Veuve héritage de ma belle-mere

Signaler
-
GKLONE
Messages postés
4587
Date d'inscription
jeudi 28 juin 2018
Statut
Membre
Dernière intervention
18 janvier 2020
-
Bonjour,

Mon mari est décédé il y a plusieurs années. Nous n'avons eu qu'un seul enfant.
Sa mère de 74 ans veut vendre la maison dont elle a l'usufruit.
Elle nous dit qu'elle a droit a 50% du prix de vente. Les 50% restants seraient répartis entre ses 2 fils encore en vie, mon enfant et moi.

Pourtant, j'ai lu qu'en usufruit le montant qu'elle devait toucher se calculait en fonction de son âge, donc ici 30%.
De plus , je pensais que seul mon fils pouvait hériter.

Qu'en est-il du point de vue légal? Quelle est la part réelle de chacun ?

Merci d'avance.

5 réponses

"Les 50% restants seraient répartis entre ses 2 fils encore en vie, mon enfant et moi."
"De plus , je pensais que seul mon fils pouvait hériter."

La question porte sur la part du défunt mari est-ce que seul le fils peut hériter ?



Pour répondre à Lili.
Si elle n'est qu'usufruitière (pas de part dans la propriétés) Elle n'a droit effectivement qu'à 30%. Il n'y a pas de doute la dessus.

Peut-être les 50% dont elle parle date de l'époque ou elle est devenue usufruitière (décès de votre beau-père ?).

Les 70% restant sont donc à répartir entre les 3 fils, dont l'un est décédé donc représenté par ses héritier : votre fils.


Ayant connu une situation proche, mais ou la vente de la maison c'est faite après le décès de la personne qui y habité, je dirais que considérant la part de votre mari : vous avez droit à l'usufruit et votre fils à la propriété.

Ainsi vous et votre fils aurait 1/3 de 70% de la valeur de la maison a vous partager.

Et sur cette somme, X% vous reviendrait ou X% et le nombre de décade qui vous reste pour atteindre 100ans ;)


Ainsi, si vous avec entre 40 et 50 ans, vous auriez 60% de 1/3 de 70% soit 14% du total.
et votre fil 40% de 1/3 de 70% soit 9,333% du total.



Mais je ne suis sur de rien.
La maison étant un héritage du grand-père de mon mari défunt, sa grand-mère ne peut en avoir que l'usufruit, elle n'en possède donc pas 50%.

Ce que je ne comprend pas, c'est que ma belle-fille, la femme de mon fils, s'est retrouvé dans une situation d'héritage légèrement similaire, mais que sa maman n'a rien touché.

Son père est décédé il y a plusieurs années et sa grand-mère l'année dernière. Les seuls héritiers ont été les 2 enfants restants en vie, ainsi que ma belle-fille (sa petite-fille). Ils ont chacun touché 1/3 du montant total de l'héritage. Sa maman (la veuve donc) n'a eu droit à rien. La répartition a été effectué par un notaire car il n'y avait pas de testament.

Pourquoi dans ce cas-là, moi je toucherais quelque chose? Quelle est la différence?

Je n'ai pas d'explications. Une seule chose est sûre : peu importe les dires de la grand-mère, la répartition du prix de vente sera faite par un notaire, qu'il y ait ou non un testament.
et pourquoi il y aurai que votre maris qui toucherais et pas son frère?

Belle-Maman a raison.

Le bien vendu était probablement un bien de communauté appartenant donc 50/50 à Belle-Maman et Beau-Papa. Si c'est le cas, cela explique que 50 % du prix de vente lui revienne (il s'agit de la moitié du bien lui appartenant).

Quent à l'autre moitié du bien, son prix se répartira entre les héritiers de Beau-Papa :
- Une partie en usufruit pour Belle-Maman (évalué en fonction de son âge au moment de la vente = 30 % ?)
- et le surplus réparti entre leurs enfants, au nombre de 3 si j'ai bien compris.
Un des enfants étant décédé (votre époux), la part du prix de vente qui aurait du lui revenir sera répartie entre ses propres ayant-droits (votre enfant et vous).
Ray1222
Messages postés
7
Date d'inscription
dimanche 22 décembre 2019
Statut
Membre
Dernière intervention
18 janvier 2020

Ma belle mère usufruitière est décédé après mon époux qui hérite
GKLONE
Messages postés
4587
Date d'inscription
jeudi 28 juin 2018
Statut
Membre
Dernière intervention
18 janvier 2020
1311 > Ray1222
Messages postés
7
Date d'inscription
dimanche 22 décembre 2019
Statut
Membre
Dernière intervention
18 janvier 2020

Ouvrez un nouveau post svp
bonjour,
j'ai été dans le même cas de figure que vous: mon mari avait un frére et ses deux parents vivant lors de son décés en 1992. quelques années plus tard son pére est décédé a son tour en laissant des liquidités en héritage, le notaire a fait le partage 50% a mon beau-frére (son premier fils) et 50% a se partager entre ses 3 petits enfants issus de notre union. Je n'ai eu aucun droits. Expliquez moi pourquoi vous vous devriez être héritiére? Merci
de plus peut-être pourriez vous me dire quel seront mes droits lors du décés de ma belle-mère (que j'éspére encore éloigné) en sachant quelle est propriétaire d'une maison que mon beau-frére est toujours vivant et mes enfants aussi. Elle aurait d'après ses dires fait une donation de tous ses bien à son dernier fils se qui revient à dire quelle déshérite son autre fils par le biais de ses enfants je croyais qu'il était interdit de le faire.
MONmari etant decede quel sera ma part au deces de mabelle mere j'ai deux enfants
> amie
mon mari est deceder en 2004 ayant 3 enfants avec mon mari dont un fils deceder deuis 3 mois ma belle mere vient de deceder elle etait veuve es que j ais droit a une part d heritage
Utilisateur anonyme
La prochaine fois, ouvrez un nouveau post plutôt que de déterrer un vieux sujet.
Vous n'aurez rien. Seuls vos enfants hériteront de leur grand-mère à la place de leur père.
Dossier à la une