Chauffage SOFATH - le chauffagiste ne répond plus [Résolu/Fermé]

Sofath91 4 Messages postés jeudi 19 juin 2014Date d'inscription 2 novembre 2017 Dernière intervention - 19 juin 2014 à 13:59 - Dernière réponse : xplom 26436 Messages postés mardi 17 septembre 2013Date d'inscription 18 juillet 2018 Dernière intervention
- 16 févr. 2018 à 18:28
Bonjour,


je recherche votre aide.

j'ai acheté une maison de 15 ans d'âge, il y a 3 ans.
Le système de chauffage est géothermique, de la marque Sofath ; composée de deux réseaux, un pour le RdC, l'autre pour l'étage.

Lors de la première mise en chauffe en 2011, nous nous sommes aperçus que le compresseur du bas ne fonctionnait pas (Réseau RdC), celui de l'atage fonctionnant. Nous avons alors appeler le chauffgiste, M. SENI qui s'était occupé de changer ce compresseur avant le départ de l'ancienne propriétaire.
Il est venu, à vu qu'il n'y avait plus de gaz dans le réseau du RdC et a réinjecté 9kg environ, en nous disant que c'était normal.
Le compresseur est repartie et cela a chauffé .... 3 jours.
J'ai donc rapellé ce monsieur. M. SENI m'a alors dit qu'il ne voulait plus s'en occuper et qu'il me conseillait de prendre contacter avec M. LAFON de ISOLAFON à SANTENY dans le 94 ; c'est le concessionnaire agrée de la marque pour le 91 (là où j'habite).
Après contact, un de ces chauffagistes est venu et à constater qu'il n'y avait plus de gaz. Et nous sommes partie dans une procédure de recherche de fuite.
Pendant plusieurs recherches, il n'y a eu aucune fuite de trouvée, les pressions ne baissaient pas, un recharge a été faite et une remise en chauffe. Chauffe qui a duré 3 jours. Et re-belote.
Entre temps un année est passée, moultes inondations dans la cave en plus (suite à un défaut de conception d'un réseau électrique installé dans le jardin par l'ancienne propriétaire), mais impossible à prouver car l'expert des assurances nous a dit que nous aurions du voir les traces de coulure sur les murs (traces qui, je suis sûr, n'étaient pas présentes à l'achat).
Une procédure a été mise en place avec l'assurance pour mettre en cause l'ancienne propriétaire pour le problème de chauffage (vu que pour les inondations, nous l'avons dans le c%%). Ceci nous a mené en 2013.
Entre-temps, une fuite a été détectée dans le réseau extérieur du compresseur chauffant le RdC.
Nous avons commencé à rechercher le réseau extérieur car les plans techniques du chauffage pour l'extérieur sont plutôt des schémas.

Pendant ce temps, la procédure avec les assurances nous a mené soit à attaquer le chauffagiste M. SENI, soit arrêter la procédure ; l'ancienne proprio ayant été mise hors de cause (bof).
Sachant que M. SENI a pris sa retraite et que pour la nouvelle procédure nous ne devions faire aucune réparation et que l'hiver 2013 arrivait, et aussi que nous ne sachions pas si cette nouvelle procédure allait durer dans le temps et si nous la gagnerions ; nous avons alors préféré abandonner et faire les réparations.

La société ISOLAFON nous a donc proposé un devis que nous avons accepté et les travaux ont été fait de novembre 2013 à janvier 2014. Comme c'était la fin de l'année, nous avons payé, la totalité du travail (en deux fois), honnête (et sûrement buses) que nous sommes, pou profiter du crédit d'impôt, qui expliqué par M. LAFON ne sera pas reconduit en 2014.
En février, une remise en chauffe (février 2014) a été faite après un test de fuite qui n'avait rien donnée. Et 3 jours plus tard, le compresseur du RdC ne fonctionnait plus. Nous avons contacté ISOLAFON pour les avertir. En mars, un chauffagiste est venu, a constaté l'absence de gaz. A refait une séparation et remis en pression d'azote pour test, environ 15 jours à 3 semaines plus tard, le chauffagiste est revenu et a constaté aucune déperdition. En avril et ayant eu du mal à avoir la société ISOLAFON, M. LAFON nous propose de faire un test de fuite en fonctionnement ; qu'il se chargeait de mettre cela en place et qu'il nous recontacterait.
Deux mois sont passés et malgré mes nombreux appels téléphoniques avec message sur le répondeur et mes nombreux courriels, je n'ai aucune réponse de la part de la société ISOLAFON, concessionnaire de la marque SOFATH pour le 91.

