Mur de soutenement du voisin qui s'écroule chez nous

Messages postés
79
Date d'inscription
vendredi 8 août 2014
Statut
Membre
Dernière intervention
4 juillet 2018
-
Bonjour,

Je viens vers vous car nous sommes désemparés.

Notre jardin est en contrebas de celui du voisin. Nous pensons que le mur lui appartient. Ce mur sert à retenir sa terre et se trouve chez lui.

Cependant, depuis plus d'un an, le mur menace de s'effondrer, cela devient dangereux pour notre enfant qui aime courir dans le jardin.
Le voisin dit que c'est trop cher, qu'il ne veut pas en entendre parler.

Que faire ? Attendre une catastrophe ? Comment ne pas arriver à une bataille juridique ? Dans quel ordre procéder, très concrètement ? A qui nous adresser ? Nous avons pensé à une lettre recommandée avec AR pour "prendre date" de ce problème. Que mettre dedans ?
Beaucoup de questions, beaucoup d'idées de démarches, mais une aide pour les mettre en ordre serait plus que bienvenue.

D'avance un grand merci pour votre aide.
Afficher la suite 

6 réponses

Meilleure réponse
Messages postés
16197
Date d'inscription
samedi 6 juillet 2013
Statut
Membre
Dernière intervention
13 juillet 2019
3322
12
Merci
Bonjour,

Apparemment et d'après le cadastre, le mur serait sur le terrain du voisin. Cependant, puisque c'est aussi un mur de clôture, il serait, in fine, considéré comme mitoyen, puisque son sommet est plat et non pas penché vers le terrain du voisin !

Faux !

Seul un acte ou un bornage peut déterminer son appartenance.

Ne jamais se fier, ni au cadastre, ni aux apparences. Une présomption n' a jamais été une certitude !

Dire « Merci » 12

Quelques mots de remerciements seront grandement appréciés. Ajouter un commentaire

droit-finances 25593 internautes nous ont dit merci ce mois-ci

Voisininquiet
Messages postés
79
Date d'inscription
vendredi 8 août 2014
Statut
Membre
Dernière intervention
4 juillet 2018
2 -
Merci merci... Ca nous donne des éléments très intéressants.
Franchement, si tout cela pouvait être réglé à l'amiable !! Il ne peut pas rêver voisins plus "cons" que nous, prêts à prendre 50% des frais sans même savoir précisément si le mur est mitoyen...
Enka1
Messages postés
16197
Date d'inscription
samedi 6 juillet 2013
Statut
Membre
Dernière intervention
13 juillet 2019
3322 -
Pensez donc à vous et à faire respecter vos droits, à la place de penser au voisin ...
Voisininquiet
Messages postés
79
Date d'inscription
vendredi 8 août 2014
Statut
Membre
Dernière intervention
4 juillet 2018
2 -
Exact... J'ajouterais que l'impatience (de voir les travaux faits face à un voisin qui s'en bat la rate) est souvent mauvaise conseilleuse...
Enka1
Messages postés
16197
Date d'inscription
samedi 6 juillet 2013
Statut
Membre
Dernière intervention
13 juillet 2019
3322 -
Exactement, il n 'est rien de pire que la précipitation.
Voisininquiet
Messages postés
79
Date d'inscription
vendredi 8 août 2014
Statut
Membre
Dernière intervention
4 juillet 2018
2 -
Très dur en ce qui me concerne, l'impatience est un de mes pires défauts.
Je vais me lancer dans les 2 procédures : juridique et ... acupuncture !!
Commenter la réponse de Enka1
Messages postés
694
Date d'inscription
samedi 7 juin 2014
Statut
Membre
Dernière intervention
19 août 2014
91
1
Merci
Bonsoir,

c'est au propriétaire du mur de soutènement qu'appartient l'obligation de l'entretenir.
Un élément de réponse ici : http://droit-finances.commentcamarche.net/faq/5012-mur-de-soutenement-obligation-d-entretien
Oui, vous pouvez vous adresser au syndic (même demander de mettre ce sujet à l'ordre du jour de la prochaine réunion des co propriétaires) ou à la mairie (qui pourra éventuellement vous conseiller).
Si vous en arrivez à une bataille juridique, pensez à votre assistance juridique (si vous en avez une).
S'il s'agit vraiment d'un mur de soutènement (je ne mets pas votre parole en doute, mais parfois c'est difficile à définir), vous pourrez contraindre votre voisin à des travaux de réparations/reconstruction, s'il refuse toujours votre proposition "plus qu'à l'amiable" (étant donné que c'est à votre voisin d'engager tous les frais de travaux).
Envoyer à votre voisin un RAR me parait une excellente idée : pour lui signifier ses obligations et pour qu'il ne puisse pas prétendre les ignorer ni ignorer votre demande. Les écrits restent, les paroles s'envolent.

