Volet roulant bloqué.qui paye? [Résolu]

Nosimac - 21 nov. 2016 à 13:13 - Dernière réponse : Poisson92100 23760 Messages postés samedi 15 novembre 2014Date d'inscription 17 juillet 2018 Dernière intervention
- 7 déc. 2016 à 14:10
Bonjour,pouvez vous me dire qui doit prendre en charge un volet roulant bloqué.le locataire ou propriétaire?Merci de votre réponse.
Afficher la suite 

Votre réponse

4 réponses

Poisson92100 23760 Messages postés samedi 15 novembre 2014Date d'inscription 17 juillet 2018 Dernière intervention - 7 déc. 2016 à 14:10
0
Merci
le changement d'une lame ou les ficelles c'est dans le décret charges locatives
Commenter la réponse de Poisson92100
jimie0645 10 Messages postés mercredi 9 novembre 2016Date d'inscription 7 décembre 2016 Dernière intervention - 21 nov. 2016 à 13:57
-3
Merci
Bonjour,

Si vous êtes locataire, ce volet roulant ne vous appartenant pas, vous devez demander à votre agence ou au propriétaire de le faire réparer à sa charge (du propriétaire).

Bonne journée.

Cdt.
Poisson92100 23760 Messages postés samedi 15 novembre 2014Date d'inscription 17 juillet 2018 Dernière intervention - 21 nov. 2016 à 14:05
tout dépend de la nature de la réparation
jimie0645 10 Messages postés mercredi 9 novembre 2016Date d'inscription 7 décembre 2016 Dernière intervention > Poisson92100 23760 Messages postés samedi 15 novembre 2014Date d'inscription 17 juillet 2018 Dernière intervention - 7 déc. 2016 à 13:22
C'est clair que si c'est vous qui avait "détruit" ce volet roulant la réparation sera à votre charge.
Mais dans le cas où il s'agit d'une mauvais fonctionnement, cette réparation est à la charge du propriétaire.
L'agence (ou vous si vous n'êtes pas passé par agence) doit faire établir un devis, doit le soumettre au propriétaire et une fois l'acceptation du dit devis, la facture de réparation sera adressée au propriétaire
Commenter la réponse de jimie0645
Newsletter

Pour mieux gérer vos finances et mieux défendre vos droits, restez informé avec notre lettre gratuite

Recevez notre newsletter

Dossier à la une