J'ai donc contacté M. Chambon de la société SOFATH à Portes-lès-Valence (26 - Drôme), après explication de mon cas, il m'a demandé de voir avec le service contancieux pour voir si quelque chose pouvait être fait. Mais je n'arrive pas avoir le service contencieux, la personne du service souhaitant M. Chambon avant (ce qui est normal) pour comprendre l'affaire. Entre-temps, j'ai appris que la société ISOLAFON souhaitait ne pas renouveller son contrat avec SOFATH.


Je commence à en avoir marre et je voulais donc savoir ce que je pouvais faire ?

En espérant mettre bien expliquer... :-/
Afficher la suite 

8 réponses

ginto5 8441 Messages postés mercredi 4 juin 2008Date d'inscription 18 juillet 2018 Dernière intervention - Modifié par ginto5 le 19/06/2014 à 18:05
0
Merci
Bonjour,

Je ne vous répondrais pas sur l'aspect juridique de cette affaire mais sur l'aspect technique.

Le système Sofath en lui-même porte la source de ses problèmes dont vous n'êtes malheureusement pas les seuls victimes.
Faites une recherche sou Gogole avec "problèmes sofath" et vous verrez que leur (mauvaise) renommée n'est plus à faire....
par exemple :
http://droit-finances.commentcamarche.net/forum/affich-5360881-probleme-sofath


C'est tout le système, aussi bien capteur extérieur que compresseur et circuit intérieur qui est à reprendre pour avoir une réparation durable.
Et je doute fort que Sofath ou un de ces concessionnaires (qui mettent fin un à un à leurs contrats....) accepte les dépenses liées à une solution durable.
Les recharges de gaz, soudures censées éviter les fuites et autres "bricolages" ne sont que des solutions à court terme destinées à vous faire patienter.
Car en fin de compte, ils vous diront que vu l'âge de votre installation, elle est au bout du rouleau.

Personnellement je suis avec un chauffage par PAC geothermique eau glycolée/eau depuis 35 ans pour une maison de 230 m² à 480 m d'altitude dans une région particulièrement froide en hiver.
La première PAC a tourné 29 ans, et tournait encore mais commençait à fatiguer d'ou son changement, En 29 ans, une seule recharge de gaz (moins d'un kilo !) et un petit problème électrique dû à un problème EDF.
Compresseurs (2) d'origine.

Nous avons changé la PAC il y a plus de 5 ans pour une marque fabricant des PAC utilisés dans les immeubles et l'industrie, donc du très costaud pas plus cher qu'une PAC (voire moins !) "spéciale" habitation.
Sofath91 4 Messages postés jeudi 19 juin 2014Date d'inscription 2 novembre 2017 Dernière intervention - 20 juin 2014 à 15:07
0
Merci
Bonjour ginto5,

bien que cela ne m'aide pas trop,

merci pour ce retour d'expérience très intéressant.

Une question, lors du changement de système, vous n'avez pas changé de type de produit dans les réseaux, c'était une PAC geothermique eau glycolée/eau avant, et aussi après ?

Cordialement,
ginto5 8441 Messages postés mercredi 4 juin 2008Date d'inscription 18 juillet 2018 Dernière intervention - 20 juin 2014 à 17:09
Exactement !

J'avais investigé le système Sofath car ils annoncent des performances supérieures aux autres systèmes.
Mais le système de détente directe avec plusieurs kilos de gaz circulant dans des tubes soudés enterrés ne m'avait pas inspiré confiance, car les fuites étaient à craindre à long terme.

pour en revenir à mon système eau glycolée/eau, nous n'avons rien changé du circuit extérieur, juste fait la vidange du circuit (après 29 ans !) et rinçage avant remplissage avec de l'eau glycolée neuve.
Aucun changement non plus dans le circuit intérieur, sauf là aussi, vidange et rinçage. Et, par mesure de sécurité, changement des 3 circulateurs qui étaient d'origine.

Donc, juste changement de la PAC et raccordements aux circuits existants.

Et j'ai pu bénéficier du crédit d'impôt de 4'000 €.

Cordialement.
Sofath91 4 Messages postés jeudi 19 juin 2014Date d'inscription 2 novembre 2017 Dernière intervention - 2 nov. 2017 à 09:48
0
Merci
Bonjour,

voici le retour d'expérience (un peu tardif).

En fait après une lettre de mise en demeure adressée à Isolafon copie Sofath, j'ai directement été contacté par Sofath.

Après leur avoir envoyé l'intégralité des informations, documents et historique, la société Sofath et Monsieur Chambon ont pris l'affaire en main.

