Personne hébergée qui refuse de partir

Fermé
Signaler
-
Messages postés
5
Date d'inscription
mardi 22 novembre 2011
Statut
Membre
Dernière intervention
22 novembre 2011
-
Bonjour,
J'héberge depuis le début du mois d'octobre une personne avec sa fille et un chat... Nous occupons les lieux à égalité, une pièce chacune et la jouissance libre des autres pièces. Elle participe aux frais de loyer pour moitié, je n'ai pas demandé de caution, les pièces sont meublées et équipées par moi. Suite à un conflit plutôt grave (cette personne utilise ma pièce quand je suis absente, bien qu'elle le nie) et m'a menti sur ses activités (elle se prostitue et m'a même demandé de l'accompagner dans une salle de restaurant privée pour gagner 1000 euros!!!), je lui ai demandé de partir en lui fixant fin décembre comme délai. Depuis, elle s'est retranchée dans sa chambre avec son chat et sa fille (j'ai fait venir la police pour constater cet état de fait et qu'elle ne dise pas ensuite que c'est moi qui l'oblige à vivre dans ces conditions).
Si elle paye sa part au mois de décembre, je la laisse rester sans problème jusque fin décembre. Dans le cas contraire, j'envisage de mettre ses affaires dans un box, sous contrôle d'huissier, en la prévenant.
Par ailleurs, comme elle possède deux jeux de clés, qu'elle ne me rendra sûrement pas, je suppose que je suis parfaitement en droit de changer la serrure à n'importe quel moment (je compte le faire mi décembre, pour ne pas trop pourrir l'ambiance qui est déjà infecte), du moment que je suis là pour lui ouvrir quand elle vient (travaillant à domicile, je peux m'arranger pour être là, ou pour qu'il y ait tout le temps quelqu'un chez moi pour lui ouvrir).
Par ailleurs, si elle décidait de ne pas partir fin décembre, bien qu'elle m'ait signé un papier s'y engageant, puis-je également mettre ses affaires dans un box (en laissant la clé à l'huissier).
Merci de vos réponses et de vos conseils.
A voir également:

10 réponses

Messages postés
38402
Date d'inscription
samedi 20 décembre 2008
Statut
Contributeur
Dernière intervention
8 juillet 2021
8 776
Bonjour
Vous etes propriétaire ou locataire ?
Qu'es ce que la police vous a dit ou fait lors de son déplacement ?
9
Merci

Quelques mots de remerciements seront grandement appréciés. Ajouter un commentaire

