement comme extérieurement, toiture aussi, donc je ne sais vraiment pas quoi faire.
On peut faire 2 propositions de prix ?
dna.factory 16327 Messages postés mercredi 18 avril 2007Date d'inscriptionContributeurStatut 18 mai 2018 Dernière intervention - 3 févr. 2017 à 07:46
le compromis qui dure 3 ans, oué... soit il s'en foutait de la vendre, soit il tenait absolument à la vendre au pigeon, sachant que ce serait compliqué d'en trouver un autre.
Un compromis c'est 3 mois. Au bout de 6, on a compris que ça se fera pas, et on annule, en demandant au passage les dommages et intérêt à l'acheteur.

donc je ne sais vraiment pas quoi faire
On vous a dit quoi faire.
Laisser tomber.

C'est toujours le même problème, les gens viennent demander conseil, on leur dit : c'est une arnaque, et il répondent : 'oui, mais c'est vraiment pas cher, c'est une super affaire'.
Y'a pas de oui mais pour l'achat d'une maison.
Si vous avez un doute sérieux (comme ici), vous n'achetez pas, point.
barbe_a_rat > dna.factory 16327 Messages postés mercredi 18 avril 2007Date d'inscriptionContributeurStatut 18 mai 2018 Dernière intervention - 3 févr. 2017 à 11:16
Ce n'est pas une affaire justement, elle est un peu élevée en prix.
Vous avez raison, mieux vaut laisser tomber !
Commenter la réponse de barbe_a_rat
Poisson92100 23625 Messages postés samedi 15 novembre 2014Date d'inscription 18 mai 2018 Dernière intervention - 3 févr. 2017 à 12:30
0
Utile
si c'était si bien que cela l'agent immo se chargerait de convaincre la propriétaire !
djivi38 17059 Messages postés dimanche 12 avril 2015Date d'inscription 20 mai 2018 Dernière intervention - 3 févr. 2017 à 14:30
et la vente aurait déjà eu lieu ! 3 ans sans acheteur... ça en dit long !
Commenter la réponse de Poisson92100
0
Utile
Bilan des courses : j'ai suivi vos conseil, j'ai refusé de faire une offre. Et miracle ! La facture détaillée de l'isolation des combles m'a été envoyée ! Merci pour vos conseils, au moins je sais à quoi m'attendre maintenant ! Un coup de pression et ça repart ;)
djivi38 17059 Messages postés dimanche 12 avril 2015Date d'inscription 20 mai 2018 Dernière intervention - 9 févr. 2017 à 22:24
merci de votre retour.
Bonne continuation.
Commenter la réponse de barbe_a_rat
Newsletter

Pour mieux gérer vos finances et mieux défendre vos droits, restez informé avec notre lettre gratuite

Recevez notre newsletter

Dossier à la une