Non conformité du véhicule sur ses possibilités prévues [Résolu]

papapou999 16 Messages postés lundi 12 novembre 2012Date d'inscription 5 novembre 2016 Dernière intervention - 6 janv. 2016 à 15:22 - Dernière réponse : papapou999 16 Messages postés lundi 12 novembre 2012Date d'inscription 5 novembre 2016 Dernière intervention
- 7 janv. 2016 à 16:30
Bonjour,
nous avons réceptionné notre véhicule récemment et nous n'avons découvert qu'a la livraison que le véhicule qui nous était remis n'etait finalement plus capable de faire ce que le modèle commandé lui etait capable, je m'explique :

A la commande, au dire du vendeur mais surtout issue de la documentation officielle à la date de la commande, le véhicule pouvait accueillir accroché sur son hayon un système de porte vélo type Decathlon, à sangles, pour porter 3 vélos, sytème qui me venait de mon ancien véhicule avec lequel il était parfaitement compatible.
nous avons donc commandé le véhicule en totale confiance et sans autres option supplémentaire.
A la livraison, en plus de notre véhicule, un petit fascicule de quelques pages est rajouté à la notice globale et il est stipulé dedans que maintenant, il est interdit d’accrocher ce système de porte vélo et que le client doit faire l’acquisition à ses frais de l'attelage sous le véhicule qui permettra de transporter des vélos.

nous nous retrouvons donc dans l'impossibilité d'utiliser notre porte vélo sur notre voiture malgré ce qui était annoncé officiellement mais en plus, le constructeur laisse les clients gérer mais en fait reparer son "erreur" d'appréciation concernant l"emport de vélos sur cette voiture.
L'attelage est une option à plus de 1000 euros!
si nous avions été préalablement informés de cette particularité avant la commande, nous aurions pris cette option qui aurait été incluse dans le crédit concernant notre véhicule, rendant ce rajout "invisible" mais là, si on en reste là, on va en avoir pour plus de 1500 euros, attelage et porte vélos spécial compris

nous pensons être devant un cas de non-conformité entre la commande et la livraison

qu'en pensez vous, cher membres du forum
merci pour vos réponses
Afficher la suite 

Votre réponse

9 réponses

ginto5 8443 Messages postés mercredi 4 juin 2008Date d'inscription 23 juillet 2018 Dernière intervention - 6 janv. 2016 à 16:05
0
Merci
Bonjour,

S'agissant d'un dispositif additionnel ne faisant pas partie du véhicule et ne le rendant pas impropre son utilisation, il vous sera difficile de prouver ce que vous avancez
Commenter la réponse de ginto5
papapou999 16 Messages postés lundi 12 novembre 2012Date d'inscription 5 novembre 2016 Dernière intervention - 6 janv. 2016 à 16:37
0
Merci
merci pour votre reponse
de prouver quoi exactement ?
que le véhicule est non conforme ?
en fait il s'agit plutot d'une rectification du constructeur par rapport a une performance annoncée mais finalement invalidé.

le probleme est que quand j'ai commandé ce vehicule, il avait cette possibilité et que de ce fait je n'ai pas pris cette option "attelage"
si clairement cela avait été annoncé comme impossible, j'aurais pris cette option, diluée dans mon credit en plus
cdlt
Commenter la réponse de papapou999
papapou999 16 Messages postés lundi 12 novembre 2012Date d'inscription 5 novembre 2016 Dernière intervention - 7 janv. 2016 à 10:10
0
Merci
un autre avis de quelqu'un sur mon petit probleme ?

bonne journée
Commenter la réponse de papapou999
durock 12999 Messages postés mardi 1 janvier 2008Date d'inscriptionContributeurStatut 22 juillet 2018 Dernière intervention - 7 janv. 2016 à 10:15
0
Merci
Bonjour

vous dites :
"A la livraison, en plus de notre véhicule, un petit fascicule de quelques pages est rajouté à la notice globale et il est stipulé dedans que maintenant, il est interdit d’accrocher ce système de porte vélo et que le client doit faire l’acquisition à ses frais de l'attelage sous le véhicule qui permettra de transporter des vélos."
Qui a émis cette interdiction ? le constructeur pour x raison ? ou une quelconque règlementation ?

Cdlt
Commenter la réponse de durock
papapou999 16 Messages postés lundi 12 novembre 2012Date d'inscription 5 novembre 2016 Dernière intervention - 7 janv. 2016 à 10:19
0
Merci
merci pour votre réponse
c'est le constructeur, je suppose qu'initialement cela était prévu mais le constructeur a sous estimé la solidité de son hayon, il y a du avoir quelques cas de dessus de hayon arraché, celui ci n'etant pas en tole, du coup il n'a pas modifié le hayon en lui même mais la documentation, interdisant l'utilisation des portes vélos tout simplement, et sans avertir le client de cette décision !

cdlt
Commenter la réponse de papapou999
snocky. 22153 Messages postés mardi 11 octobre 2011Date d'inscription 23 juillet 2018 Dernière intervention - 7 janv. 2016 à 12:59
0
Merci
Bjr, aucune chance d'obtenir gain de cause
Commenter la réponse de snocky.
papapou999 16 Messages postés lundi 12 novembre 2012Date d'inscription 5 novembre 2016 Dernière intervention - Modifié par papapou999 le 7/01/2016 à 13:51
0
Merci
merci - je me suis arrangé avec mon CC et tout est pris en charge - sujet clos
Commenter la réponse de papapou999
tiffin 800 Messages postés mardi 6 juillet 2010Date d'inscriptionContributeurStatut 22 juillet 2018 Dernière intervention - 7 janv. 2016 à 14:10
0
Merci
Bonjour
Ce n'est pas d'aujourd'hui que l'interdiction est en pourparler ( 2005 )
Et sur certains modèles ,la marque les déconseille. (sur le hayon ) http://www.apreslachat.com/membre/lezardiere;876091
Mais un attelage ne coute pas 1000 €.et un porte vélos -attelage -
pour 4 cycles.: 249.€
Les modèles **attelage * modèles ne sont pas plus sécurisés .
papapou999 16 Messages postés lundi 12 novembre 2012Date d'inscription 5 novembre 2016 Dernière intervention - 7 janv. 2016 à 16:30
merci pour cette réponse le probleme est résolu et pour info, le pack attelage est très cher sur l'E5 car il est escamotable sous la voiture et le cablage est compliqué

merci
cordialement
Commenter la réponse de tiffin
Newsletter

Pour mieux gérer vos finances et mieux défendre vos droits, restez informé avec notre lettre gratuite

Recevez notre newsletter

Dossier à la une