droit-finances 21281 internautes nous ont dit merci ce mois-ci

Messages postés
38402
Date d'inscription
samedi 20 décembre 2008
Statut
Contributeur
Dernière intervention
8 juillet 2021
8 776
Oui, vous pouvez la mettre à la porte demain si vous le voulez
Cependant, attention aussi si elle avise votre propriétaire de la sous location, c'est interdit
En effet, vous pouviez l'hebergez à titre gratuit, mais pas à titre payant
Mais vous pouvez toujours dire que ce n'était pas un loyer qu'elle vous versait, mais une contribution à la nourriture pour sa fille et elle
Donc, vous pouvez mettre ses affaires dehors, rien ne vous oblige par la loi à la garder et pour etre tranquille, vous pouvez si vous voulez faire constater par huissier
Messages postés
5
Date d'inscription
mardi 22 novembre 2011
Statut
Membre
Dernière intervention
22 novembre 2011
4
Je suis locataire, j'avais loué cet appartement pour l'habiter avec mon fils, mais il est en prépa à l'autre bout de Paris depuis le début de l'année et j'ai dû trouver un moyen de joindre les deux bouts, car je paye un deuxième loyer pour lui.
La police m'a dit des choses contradictoires . D'abord de mettre ses affaires sur le trottoir, ce qui n'est pas mon intention, du moins pas pour l'instant, et je les mettrai dans un box, pour pas qu'on les lui vole, elle me fait pitié. Ensuite de patienter jusqu'à fin décembre parce qu'elle leur a dit qu'elle faisait tout pour partir et que je lui mettais une pression psychologique, ce qui est faux, la pression c'est elle qui me la met en se retranchant dans sa chambre comme dans une forteresse... Bref, passons. Madame, j'ai entendu ses discours, pense que tout lui est dû parce qu'elle est seule avec sa fille. Elle aura du mal à trouver, car elle n'a aucune fiche de paye et ne peut justifier d'aucune activité (à part ses dîners au restaurant). Une assistance sociale pourrait éventuellement lui proposer un foyer, mais elle n'y tiendrait pas cinq minutes. Elle a déjà fait plusieurs appartements et elle s'est fait jeter partout où elle est passée.
Ma question précise est à propos de la clé : il n'y a aucun papier stipulant que je dois lui donner une clé, je peux donc changer ma serrure fin décembre en prévision de sa sortie ? Oui, non ?
En janvier, en tant que squatter, je peux mettre ses affaires dans un box ? Oui ou non ?
Merci.
Messages postés
5
Date d'inscription
mardi 22 novembre 2011
Statut
Membre
Dernière intervention
22 novembre 2011
4
Dans la mesure où nous n'avions jamais spécifié de durée, et où elle-même n'a jamais été capable de me dire combien de temps elle souhaitait rester, bien que je lui ai posé la question à plusieurs reprises, il ne peut pas s'agir d'un bail. Je suis dans mon tort pour la "sous-location", je le sais, et je suis prête à l 'assumer. Elle a par ailleurs signé un papier s'engageant à partir fin décembre. Elle n'a pas non plus tellement intérêt à ce que je fasse état de la raison principale de notre conflit, ses activités, qu'elle m'avait cachées, étant donné qu'elle ne déclare rien aux impôts, qu'elle touche la CAF ( domiciliée à une autre adresse dans Paris, c'est la raison pour laquelle elle ne souhaitait pas signer de bail, ni spécifier une durée, mais à cette adresse, elle ne peut pas y retourner, car... elle s'est fait virer). Tout ce que je veux, c'est qu'elle parte. Mais si elle cherche des histoires, j'ai de quoi lui attirer pas mal d'ennuis et elle le sait.
Simplement, je voudrais que ça se passe sans violence, ni cris etc. Hors, là, elle hurle dès que je lui adresse la parole. Quand je lui ai fait remarquer qu'elle devait laisser la caisse du chat dans les toilettes et pas la mettre dans la chambre où elle dort avec sa fille, elle a hurlé "tu me lâches". Les flics m'ont conseillé de fermer les yeux sur cette absurdité. Bon...
Pour le chat, j'ai l'intention d'appeler la SPA et de le faire embarquer en même temps que ses affaires, elle ira le récupérer là-bas.
Je vais de toute façon me renseigner auprès de l'Adil, des flics, d'un huissier.
Messages postés
5
Date d'inscription
mardi 22 novembre 2011
Statut
Membre
Dernière intervention
22 novembre 2011
4
Tant pis si elle avise le propriétaire, je suis prête à assumer, je me suis trouvée coincée suite à mon changement de situation. Je ne peux malheureusement pas dire qu'elle me versait une contribution pour la nourriture, car elle m'a fait signer un papier disant qu'elle me versait la moitié du loyer depuis octobre. Il est précisé sur ce papier que je ne lui ai pas demandé de caution, qu'elle habite dans mes meubles et qu'elle s'engage à partir fin décembre au plus tard... Bon... Si le propriétaire se fâche et qu'il me signifie mon congé, ce sera l'occasion pour moi de relouer quelque chose de plus petit, pour moi seule, et puis c'est tout. Un peu pénible, mais pas catastrophique. Tout plutôt que de cohabiter avec cette personne.
Par ailleurs, je ne veux pas la mettre dehors du jour au lendemain, à cause de sa fille qui va au lycée... J'attendrai au moins les vacances de Noël.
Oui, je ferai constater par huissier, sinon elle dira que je lui ai volé des objets ou que je l'ai agressée physiquement. Elle est complètement mythomane et ne recule devant rien.
Merci de votre réponse.
Messages postés
38402
Date d'inscription
samedi 20 décembre 2008
Statut
Contributeur
Dernière intervention
8 juillet 2021
8 776
Il faut voir si ce papier a de la valeur, comment il est rédigé, ect
Sinon, vous pouvez toujours ne pas lui communiquer l'adresse et le nom de votre bailleur
Il est claire que cette situation est pénible, vous pouvez lui demander des maintenant d'engager des recherches aupres d'une assitante sociale et la prévenir de vos intentions
Bon courage--
Aujourd'hui,c'est déja hier.
Cordialement
Messages postés
1051
Date d'inscription
jeudi 3 novembre 2011
Statut
Membre
Dernière intervention
26 mai 2014
361
Bonjour,

Vous pourriez préparer ses baluchons et les entreposer près de la porte sur le palier pour le jour J (décidé par vous-même) et qu'à son retour, elle ne puisse pas franchir le seuil de votre porte palière et bien sur, après avoir pris la précaution de changer au moins la serrure principale de la porte.

Peut-être que cette personne joue sur le fait que nous sommes entrés dans la période où les expulsions ne peuvent être réalisables !

Cordialement.
Messages postés
12755
Date d'inscription
samedi 20 septembre 2008
Statut
Modérateur
Dernière intervention
4 juillet 2014
4 483
Je me demande quand même si cette personne, payant la moitié des loyers (!), ne pourrait pas se défendre en déclarant avoir un bail non verbal.....?
Messages postés
1051
Date d'inscription
jeudi 3 novembre 2011
Statut
Membre
Dernière intervention
26 mai 2014
361
Bonjour,

Pour reprendre le terme de "squatter", ce n'en est pas une, compte-tenu qu'elle vous a fait signer un papier comme quoi elle vous payait la moitié du loyer etc...

Cordialement.
Messages postés
5
Date d'inscription
mardi 22 novembre 2011
Statut
Membre
Dernière intervention
22 novembre 2011
4
J'employais ce terme en faisant allusion au mois de janvier où je n'accepterai pas d'argent, et éventuellement décembre, si elle ne m'en donne pas, ce dont elle est capable... Elle est actuellement en conflit avec le propriétaire dont elle louait l'appartement pour être partie sans prévenir, avec les clés... Enfin, moi, si elle part sans prévenir, et même avec les clés, ça me va...
Messages postés
1051
Date d'inscription
jeudi 3 novembre 2011
Statut
Membre
Dernière intervention
26 mai 2014
361
partir avec vos clefs, si vous ne changer pas le serrure ou le canon de celle-ci, cela ne l'empêchera pas de revenir, à l'improvisme !
Messages postés
5
Date d'inscription
mardi 22 novembre 2011
Statut
Membre
Dernière intervention
22 novembre 2011
4
Je compte bien sûr changer la serrure, je n'ai pas le choix. Elle ne me rendra sûrement pas les clés, vu le comportement qu'elle adopte en ce moment.