Ils sont venus chez moi, ont constaté le problème.
Ils ont fait un croisement des réseaux pour voir si cela ne venait pas de l'intérieur.
Après analyse, il semblait que cela venait d'un des compresseurs.
Par la suite ils ont fait un test de fonctionnement du compresseur (la platine entière) chez eux et on confirmait son dysfonctionnement.
Ils ont donc changé cette platine et ils ont tout remis en marche (il y a 2-3 ans).
Depuis cela fonctionne très bien.

Je tiens à remercier Monsieur Chambon et son équipe de chez Sofath qui ont fait du très bon travail et pour leur professionnalisme.

Après réflexion, le problème ici ne vient pas de la société Sofath et des ses produits directement mais des prestataires et pseudos installateurs-chauffagistes qui ne connaissent pas la technologie (ou qui n'en ont rien à faire).
Par exemple lors du changement de deux couronnes dans le jardin en 2013-2014, nous avons mis à nu le départ du réseau extérieur jusqu'aux boîtiers.
Et bien ce réseau n'était pas mis dans du sable à lapin (10~20 cm en dessous et au-dessus), il y avait des pierres de plusieurs dizaines de kilos sur les tuyaux et aucun grillage d'avertissement n'avait était installé pour prévenir en cas de creusement de la terre. Choses indispensables que nous avons fait lors des réparations.

Il faudrait pour ce genre de système (comme pour l'installation d'autres systèmes comme les pompes à chaleurs et panneaux solaires par exemple) des certifications d’état de ces installateurs et une facilité plus importante pour pouvoir se retourner contre eux (et je ne parle pas des assurances qui ne font pas leur boulot correctement aussi avec les experts et contre-experts de connivence).

Voilà, j'espère que cela pourra aider ceux qui sont dans la panade.

Cordialement
J'estime que Sofath est dépassé par les problèmes rencontrés. Techniques, commerciaux et juridiques. La seule solution pour cette entreprise est de déposer son bilan pour arrêter de faire d'autres victimes.
xplom 26436 Messages postés mardi 17 septembre 2013Date d'inscription 18 juillet 2018 Dernière intervention > Arpao - 10 déc. 2017 à 23:26
oh que oui j'ai assez réparé leurs bêtises= incompétent sur toute la ligne
-1
Merci
Sofath a du très bon matériel et pérenne de surcroît;
le problème dans ce domaine (pompe à chaleur) est que les clients (qui n'y connaissent rien car on ne peut pas tout connaître...) font appel à n'importe quelle entreprise dès l'instant que celle-ci affiche dans son encart publicitaire "Pompe à chaleur". Il faut impérativement faire appel à un spécialiste et ces gens s'appellent CHAUFFAGISTES ou FRIGORISTES (le principe de fonctionnement est le même); ils doivent avoir une formation reconnue (diplôme) et non pas avoir que des notions récupérées dans un stage quelconque lors d'une présentation de matériel chez un fabricant ....pourquoi pas dans une foire expo non plus?
Les électriciens savent faire de l'électricité, les plombiers , de la plomberie et le chauffagiste ... du chauffage !!! ou du froid. it is simple NO???
Et même pour mettre des convecteurs électriques, il faut avoir des compétences dans ce domaine; il ne s'agit pas de mettre uniquement de la puissance par rapport à un volume; il faut étudier comment les flux d'air évoluent durant la journée en fonction de l'exposition, des ouvertures des hauteurs sous plafonds, bref pleins de paramètres, et déterminer ainsi l'emplacement, le type d'appareil et sa puissance.
Maintenant avec les RT on oublie ce type de chauffage, mais c'est aussi parce que ces installations électriques étaient entre autre mal faites, sans étude sérieuse qu'elles étaient énergivores, plus fuites ou passages d'air, plus ponts thermiques, absence d'isolation et j'en passe...
Donc pour en revenir à la Sofath, ils ont du très bon matériel, mais si c'est mal posé, mal calculé parce que pas fait par un professionnel spécialisé, cela revient au même que de jouer de la guitare avec des moufles...!!!
xplom 26436 Messages postés mardi 17 septembre 2013Date d'inscription 18 juillet 2018 Dernière intervention - 16 févr. 2018 à 18:28
bonsoir
ben voilà , bon matos mais pas assez étudié pour le chantier
fautif=> bureau d'étude
Newsletter

Pour mieux gérer vos finances et mieux défendre vos droits, restez informé avec notre lettre gratuite

Recevez notre newsletter

Dossier à la une