Bien cordialement.
Voisininquiet
Messages postés
79
Date d'inscription
vendredi 8 août 2014
Statut
Membre
Dernière intervention
4 juillet 2018
2 -
Bonjour Mamysud,

Merci infiniment pour votre réponse et pour ce lien si instructif.
Nous avons fait des recherches dans le règlement de copropriété, qui spécifie contre toute attente que les jardins sont des parties communes, bien qu'à jouissance privée. Le mur serait donc une partie commune. Cependant il ne répond pas tout à fait à la définition faite des parties communes, mais en négatif il ne correspondant par contre contre pas du tout à la définition des parties privatives.
Nous allons donc d'abord passer par le syndic qui nous confirmera ce fait. D'après ce que nous avons compris, si cela est confirmé, ce sera au syndic d'engager les travaux aux frais de tous les copropriétaires, d'une montée si c'est un mur considéré comme leur propriété, ou des 2 montées concernées s'il est défini comme un mur mitoyen.
C'est le copropriétaires qui n'ont pas de jardin qui vont être contents...
Je vous tiendrai au courant de l'évolution de l'"affaire".
En tous cas nous comptons sur ce nouvel état de fait pour que les relations se dénouent avec notre voisin... Mais entre lui et les autres, ça ne risque pas de s'arranger par contre.
Cordialement et merci encore.
Mamysud
Messages postés
694
Date d'inscription
samedi 7 juin 2014
Statut
Membre
Dernière intervention
19 août 2014
91 -
Bonjour,

contente d'avoir pu vous aider un peu.
Mais le fait que ce soit une partie commune dont les propriétaires ont jouissance privée ne change peut-être (???) pas grand-chose : en effet, celui qui a la jouissance de quelque chose doit entretenir ce quelque chose [c'est peut-être (sous toutes réserves) à considérer comme si c'était un locataire qui doit entretenir les espaces verts de la propriété qu'il loue ??]
Aïe ! Voilà que je complique encore le problème !!!
Bonne chance pour la résolution de cette affaire et merci de votre proposition de nous tenir au courant.
Bien cordialement.
Commenter la réponse de Mamysud
Messages postés
29251
Date d'inscription
mercredi 9 juin 2004
Statut
Contributeur
Dernière intervention
25 novembre 2015
2708
1
Merci
S'il m'est permis de donner mon avis ...

Je suis étonné que la cause de la nécessité de ce mur n'ait pas été évoquée.
Ce mur n'est indispensable que parce qu'il y a eu une modification de la pente naturelle du terrain.
Soit il y a eu décaissement du terrain le plus bas.
Soit il y a eu remblaiement du terrain du haut.
Enfin il est possible qu'il y ait eu à la fois décaissement de l'un et remblaiement de l'autre. (Merci, Monsieur de La Palisse)

La construction du "mur" a du être à l'origine à la charge du propriétaire du terrain sur lequel a eu lieu le travail de nivellement sans lequel cette construction n'aurait pas été nécessaire. Éventuellement à coûts partagés.
Il en va bien sur de même pour l'entretien ou la réfection de ce mur.

NB Ne pas oublier que le cadastre est essentiellement un document fiscal. Seuls les renseignements figurant au Service de la Publicité Foncière (ex-Conservation des Hypothèques) font foi.
Voisininquiet
Messages postés
79
Date d'inscription
vendredi 8 août 2014
Statut
Membre
Dernière intervention
4 juillet 2018
2 -
Nous sommes à flan de montagne. Beaucoup de terrains ont donc des murs de soutènement ici. Il y a donc eu certainement les deux : remblaiement chez lui et décaissement chez nous.
Clairement, ce mur, nous n'y gagnons rien, nous sommes d'accord !
Merci pour cette info concernant le cadastre !
Commenter la réponse de jmp59
Messages postés
79
Date d'inscription
vendredi 8 août 2014
Statut
Membre
Dernière intervention
4 juillet 2018
2
0
Merci
Je reviens vers vous !
Suite du problème...

Notre voisin compte déménager. Il ne se voit pas faire de gros travaux pour partir juste après. Ce que, en tant qu'humain, nous sommes prêts à comprendre.

Notre problème est : nous n'avons pas de solution provisoire satisfaisante, en attendant les futurs propriétaires. Il faudrait construire des contreforts chez nous, aussi dangereux qu'inesthétiques.

De plus, nous savons qui nous prenons la construction du mur à notre charge, alors il nous appartiendra (pouvez-vous nous confirmer ce fait ?) et dans ce cas nous devrons assumer seuls les éventuels frais d'entretien dans le futur.

Il nous reste la solution de lancer des demandes de devis à différents maçons, à prendre le prix le plus bas, et à demander au voisin de participer à hauteur de ses moyens... Selon la quotité de participation, quelles seraient les conséquences sur la propriété (et la responsabilité) du mur ?

Pouvez-vous nous éclairer sur la meilleure attitude à adopter ?
Voisininquiet
Messages postés
79
Date d'inscription
vendredi 8 août 2014
Statut
Membre
Dernière intervention
4 juillet 2018
2 -
Oui, sauf s'il dépasse de 40 cm, alors il est considéré comme un mur de clôture.
(arrêt de la cour d'appel de Montpellier, du 18 mars 1992).
Mamysud
Messages postés
694
Date d'inscription
samedi 7 juin 2014
Statut
Membre
Dernière intervention
19 août 2014
91 -
OK. Je ne comprenais pas ça "il dépasse de + de 40 cm du sol... "
Vous vouliez dire que ce mur de soutènement empiète de 40 cm sur votre propriété ? D'accord, je vois.
Voisininquiet
Messages postés
79
Date d'inscription
vendredi 8 août 2014
Statut
Membre
Dernière intervention
4 juillet 2018
2 -
Non, hélas, ça signifie qu'il arrive 40 cm plus haut que la terre du voisin. Il sert donc aussi, théoriquement, de clôture.
Il y a donc présomption de mitoyenneté, sauf preuve du contraire.
Nous allons voir un juriste début septembre, mais le temps que toute la machine se mette en route, le voisin sera sûrement en train de vendre son appart, et tout sera à recommencer avec le voisin suivant, ce qui nous décourage un peu face à ce problème qu'il faut résoudre.
Je crois qu'il va falloir être patient !
bern29
Messages postés
4236
Date d'inscription
mercredi 21 novembre 2012
Statut
Membre
Dernière intervention
4 novembre 2019
1204 -
Bjr,

la mitoyenneté n'est qu'une présomption dans ce cas. Le terrain est il borné?
Voisininquiet
Messages postés
79
Date d'inscription
vendredi 8 août 2014
Statut
Membre
Dernière intervention
4 juillet 2018
2 -
Apparemment et d'après le cadastre, le mur serait sur le terrain du voisin. Cependant, puisque son sommet est plat et non pas penché vers le terrain du voisin, et que nous ne disposons pas d'acte de propriété ni d'un côté ni de l'autre, il serait mitoyen ! Sans compter qu'il sert à séparer 2 jardins ce qui appuie la présomption de mitoyenneté pour cause de clôture... C'est à y perdre son latin...
Commenter la réponse de Voisininquiet
Messages postés
79
Date d'inscription
vendredi 8 août 2014
Statut
Membre
Dernière intervention
4 juillet 2018
2
0
Merci
Est-il possible d'éditer mon premier message ?
Commenter la réponse de Voisininquiet
Messages postés
26836
Date d'inscription
mercredi 22 février 2012
Statut
Modérateur
Dernière intervention
22 novembre 2019
205
0
Merci
bonjour voisin inquiet

sur votre premier message vous avez l'option de pouvoir modifier.
donc passez par cette méthode
Commenter la réponse de stf_frmu
Dossier à la une